La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Le poids de l’intention en ostéopathie

Plestan Elise - Mémoire 2015 - IO Rennes
 
jeudi 23 septembre 2021 par Élise Plestan

Plestan Elise - Le poids de l’intention en ostéopathie


Maîtres de mémoire :

  • Richeux Malo, D.O.

Mémoire en vue de l’obtention du diplôme d’ostéopathe sous la direction de Malo Richeux DO, tuteur officiel.
Institut d’Ostéopathie de Rennes - Promotion 2010 - Session Juin 2015



RÉSUMÉ


Au cours de nos études d’ostéopathie, et notamment lors de l’apprentissage pratique, nos enseignants insistent toujours beaucoup sur la phase de mise en place du praticien, qui précède systématiquement le test ou la technique lui-même. Dans ce mémoire, nous nous sommes donc intéressés à cette mise en place du thérapeute ostéopathe et plus précisément au paramètre de l’intention.

« L’intention seule suffit », nous disent certains enseignants. Nous avons donc voulu ici confronter cette affirmation à une expérimentation.

Après un rappel sur l’anatomie mise en cause et les principes de mise en place du thérapeute, nous avons donc conçu, mis en place et réalisé une expérience. Pour ce faire, nous avons fait appel aux étudiants de 3e et 5e année de l’institut d’ostéopathie de Rennes (IO Rennes) et quelques professionnels ostéopathes. Nous demandions au sujet de s’asseoir sur une chaise face à une table réglée à sa hauteur où était disposée une balance, sur laquelle il déposait les doigts de sa main préférentielle. Puis nous lui demandions d’appliquer un protocole de mise en place et de respirer calmement. Nous avons relevé les mesures correspondantes à la pression de leur main au repos puis avec l’intention d’appuyer avec le bout des doigts sur le plateau de la balance.

Nous avons obtenu des différences de moyennes très hautement significatives et l’on constate également une variabilité de celles-ci due aux différentes années de pratique hautement significative. Dans la suite de l’analyse statistique, nous avons généralisé les moyennes pour obtenir deux valeurs : « sans intention » et « avec intention ». Nous avons également obtenu des résultats significatifs et une variabilité hautement significative de ces deux moyennes.

Il existe bien une modification du poids de la main posée sur la balance liée à l’intention.

Cela conforte les écrits et expériences faites à ce jour sur le « poids » de l’intention.

Ce résultat est intéressant à plusieurs titres. D’un point de vue éducatif, il conforte l’importance donnée à cette notion d’intention, sur les modalités de palpation et des exercices à mettre en place. D’autre part, il peut être le point de départ d’autres travaux dans ce domaine de l’intention.

MOTS-CLÉS : Intention, Ostéopathie, Mise en place, Balance


ABSTRACT


During our osteopathic studies, and particularly the apprenticeship, our lecturers always place a great deal of emphasis on the practitioner’s set-up stage, wich routinely comes before the test or the technique itself. This study thus explores the set-up of osteopathic therapists, with a specific focus upon the factor of intention.
Some lecturers tell us that “intention alone is enough”. We therefore wished to put this statement to the test with an experiment.
Following a reminder of the anatomy in question and the principles which dictate the therapist’ set-up, an experiment was devised, set up and carried out. To do this, the researcher enlisted the help of 3rd- and 5th- year students from the Rennes Institute of Osteopathy (IO Rennes), in addition to some professional osteopaths. Each participant was asked to sit on a chair facing a table whose height was adjusted to suit their own height. On the table was a scales, on which the subjects would place their dominant. They were then asked to follow a set-up procedure and to breathe gently. The researcher took the corresponding measurements of the pressure exerted by the subjects’ hands at rest, then with the intention of pressing on the scales with their fingertips.
Highly statistically significant differences in the averages were observed, and the researcher noted a highly statistically significant variance between the averages, owing to the difference in the number of years of practical experience. Following our statistical analysis, we drew a general conclusion from the averages to get two values : one “with no intention” and one “with intention”. Statistically significant results were also noted, in addition to highly statistically significant variance between these two averages.
There is indeed a change in the weight of the hand placed on the scales linked to “intention”. This supports previously published research and experiments on the “weight of intention”.
This result is interesting for several reasons. From an education point of view, it supports the importance given to this idea of “intention”, through its forms of palpation and set-up exercises. On the other hand, it may serve as a starting point of future work in the field of “intention”.

KEYWORDS : Intention, Osteopathy, Set-up, Scales

SOMMAIRE


Attestation de non plagiat

Remerciements

Sommaire

Résumé

Abstract

Introduction

Première partie : Les rappels
1. Rappels anatomiques
2. Rappels ostéopathiques

Deuxième partie : l’étude expérimentale
1. Contexte historique et expérimental
2. Description de l’expérience
3. Analyse des résultats
4. Discussion

Conclusion

ANNEXES

Références et Index

Table des Figures

Références Bibliographiques

Table des Matières

Résumé


MÉMOIRE en PDF


Le poids de l’intention en ostéopathie
Pelstan Elise

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Elise Plestan et l’I.O Rennes de l’avoir autorisé à publier ce mémoire


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 27 / 566067

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Mémoires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License