La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

L’hypothyroïdie traitée en motilité embryonnaire

Valentine BORRELLY
 
samedi 23 octobre 2021 par Valentine BORRELLY

Valentine BORRELLY - L’hypothyroïdie traitée en motilité embryonnaire :

Maîtres de mémoire :

  • Pradal Rodolphe, Ostéopathe D.O.

 Mémoire de fin d’études en Ostéopathie - Tuteur de mémoire : PRADAL Rodolphe, Ostéopathe D.O. - Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon - Soutenance : 27 Juin 2015



RÉSUMÉ


La glande thyroïde, en particulier l’hypothyroïdie, étant encore peu investiguée en ostéopathie, nous avons souhaité l’étudier, car cette structure présente des fonctions importantes dans l’équilibre physiologique.
Notre objectif était de savoir si un traitement ostéopathique en motilité embryonnaire pouvait améliorer les symptômes et le taux de TSH chez des patients en hypothyroïdie.
Nous avons mis en place un protocole ostéopathique en trois séances, utilisant des techniques de motilité embryonnaire sur les différentes structures de l’axe hormonal hypothalamo-hypophyso-thyroïdien.
Malgré le faible taux de résultats suivant notre hypothèse, nous avons pu remarquer des variations sur des patientes stables, cela nous donne des pistes de réflexion.
Ces résultats nous encouragent à continuer avec des séances supplémentaires sur une période plus longue, afin de conforter ou non l’hypothèse avec plus de recul.

MOTS-CLÉS : Thyroïde, Hypothyroïdie, Axe hypothalamo-hypophysaire, Système nerveux central, Motilité embryonnaire.


ABSTRACT


The thyroid gland, particularly the hypothyroid, being still little investigated in osteopathy, we wished to study it, because this structure presents important functions in the physiological balance.
Our aim was to know if an osteopathic treatment in embryonic motility could improve the symptoms and the rate of TSH of patients in hypothyroid.
We set up an osteopathic protocol in three sessions, using techniques of embryonic motility on the various structures of the hormonal hypothalamic-pituitary-thyroid axis.
In spite of the low rate of results following our hypothesis, we were able to notice variations on stable patients, it gives us lines of enquiry.
These results support us to continue with additional sessions, over a longer period,
to consolidate or not the hypothesis with more hindsight.

KEYWORDS : Thyroid, Hypothyroid, Hypothalamic-pituitary axis, Central nervous system, Embryonic motility.

INTRODUCTION


La thyroïde fait partie des glandes endocrines les plus influentes du corps. Elle possède de nombreuses fonctions régulatrices dont les plus connues sont l’équilibre thermique, la croissance et le métabolisme osseux, le métabolisme glycémique et lipidique et l’équilibre du système cutanéo-muqueux.
Dès lors qu’il y a un déséquilibre des hormones thyroïdiennes, ces fonctions sont en péril et se font ressentir directement au quotidien chez les patients atteints de dysthyroïdie. Ceci peut parfois se traduire par un vrai handicap tant dans la vie professionnelle que personnelle. En prenant pour exemple la fatigue chronique de l’hypothyroïdien.
Devant la récurrence de l’hypothyroïdie retrouvée chez nos patients cliniques et dans notre entourage, nous avons souhaité savoir si nous pouvions venir en aide à ces patients, en étudiant les effets que peuvent avoir l’ostéopathie sur le fonctionnement de cette pathologie. A l’heure actuelle, la seule solution qui leur soit proposée, est un traitement médicamenteux à vie.
En effet l’hypothyroïdie est une maladie métabolique très fréquemment rencontrée. En France elle représente 3,3% de la population féminine et celle-ci a une tendance à augmenter après l’âge de 60 ans (32).
Notre choix de sujet a aussi été conforté par le peu de recherches faites en ostéopathie dans ce domaine.
Nous avons émis l’hypothèse qu’un traitement ostéopathique en motilité embryonnaire, sur l’axe hypothalamo-hypophysaire et la thyroïde, pourrait permettre une diminution des symptômes et du taux de TSH chez des patientes atteintes d’hypothyroïdie périphérique primaire ou d’Hashimoto.
Le choix de notre protocole s’est porté sur un traitement utilisant uniquement la motilité embryonnaire, car en théorie dans le principe de cette technique, si l’organe récupère son mouvement de motilité, cela induit l’autocorrection de la structure travaillée. (1, 20)
Bien entendu dans la pratique cela n’est pas toujours vrai comme pour n’importe quelle technique ostéopathique. C’est pour cela, mais aussi parce que peu d’études ont été faites avec ce principe, que nous avons voulu l’appliquer à cette maladie pour évaluer son champ d’action.
Nous commencerons ce mémoire par un rappel de la situation et du fonctionnement des différentes structures qui entrent en jeu dans l’axe hormonal hypothalamo-hypophyso-thyroïdien.
Un point sera fait sur l’hypothyroïdie, les différentes formes et leurs symptômes.
Dans le protocole de l’étude, nous verrons la manière dont nous avons sélectionné l’échantillon de patients et quels critères ont été retenus.
Par la suite, la motilité embryonnaire et le protocole ostéopathique avec les différentes techniques utilisées, seront approfondis.
Nous terminerons par l’interprétation des résultats obtenus, et la discussion. Nous ne présenterons ici que les résultats intermédiaires comprenant les trois premiers traitements ostéopathiques de l’année 2014/2015, étant donné que les résultats finaux ne seront obtenus qu’après la fin du protocole sur l’année 2015/2016. Il a été établi sur une période de deux ans afin d’obtenir des résultats plus fiables.
Un travail en motilité embryonnaire sur la thyroïde et le système nerveux central, peut-il influencer le taux d’hormones thyroïdiennes et les symptômes associés, chez des patients atteints d’hypothyroïdie ?


SOMMAIRE


Introduction

I- Rappels théoriques
1.1. Anatomie de la thyroïde
1.2. Mise en place embryologique
1.3. Physiologie
1.4. Pathologie

II- Matériel et méthodes
2.1. Matériel
2.2. Méthodes

III- Résultats
3.1. Caractéristiques de la population étudiée
3.2. Évolution des symptômes aux cours des traitements
3.2. Évolution du taux de TSH

IV- Discussion
4.1. L’hypothèse est-elle vérifiée ?
4.2. Justification du protocole
4.3. Justification des critères d’inclusion
4.4. Biais de l’étude
4.4. Ouvertures, perspectives, questionnements

Conclusion

Bibliographie

Table des illustrations

Tables des matières

Annexes

RÉSUMÉ

ABSTRACT


MÉMOIRE en PDF


L’hypothyroïdie traitée en motilité embryonnaire
Borrely Valentine

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Valentine BORRELLY et l’Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 5 / 583497

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License