La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Etude descriptive sur l’utilisation de la technique de compression du quatrième ventricule chez les patientes présentant une rupture prématurée des membranes à terme.

Voyer Marie-Hélène - Mémoire en vue de l’obtention du diplôme d’Ostéopathe
 
vendredi 24 septembre 2021 par Voyer Marie-Hélène

Voyer Marie-Hélène - Étude descriptive sur l’utilisation de la technique de compression du quatrième ventricule chez les patientes présentant une rupture prématurée des membranes à terme. :


Maîtres de mémoire :

  • Genix Anne-Sophie, ostéopathe D.O.

(Étude menée auprès de 21 patientes au CH de Chambéry) Mémoire soutenu le 17/06/2011 à Isostéo Lyon - Tuteur : GENIX Anne-Sophie


INTRODUCTION


L’ostéopathie est basée sur un concept très important : le corps a la faculté d’auto guérison. En tant qu’ostéopathe, on ne guérit pas les patients mais on donne une information au corps pour qu’il trouve lui-même la solution. Avec un peu d’expérience, on prend très vite conscience que l’on ne peut pas attendre des résultats instantanés car nos traitements apportent très souvent des effets sur le long terme. C’est une des raisons qui rend les études scientifiques en ostéopathie difficile d’accès. En effet, on ne peut pas mesurer notre action sur une séance ou une technique en sachant que celle-ci met en jeu plusieurs facteurs et ne se calcul pas sur un temps déterminé. Rien n’est fixé comme la suture d’un chirurgien ou l’implant d’un dentiste.
La vie c’est le mouvement et c’est dans ce mouvement constant qu’agit notre pensée et nos actes.

C’est en commençant un travail de recherche que nous comprenons la difficulté pour notre profession de prouver au monde médical notre efficacité. Par ailleurs, c’est là que se trouve toute la problématique de ce mémoire.

« Une stimulation hormonale évidente est obtenue en réalisant la compression du quatrième ventricule dans le cas d’inertie utérine » écrivait H.Y Magoun d’après les travaux de W.G.Sutherland. Certains élèves ont déjà tenté d’objectiver cette technique dans le cadre de la mise en travail chez la femme enceinte.Marie Sage conclut dans son mémoire qu’il serait intéressant d’effectuer la technique sur les patientes présentant une rupture prématurée des membranes.

Cette situation, dans le monde obstétricale, est un sujet très controversé. Attendre ou déclencher dans des courts délais ? La question reste en suspend malgré de nombreuses analyses bénéfices-risques et chaque maternité possède sa propre conduite à tenir. L’attitude de surveillance en hôpital pose des problèmes de risque infectieux maternel et fœtal et le déclenchement immédiat pourrait accroître inutilement le taux de césarienne.
Au milieu de ces questionnements, nous nous sommes demandés si la solution n’était pas d’aider simplement la femme à se mettre en travail par elle-même pour tenter de diminuer les risques de chaque côté de la balance. Le CV4 est-il alors une alternative qui pourrait être prise en compte ?

Face aux écrits de Sutherland et les nombreux questionnements qu’ils suscitent ainsi que les recherches déjà effectuées dans certains mémoires, nous avons trouvé intéressant de réaliser une étude isolant cette technique de CV4 afin d’en analyser ses effets. En évaluant les moyens et le temps mis à notre disposition, nous avons décidé de réaliser une pré-étudevisant à analyser la faisabilité de cette expérience sur une plus longue période. Notre protocole analyse donc plusieurs constantes chez la mère et le fœtus avant et après avoir effectuée la technique de CV4. L’expérience a été menée au Centre Hospitalier (CH) de Chambéry, elle a donc respecté les protocoles de cette maternité.

Dans un premier temps, nous présenterons l’étude, ses termes et les objectifs
de cette recherche. Nous essayerons de comprendre par la suite le fonctionnement de la mise en travail chez la femme par un rappel physiologique et anatomique. Nous analyserons dans un troisième temps nos résultats sur les différentes constantes évaluées. Enfin, nous tenterons d’émettre des hypothèses quant au fonctionnement du CV4, ses mécanismes d’action et son intérêt dans cet situation.



RÉSUMÉ


Objectifs de l’étude : Observer les effets d’une technique ostéopathique de CV4 sur des patientes présentant une rupture prématurée des membranes à terme et évaluer la faisabilité de cette technique dans le cadre d’une étude comparative sur une période plus importante.

Méthode : Etude descriptive, prospective sur 8 semaines entre le 24 novembre 2010 et le 28 février 2011 menée à la maternité de Chambéry en Savoie sur une population de 21 femmes. Expérience basée sur l’analyse de différentes constantes suite à la technique de CV4, à savoir : Tension artérielle maternelle, Pouls maternel, Rythme cardiaque foetal, Contractions utérines et Toucher vaginal. Ces derniers critères reflètent ainsi la mise en travail suite à la technique.

Résultats : Les résultats montreraient un impact de la technique surtout sur la dynamique utérine mais aussi le col, à plus long terme. Cependant, plusieurs critères pourraient influencer son efficacité d’après nos observations : l’état du col avant la technique, le délai dans lequel est fait le CV4 après la rupture et le terme de la grossesse au moment de la rupture. La technique ne présente aucun danger pour la mère ou le bébé et pourrait être pratiqué dans le cadre d’une étude plus poussée incluant une population témoin.

Conclusion : Actuellement, de nombreuses méthodes thérapeutiques sont mises au point dans le but de déclencher l’accouchement. Le CV4 ne pourrait se venter d’être aussi efficace qu’une thérapie médicamenteuse mais son action pourrait être introduite dans un but d’optimisation des capacités voir d’accompagnement d’un autre acte médical.

MOTS-CLÉS : CV4 – Accouchement – Déclenchement – Travail spontané.


ABSTRACT


Objectives : To observe the effects of osteopathic CV4 technique on patients with premature rupture of membranes at term and assess the feasibility of this technique in the context of a comparative study over a longer period.

Methods : Descriptive and prospective study during eight weeks between the 24th of November 2010 and the 28th of February 2011. This study was conducted in the maternity of Chambéry, France with a population of 21 women. The experimentation was based on the analysis of different constants following the CV4 technique, namely : maternal blood pressure, maternal heartbeat, fetal heartbeat, uterine contractions and vaginal examination. These criteria reflect the setting of the labour due to the CV4 technique.

Results : It seemed that the CV4 technique had an effect on the uterine contractions but also on the cervix opening albeit less effective. However, several criteria could influence the effectiveness : the state of the cervix before the technique, the delay between the technique and the rupture of membranes and the term of pregnancy at the time of rupture. The technique does not endanger neither the mother nor the baby and a further study could be done with a control population.

Conclusion : Many therapies are tested and developed in order to induce labor. The CV4 cannot be regarded as equal effective as a medicine therapy but it could be used in order to optimize or help a medical procedure.

KEYWORDS : CV4 - Childbirth – Induction of labour – Spontaneous labour.

SOMMAIRE


LISTE DES ABREVIATIONS

INTRODUCTION

INTRODUCTION A LA QUESTION DE RECHERCHE
1. Justification de l’étude
2. Les objectifs de l’étude
3. La Compression du Quatrième Ventricule

LA MISE EN TRAVAIL CHEZ LA FEMME ENCEINTE A TERME
1. Définition du travail
2. Anatomie et physiologie
3. Surveillance clinique et paraclinique du travail
4. La Rupture Prématurée des Membranes
5. Le déclenchement artificiel du travail

EXPERIMENTATION
1. Type d’étude
2. Durée de l’étude
3. Population cible
4. Méthodologie expérimentale
5. Résultats

DISCUSSION
1. Les limites de l’étude
2. Questionnement sur le rôle de l’ostéopathe
3. Le suivi ostéopathique pendant la grossesse
4. Mise en travail après une technique de CV4
5. Technique de CV4 et déclenchement médicamenteux.
6. Hypothèses d’action du CV4
7. Faisabilité de l’étude et proposition d’alternatives

CONCLUSION

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

ANNEXES

TABLES DES MATIERES


MÉMOIRE en PDF


Etude descriptive sur l’utilisation de la technique de compression du quatrième ventricule chez les patientes présentant une rupture prématurée des membranes à terme.
Voyer Marie-Hélène

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Voyer Marie-Hélène et Isostéo Lyon de l’avoir autorisé à publier ce mémoire


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 22 / 566067

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Mémoires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License