La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Nature Sciences Santé N° 33 - Septembre 2022...

jeudi 29 septembre 2022 par Nature Sciences Santé

Nature Sciences Santé
N° 33 - Septembre 2022

Nature Sciences Santé n° 33 septembre 2022

CARACTÉRISTIQUES


Numéro 33, Septembre 2022
Nb. de pages : 28

Directeur de la publication : André Dunand
Rédactrice en chef : Brigitte Karleskind
Périodicité : 8 numéros par an + 2 hors-série
ISSN : 2673-8422
Site : Nature Sciences Santé

Abonnement annuel :
- version papier : 36 € ou CHF 39
- version électronique : 32 € ou CHF 35
S’abonner à Nature Sciences Santé


Édito


Il ne se passe pratiquement pas une journée sans que je reçoive un communiqué de presse annonçant la création d’un nouveau laboratoire, la sortie de nouveaux compléments alimentaires... Les produits foisonnent et le choix est de plus en plus difficile à faire tant l’offre est vaste.

Les consommateurs sont eux aussi de plus en plus nombreux à faire appel aux compléments alimentaires pour prendre en charge leur santé et leur bien-être. Si déjà, nous, professionnels, avons du mal à nous repérer, comment espérer que le consommateur ne soit pas quelque peu perdu.

Il faut bien sûr déjà essayer de séparer le bon grain de l’ivraie. Mais ce n’est pas tout. Il faut ensuite identifier le ou les compléments alimentaires les plus à même de répondre au besoin ressenti, et celui qui sera le plus efficace dans une situation donnée.

La réglementation qui restreint l’information que les laboratoires sont autorisés à donner ne simplifie pas les choses. Par contre, cela laisse la part belle aux professionnels de santé. À condition, cependant, qu’ils soient suffisamment bien formés pour être en mesure de répondre aux interrogations de leur patientèle et clientèle 

Brigitte Karleskind


SOMMAIRE


Le Bacopa monnieri

BACOPA MONNIERI,
DE L’USAGE TRADITIONNEL À LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE > P. 04/08

Le Bacopa monnieri est utilisé depuis des siècles par la médecine ayurvédique. Traditionnellement, il était employé comme tonique cérébral pour stimuler le développement de la mémoire, l’apprentissage et la concentration, ainsi que pour apporter un soulagement en cas d’anxiété ou de troubles épileptiques. Aujourd’hui, la recherche scientifique se concentre sur ses effets cognitifs et essentiellement sur son impact sur la mémoire, l’apprentissage, et la concentration. Des résultats confirment certaines allégations de la médecine traditionnelle ayurvédique

DOSSIER
LA MALADIE DU FOIE GRAS
COMMENT FREINER SON ÉVOLUTION (p.10/18)

On l’appelle entre autres maladie du soda, mais son nom est maladie du foie gras non alcoolique ou NAFLD de l’anglais non alcoholic fatty liver disease. Elle concerne presque 20 % de la population. Le stress oxydant, des facteurs inflammatoires, des perturbations de l’équilibre du microbiote intestinal sont au nombre des mécanismes impliqués dans son apparition et sa progression. Quelques nutriments et extraits de plantes peuvent diminuer le risque de sa survenue et surtout freiner son évolution 

VITAMINE K
ET ÉQUILIBRE CALCIQUE (p.20/26)

La vitamine K est un micronutriment essentiel qui favorise la synthèse de facteurs spécifiques de la coagulation et est nécessaire à l’activation de protéines impliquées dans le métabolisme osseux et la santé du système vasculaire. Elle est ainsi indispensable à la régulation de l’équilibre du calcium dans l’organisme. Un statut déficient en vitamine K pourrait donc avoir des implications pour la santé des os et des vaisseaux sanguins. 

VITAMINE K ET MÉTABOLISME OSSEUX
La synthèse de l’ostéocalcine demande la présence de vitamine D en quantité suffisante. Pour qu’elle soit opérationnelle et joue son rôle dans le métabolisme osseux, elle doit être activée par la vitamine K. Des études montrent qu’une supplémentation en vitamine K augmente la quantité d’ostéocalcine activée. D’autres suggèrent qu’elle pourrait freiner l’ostéoporose.

VITAMINE KET SANTÉ CARDIOVASCULAIRE
La MGP, une protéine dont l’activation dépend de la présence de vitamine K en quantité suffisante, participe à la prévention des risques cardiovasculaires en prévenant les dépôts de calcium dans les artères. Des études suggèrent qu’un apport alimentaire ou une supplémentation en vitamine K, principalement en vitamine K2, pourrait, par ce biais, avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire

L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie remercie La revue Nature Sciences Santé et Brigitte Karleskind, Rédactrice en chef, de l’avoir autorisé à présenter cette revue


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 701969

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site Nature Sciences Santé   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License