La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Ostéopathie et BPCO : Une analyse critique

Mercher Benjamin - Mémoire en vue de l’obtention du Diplôme en Ostéopathie
 
mercredi 20 octobre 2021 par Benjamin Mercher

Mercher Benjamin - Ostéopathie et BPCO : Une analyse critique :


Maîtres de mémoire :

  • Delvallez Rodolphe, Ostéopathe D.O.

Mémoire soutenu le 10 juin 2010 à Lyon (69)

Mémoire de fin d’étude en vue de l’obtention du diplôme en ostéopathie, soutenu ubliquement le 23 juin 2017 - Maître de mémoire : Rodolphe DELVALLEZ, Ostéopathe D.O. - Collège Ostéopathique de Bordeaux - www.cob-osteopathie.fr 



RÉSUMÉ


La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive est une pathologie inflammatoire chronique caractérisée par une diminution des débits respiratoires. Souvent induite par le tabagisme chronique et/ou par exposition à des particules fines, elle entraine une destruction progressive des alvéoles pulmonaires associé à une obstruction des voies aériennes.
Ce mémoire vise à étudier l’impact d’une prise en charge ostéopathique sur la fonction pulmonaire et la qualité de vie chez des patients souffrant de BPCO.
Composé d’un groupe six patient, l’étude s’est mené sur un mois et demi, avec deux traitement ostéopathique à quinze jours d’intervalle avec des patients suivant un réentrainement à l’effort.
Les tests statistiques montrent des résultats significatifs sur le VEMS6 et la CVF après la première séance, ainsi que sur la diminution du diamètre thoracique lors d’une expiration profonde. Cependant ces résultats ne sont plus retrouvés après la deuxième consultation.
Les test statistique montrent des résultats non significatifs sur la qualité de vie, c’est à dire l’impact de la pathologie sur le quotidien des patients.
Ces résultats sont prometteurs et ouvrent la voies à des études plus globales en intégrant les différents systèmes du corps qui en font un tout indivisible.

MOTS-CLÉS : Ostéopathie, BPCO, Volume expiratoire pulmonaire, Spirométrie, Diamètre thoracique.


ABSTRACT


Chronic Obstructive Pulmonary Disease is an inflammatory characterised by a decrease of the pulmonary function. Mainly caused by chronic smoking and/or exposure to fine particles, she lead to a destruction of the pulmonary alveoli and an airway obstruction.
This study aims to evaluating the if effect of ostéopathic care would improve the lung fonction and the quality of life of COPD patient.
Composed of two treatment on two months, the study involved six patient. The statistical test show significant results on epiratory lung volume and chest diameter after the first treatment, but seems nonsignificant après the second traitement. However, the statistical test show non-significant results in daily life, the impact of the pathology persist.
These results seems promising and clear the way for more global studies comprising all the body’s systems that makes him undivisible.

KEYWORDS : Osteopathy, COPD, Expiratory lung volume, Chest diameter, Spiromety.

INTRODUCTION


Chez l’Homme et les vertébrés, le thorax est défini comme une cavité protégée par une paroi osseuse contenant les principaux organes de la circulation et de la respiration située au dessus de l’abdomen, dont elle est nettement séparée par le diaphragme.
Selon Barral (1989), sa paroi osseuse se constitue d’un cadre qui semble être dur mais constitué d’au moins 150 articulations qui lui assurent une certaine souplesse. Celle-ci permet d’une part la protection du cadre viscéral représenté essentiellement par le cœur et les poumons mais aussi le thymus. Ceux-ci sont eux même suspendus au thorax par un cadre mou symbolisé par le système fascial entourant chaque organe, troncs artériel, veineux et lymphatique, leur assurant ainsi
protection et grande mobilité. Et d’autre part l’adaptation à la mécanique respiratoire entrainant plus de 3 millions de mouvements par jour.

Dans ce mémoire de fin d’étude, nous nous centrerons sur le système respiratoire, essentiel à la vie par ses échanges entre milieu environnant et milieu intérieur, en rejetant le dioxyde de carbone et en nous apportant l’oxygène présent dans l’atmosphère nécessaire aux fonctions vitales de la cellule. Prenant appui sur un cadre osseux traversé par un système artério-veino-lymphatique assurant à la fois apport, rejet et élimination des liquides primordiaux nécessaires au bon fonctionnement de cette mécanique. Celle-ci est soutenue par un ensemble fascial, le tout sous contrôle neurologique d’origine spinal et bulbaire. Nous aborderons le dysfonctionnement de cette mécanique minutieuse adaptée au cas pathologique de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

La BPCO est une maladie inflammatoire chronique lente et progressive atteignant l’arbre bronchique. Elle se caractérise par une résistance à l’expiration de l’air présent dans les poumons, qui va alors perturber les échanges gazeux de façon irréversible. Touchant principalement les fumeurs dans 90% des cas, incluant le tabagisme passif, elle affecte également les personnes sujettes à l’exposition professionnelle, à certains polluants ou particules fines majoritairement chez des sujets d’âge mur augmentant ainsi le risque de mortalité et de sévérité de la maladie.
Classée en quatre stades selon sa sévérité, elle serait la troisième cause de mortalité dans le monde selon l’Organisation Mondiale de la Santé, après les pathologies cardio-vasculaires et les cancers, sa prévalence variant selon les pays, l’âge, le sexe et l’intoxication tabagique. Elle représente donc un risque de santé majeur dont le diagnostic se fait souvent tardivement.

L’objectif de mon mémoire de fin d’étude est d’évaluer l’efficacité d’une prise en charge ostéopathique chez des patients souffrant de cette pathologie, à l’aide d’une étude qualitative et quantitative basée sur le traitement du thorax, nous allons donc évaluer :

- Les capacités respiratoires des patients, afin d’objectiver l’effet d’une thérapeutique ostéopathique sur les différents volumes pulmonaires.
- Le retentissement sur la qualité de vie des malades, reflet subjectif d’une meilleure adaptation du corps vis à vis de la pathologie.
- La capacité de rétraction du thorax à l’expiration par diminution du diamètre thoracique du patient.

Cette étude se déroulera en plusieurs étapes. En premier lieu, nous aborderons précisément la physiopathologie de la BPCO entrainant des modifications histologiques et des retentissements sur la mécanique thoracique. Ensuite, nous analyserons différents travaux réalisés sur le thorax pour mettre en place un protocole adapté aux patients, et enfin présenter l’étude clinique et ses résultats.


SOMMAIRE


Introduction

I. La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive
1.1 Facteurs de risques
1.1.1 Facteurs exogènes
1.1.2 Facteurs endogènes

1.2 Diagnostic et évolution
1.2.1 Diagnostic
1.2.2 Stades de la maladie

1.3 Physiopathologie

1.4 Répercussions
1.4.1 Sur les échanges
1.4.2 Sur la mécanique costale
1.4.3 Sur le cadre viscéral
1.4.4 Sur le cadre mou
1.4.5 Bilan

II. Études préalables
2.1 Bilan

III. Protocole de l’étude
3.1 Choix des patients
3.1.1 Critères
3.1.2 Population retenue

3.2 Protocole de test
3.2.1 : Déroulement des séance

3.3 Traitement
3.3.1 Choix des corrections
3.3.2 Résultats attendus

IV. Résultats et Analyse
4.1 Influence sur le VEMS6
4.2 Influence sur la CVF
4.3 Influence sur diamètre thoracique au repos
4.4 Influence sur le diamètre thoracique en inspiration maximale
4.5 Influence sur diamètre thoracique en expiration maximale
4.6 Influence sur la qualité de vie

V. Discussions

Bibliographie

Annexe


MÉMOIRE en PDF


Ostéopathie et BPCO : Une analyse critique
Mercher Benjamin

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Mercher Benjamin et le COB de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 11 / 583137

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License