La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Comment s’épanouir malgré une endométriose

Julie Saint-Clair - Éditions Josette Lyon 2018
dimanche 10 novembre 2019 par Julie Saint-Clair

Les conseils et la sagesse de vie d’une jeune femme de 18 ans

224 pages - Format : 15 x 22 cm - ISBN : 978-2-84319-406-1 - Prix : 17 €

Descriptif

J’ai 18 ans.
Quelle légitimité ai-je à parler d’endométriose, à donner des conseils ?
Quatre ans. Quatre ans de souffrances continues qui m’ont forcée à apprendre, à m’adapter.
À comprendre aussi : j’ai vu les étonnantes capacités de notre corps à s’auto-guérir, j’ai vu l’esprit réparer ce qui devait l’être. La magie existe : elle est en nous, il suffit d’y croire.
L’endométriose touche une femme sur dix. Et uniquement les femmes. Cette maladie chronique s’avère bien souvent handicapante tant elle peut être douloureuse. Lors du cycle menstruel, l’endomètre – le tissu qui tapisse l’utérus – s’épaissit afin d’accueillir une éventuelle grossesse et, s’il n’y a pas fécondation, se désagrège et saigne : ce sont les règles. En cas d’endométriose, les cellules de l’endomètre migrent, souvent vers les trompes, et causent de vives douleurs que les médicaments peinent à soulager. Longtemps considérée comme une maladie psychosomatique ou qui ne concerne que des femmes « douillettes », cette maladie est enfin reconnue. Reste à trouver de véritables traitements. Pour toutes les femmes touchées par l’endométriose, ce livre est une bouffée d’espoir et elles trouveront, en suivant le parcours de Julie, de nombreux conseils, exercices et sagesse de vie pour vivre au mieux.

« C’est avant tout un parcours personnel que nous offre Julie. Tel le Petit Poucet, elle sème sur notre route des réflexions qui jalonnent notre existence, sur la douleur, la vie et ses priorités. Toutes ces contributions apportent les ressources nécessaires pour se prendre en main et réfléchir aux moyens de s’épanouir malgré la pathologie. »
Jean-François Marchand, ostéopathe et enseignant chercheur.

Diagnostiquée à l’âge de 16 ans, Julie SAINT-CLAIR est étudiante. Sa passion pour le développement personnel, l’écriture et le sport lui permet de relever au quotidien les défis de la maladie. Julie a également créé la page Facebook Endosemble pour que chacune puisse partager son expérience et ses conseils.

Préface de Jean-François Marchand, Ostéopathe et enseignant chercheur

Quand Julie m’a demandé de préfacer son livre sur son expérience face à l’endométriose, j’ai accepté cette requête avec plaisir et humilité.

J’ai trouvé surprenant que cette jeune femme me demande de l’accompagner dans sa démarche littéraire, car j’étais avant tout un intervenant, un accompagnant dans sa santé. Néanmoins, dans ses pas et ses mots, vous allez découvrir de nombreux aspects qui reflètent le désir, l’espoir et la volonté de vivre simplement notre existence. Vous l’avez compris, il ne s’agit pas d’un nouveau livre sur l’endométriose d’un point de vue médical, mais le point de vue d’une jeune femme de 18 ans qui, en toute légitimité, livre son cheminement vers nos propres capacités à surmonter les problématiques du quotidien. Cette démarche se retrouve dans l’écriture de Julie qui donne tout son sens à la transmission et au partage des expériences vécues par toutes ces femmes qui n’osent pas s’exprimer comme elle.

Ma première rencontre avec Julie pose tout de suite la question du quotidien pour surmonter des pics de douleurs non calmés par des médicaments. Mais les cernes sous les yeux de cette jeune fille qui prépare son baccalauréat m’interpellent plus encore, car je vois derrière le masque une lutte qu’elle risque de perdre par épuisement…
Dès le début, le contexte prend le dessus sur les symptômes. Comme toute consultation, il s’agit d’un « partenariat » entre le demandeur [*] et le thérapeute. Le praticien étant un médiateur qui contribue à prendre une orientation, mais le demandeur reste « acteur » de sa propre vie et de ses choix.
C’est dans ce contexte que, progressivement, elle cherche des solutions auprès d’interlocuteurs inspirés et attentifs, comme 3 millions de femmes qui souffrent de cette pathologie en France et 180 millions dans le monde. Il existe plusieurs passages qui évoquent ces rencontres pour que chacun puisse prendre conscience des possibilités qui s’offrent aux demandes de chaque cas.
Mais c’est avant tout un parcours personnel que nous offre Julie. Tel le Petit Poucet, elle sème sur notre route des réflexions qui jalonnent notre existence sur la douleur, la vie et ses priorités. Toutes ces contributions apportent les ressources nécessaires pour se prendre en main et réfléchir aux moyens de s’épanouir malgré la pathologie.

Ce message très fort est un cadeau à toutes ces femmes qui cherchent désespérément un objectif à cette quête de soi.
Cette bienveillance est un acte d’amour envers les autres pour mieux comprendre le risque d’isolement insoutenable provoqué par cette pathologie, surtout à notre époque. C’est également un message destiné aux thérapeutes pour prendre en compte que le traitement c’est également mettre dans l’équation le social, l’amour et l’estime de soi.
Comme le souligne Julie, elle est devenue son propre thérapeute, son propre médecin.
En gardant le contrôle de sa vie, elle donne la voie à suivre pour chacune de ces femmes à travers un témoignage sans détour. Cette expérience unique doit permettre au plus grand nombre de trouver son propre chemin comme le souligne Antonio MACHADO (1875-1939) :

Marcheur, ce sont tes traces ce chemin, et rien de plus ; marcheur, il n’y a pas de chemin, le chemin se construit en marchant. En marchant se construit le chemin, et en regardant en arrière on voit la sente que jamais, on ne foulera à nouveau. Marcheur, il n’y a pas de chemin, seulement des sillages sur la mer.

* Je préfère demandeur à patient car je parle bien d’une demande au-delà d’un simple motif évoqué par un patient.

Table des Matières

Avant-propos
Préface

Livre premier - Un aperçu de la réalité

 Il était une fois…
 Vous n’êtes pas l’endométriose
 L’injustice
 Séparation du corps et de l’esprit : des moments d’absence
 Une maladie invisible
 Face à l’incompréhension
 Les profiteurs
 Un caractère de chien
 Se lever le matin
 Une envie de détox
 Un mécanisme de fortification

Livre second - Invitation au voyage

 Dans mon sac, il y a…
 La carte
 La boussole
 La cordée
 L’étoile du Nord
 Le journal intime
 Une musique pour la route

Livre dernier - Le chemin

 Accepter n’est pas se résigner
 S’aimer
 Les trois dragons
 Se lever du bon pied
 Méditer
 Bouger
 Se nourrir
 Les médecines douces
 La routine
 Fake it till you did it
 S’inspirer
 (Vraiment) profiter du répit
 Travailler
 Relaxation
 Connaîs-toi toi-même
 En voyage
 Vous n’avez pas à être invincible
 Apaisement
 Un mot pour tout changer
 Dire non
 Désapprendre à souffrir
 Tracer son chemin
 Changer la douleur en fleur
 Un dernier mot

Bibliographie
Ressources
Mes adresses
Remerciements

Le Site de l’Ostéopathie remercie les éditions Josette Lyon de l’avoir autorisé à présenter cet ouvrage.
1ère publication sur le Site de l’Ostéopathie le 9 janvier 2018


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 107 / 344142

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Femmes & enfants   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License