La biblioboutik de l’ostéo4pattes

Osteopathy and the treatment of horses

samedi 9 avril 2016 par Ivo Lalla

PUSEY Anthony, BROOKS Julia, JENKS Annabel, 2014, quatrième édition, Oxford, Edition WILEY-BLACKWELL

C’est un ouvrage complet sur l’ostéopathie équine : les auteurs exposent les bases de la discipline (anatomie, physiologie), suggèrent un protocole d’examen clinique ostéopathique (examen à distance, examen rapproché, examen statique, examen dynamique, examen palpatoire...), décrivent des techniques de traitement, proposent des éléments de rééducation et reprise du travail, mettent en garde sur certains diagnostics différentiels piégeux.

Le texte est écrit dans un anglais facile à comprendre, même pour les moins à l’aise avec la langue britannique, et est adressé aux praticiens d’ostéopathie animale.

Il n’est pas inintéressant de revoir (une fois de plus) les bases de l’ostéopathie (la boucle gamma, et bien d’autre notions apprises à l’école) et les rappels anatomiques élémentaires (les repères palpatoires que l’on doit connaître sur le bout des doigts). Il est enrichissant de découvrir certaines techniques proposées dans le texte. Il est même passionnant de trouver (enfin ?) un exposé clair et complet des défauts de locomotion que l’on recherche lors de l’examen dynamique du patient.

Mais il y a tout de même certains passages qui laisseront perplexes plus d’un ostéopathe.
Les auteurs proposent entre autre des techniques de traitement sur animal tranquillisé, voir soumis à une anesthésie générale. Certes, la sédation ou l’anesthésie permettent la réalisation de gestes autrement impossibles à faire. Pour ma part, je reste sceptique sur la réelle efficacité d’un traitement fait sur un patient dont on modifie l’état de conscience, le tonus musculaire, le fonctionnement du système nerveux. Sans parler du moment du relever du cheval après une anesthésie générale, qui est toujours délicat et qui pourrait lui-même compromettre l’effet des manipulations effectuées.

De plus, certaines des techniques illustrées me semblent ne pas respecter la philosophie ostéopathique : dans la dernière des images ci-jointes, on voit dans la photo en haut à gauche trois personnes tirer caudalement de toutes leur forces sur la queue du cheval (tranquillisé, bien sûr) afin d’effectuer une traction suffisamment forte pour résoudre une dysfonction du sacrum. En ce qui me concerne, je trouve ce genre de manipulation non adaptée à la discipline de l’ostéopathie, dans laquelle le principe à toujours garder à l’esprit est le respect du tissu que nous avons sous la main.

En conclusion, c’est un livre intéressant à lire, avec des idées à prendre (et également à laisser), mais il n’est certainement pas à considérer comme une bible de l’ostéopathie équine à appliquer à la lettre sur le terrain.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 193 / 233515

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Livres d’Osteopathie Animale   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License