La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

La dysfonction ostéopathique

Antoine Dixneuf - Tita édition 2017
jeudi 14 novembre 2019 par Antoine Dixneuf

Actualisation scientifique des concepts ostéopathiques

Broché, 100 pages - Format : 15 x 21 cm - ISBN : 979-10-92847-11-6 - Prix : 27 €

Descriptif

Avec ce nouveau livre l’auteur met à plat l’idée souvent floue et dogmatique de la dysfonction ostéopathique, clé de voûte de cette thérapeutique manuelle globale.

Dans une démarche scientifique intégrative, il explore les neurosciences et approches médicales systémiques. Ce qui lui permet de redéfinir des concepts telles que la dysfonction ostéopathique, la compensation, l’adaptation, la dysfonction primaire ou secondaire adaptative et les chaînes dysfonctionnelles.

Cet ouvrage actualise les concepts ostéopathiques en leur apportant une base scientifique solide, réduisant ainsi le risque d’interprétation imprécise.

Les auteurs historiques du concept de dysfonction (Still, Korr. Van Burskirk) sont confrontés aux études scientifiques les plus récentes pour intégrer les dernières recherches sur le stress, la proprioception et les TMS.

Cette étude crée un socle théorique scientifique qui permet de clarifier la définition même de dysfonction ostéopathique, tout en éclairant les problématiques cliniques.

Il conviendra parfaitement aux étudiants en ostéopathie comme aux professionnels qui veulent expliquer ou approfondir leur compréhension des concepts ostéopathiques.

L’auteur

Antoine Dixneuf, Ostéopathe DO, Antoine est formateur et auteur du Guide pratique des techniques de Jones et de Ostéopathie et globalité

Préface

J’ai rencontré Antoine Dixneuf en mai 1996 alors qu’il était étudiant au temps plein à l’Institut Supérieur d’Ostéopathie d’Aix-en-Provence. J’y enseignais la technique du Dr Jones : « strain and counterstrain »
Attentif et curieux, il montrait un grand intérêt pour cette technique tissulaire qui respecte le concept de globalité, démarquant l’ostéopathie de toute autre thérapie manuelle.
Devenu professionnel, Antoine observe des résultats plus que satisfaisants et surtout, constate que le traitement des dysfonctions améliore l’état général du patient et non seulement le motif pour lequel il avait consulté.
Sa curiosité le pousse à lire multiples études et articles pouvant l’aider à mieux comprendre les mécanismes à l’origine de ces dysfonctionnements ainsi que leurs effets sur l’organisme. Il décide alors d’entreprendre lui-même une étude qui l’amène à répertorier l’ensemble des « tender points » qu’il trouvait chez ses patients pendant une année entière et d’en faire l’analyse. Il réalise alors une cueillette impressionnante de données, nous livrant des informations pertinentes, fruit d’un travail colossal démontrant clairement l’unité du corps.
La recherche en ostéopathie n’est pas chose simple. La majorité des études porte sur des problèmes cliniques pour lesquels on applique des techniques donnant des résultats qui supportent ou non les hypothèses de départ ; peu d’entre elles démontrent clairement ce concept de globalité, clef de voûte de la médecine ostéopathique.
Dans un domaine où nous devons travailler en interdisciplinarité, il est impératif d\’apporter des explications rationnelles à nos interventions et d’utiliser un langage commun et compréhensible pour nos collègues du domaine de la santé.
Dans ce livre, Antoine donne une explication rationnelle, originale et moderne de la mise en place des dysfonctions ostéopathiques et de leurs compensations en se basant sur des données issues de recherches fondamentales contemporaines. Cet ouvrage apporte un éclairage majeur sur le concept de dysfonction ostéopathique, primaire et secondaire. Il fournit des arguments concrets pour justifier et expliquer la pratique ostéopathique auprès des professionnels de santé et des patients.
Je remercie sincèrement Antoine pour cet ouvrage qui fera faire à l’ostéopathie, un pas de plus dans la bonne direction.
Martin Drouin, Pht, D.O.
Chargé d’enseignement et administrateur

Sommaire

INTRODUCTION

1- LA DYSFONCTION OSTÉOPATHIQUE

ÉTIOLOGIE DES DYSFONCTIONS
 Mécanismes et physiopathologie
 - Les agressions physiques
 - Les agressions psychologiques
 - Les agressions (bio)chimiques
 Les agressions dans la vie moderne
 - Les TMS : étiologie et mécanismes
 - Le facteur stress

DYSFONCTIONS PRIMAIRES OU SECONDAIRES ?
 Les compensations
 - Mise en évidence
 - Dispersions des compensations
 Lien entre dysfonctions et compensations

2- PERCEPTION DES DYSFONCTIONS PAR LE SNC 

LES ENTRÉES SENSORIELLES DU CONTRÔLE MOTEUR ET POSTURAL
 La perception segmentaire
 - Les afférences proprioceptives
 - Les afférences cutanées
 La perception globale
 - Les afférences cutanées de la sole plantaire
 - Les afférences visuelles
 - Les afférences vestibulaires
 - Les gravicepteurs viscéraux

L’INTÉGRATION ET LE POIDS DES ENTRÉES SENSORIELLES 

DYSFONCTION OSTÉOPATHIQUE VS SCHÉMA CORPOREL

3- INTÉGRATION DANS LE SCHÉMA CORPOREL

CONCORDANCES ENTRE PLAINTES, DYSFONCTIONS ET CORRECTIONS
 - Concordances entre plaintes et restrictions ostéopathiques
 - Concordances entre plaintes et corrections

LA GLOBALISATION
 Les compensations : mode central vs mode linéaire
 Spécificité des membres supérieurs

FOCALISATION DES DYSFONCTIONS OSTÉOPATHIQUES
 L’asymétrie fonctionnelle
 L’asymétrie structurelle

LES STRATÉGIES POSTURALES
 Le contrôle postural
 Le contrôle de la liberté articulaire

CONCLUSION
RÉFÉRENCES

Le Site de l’Ostéopathie remercie les éditions Tita de l’avoir autorisé à présenter cet ouvrage.
1ère publication sur le Site de l’Ostéopathie le 10-04-2017


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 13 / 348336

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Livres de concepts & de philosophies ostéopathiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License