La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

L’architecture du corps humain vivant

J.-Cl. Guimberteau et C. Armstrong - Sully 2016
vendredi 23 août 2019 par Colin Armstrong , Jean-Claude Guimberteau

Le monde extracellulaire, les cellules et le fascia révélés par l’endoscopie intracellulaire

224 pages - Format : 279 x 278 cm - ISBN : 978-2-35432-200-7 - Prix : 58 €

Descriptif

Une compréhension nouvelle de la structure de la matière vivante humaine.
En explorant les structures vivantes et en mouvement situées sous la peau, grâce à l’endoscopie intratissulaire peropératoire, le Dr Jean-Claude Guimberteau a vu et compris que la réalité des structures corporelles repose sur une continuité tissulaire totale, et que l’architecture du corps et la microanatomie diffèrent profondément de la vision « compartimentée » de l’anatomie tel qu’elle a été enseignée pendant des siècles. Dans cet ouvrage, déjà traduit en anglais, en allemand et en japonais, il expose sa thèse, selon laquelle la trame extracellulaire est aussi importante que la cellule elle-même, que la cellule n’est pas responsable de la forme et que la forme du corps est architecturée par une trame fibrillaire. Un changement complet de paradigme qui ouvre la voie d’une anatomie renouvelée.
Grâce à ses surprenantes photographies et séquences vidéos prises in vivo, avec fort grossissement, ce livre présente à tous ceux qui travaillent sur les tissus vivants une explication du glissement, de la souplesse, de l’élasticité, des mouvements cellulaires alors qu’ils appliquent leurs techniques. Les chirurgiens, médecins et biologistes cellulaires verront peut-être alors leur métier de façon différente. Quant aux thérapeutes manuels, cet ouvrage leur fournira une explication de ce qui se produit réellement lorsqu’ils manipulent les tissus vivants dans leur pratique quotidienne.

« Quel plaisir, quelle joie de découvrir sur le vivant des structures et des modes de fonctionnement totalement inédits (…) Le rôle du tissu conjonctif, jusqu’ici méconnu, négligé, je dirais même méprisé, prend toute son importance, grâce aux nouvelles conceptions qui découlent des travaux de J-C. Guimberteau lui conférant l’unité structurelle de notre organisme. Le Dr J-C. Guimberteau nous fait de découvrir un Nouveau Monde dans le tissu conjonctif (…) Je vous invite à l’explorer, comme une symphonie, grâce à son nouveau livre. » Dr. Adalbert I. Kapandji

Inclut des commentaires de quelques-uns des théoriciens et praticiens majeurs d’aujourd’hui dans les domaines de l’anatomie, de la mécanique corporelle et de la thérapie manuelle : J.L. Barnes, J.-P. Barral, L. Chaitow, T.W. Findley, W. Fourie, S. Gracovetsky, A. Kapandji, K. Kase, S.M. Levin, T. Liem, T.V. Myers, J.L. Oschman, R. Schleip.
L’ouvrage contient un DVD et un accès au site Endivivo qui permettent de visionner les vidéos du Dr Guimberteau.

Les auteurs

Guimberteau JCLe Dr Jean-Claude Guimberteau est cofondateur, ancien directeur scientifique de l’Institut aquitain de la main, et ancien président (2012) de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SoFCPRE), il est aussi membre de l’Académie de chirurgie.
Il a commencé sa carrière chirurgicale en participant aux premiers transferts vascularisés d’organes par microchirurgie. Puis il a développé des techniques innovantes pour la réparation secondaire des tendons fléchisseurs.Armstrong Colin
 Sa contribution la plus importante à notre compréhension de la physiologie humaine vient de son utilisation novatrice de la vidéo-endoscopie pour explorer la structure des tissus in vivo, donnant ainsi naissance à une nouvelle conception de l’anatomie et de l’architecture du corps humain.

Colin Armstrong, DO est diplômé d’une école d’ostéopathie britannique. Il a passé les cinq premières années de sa carrière au Zimbabwe et s’est ensuite installé en France. Il a plus de trente-cinq ans d’expérience clinique et d’études post-graduées en Grande-Bretagne et en Europe. Il est un des membres fondateurs de l’Académie d’Ostéopathie de France, et membre du Registre des Ostéopathes de France depuis 1986.

Sommaire

Avant-propos de Thomas Findley
Avant-propos de Adalbert I. Kapandj
Préface et remerciements de Jean-Claude Guimberteau
Préface et remerciements de Colin Armstrong
Liste des contributeurs
Comment utiliser ce livre
Glossaire

INTRODUCTION
Histoire et architecture de la matière vivante
Observations d’un chirurgien
Le retour de l’exploration chirurgicale
L’endoscopie intratissulaire

1. LA CONTINUITE TISSULAIRE
Théories anciennes sur l’élasticité des tissus
L’endoscopie intratissulaire peropératoire conduit à un nouveau paradigme
Conclusions anatomiques générales
Conclusions anatomiques détaillées
Résumé
Questions-fil rouge
Commentaire de Thomas W. Myers, LMT

2. FORME ET CONTINUITE FIBRILLAIRE
Le rôle structurant du réseau microvacuolaire
La trame fibrillaire
Le concept de forme structurée
En suivant le fil rouge
Commentaire de Robert Schleip, MA, PhD

3. MOBILITE ET ADAPTABILITE
Maintenir la continuité tissulaire au cours de la mobilité
Comportement mécanique des fibrilles et des fibres au cours de la mobilité
Résultat mécanique global
En suivant le fil rouge
Commentaire de Jean-Pierre Barral, DO

4. LES RELATIONS ENTRE LES CELLULES ET L’ARCHITECTURE FIBRILLAIRE
Morphologie et répartition des cellules
Les relations entre les fibres et les cellules
En suivant le fil rouge
Conclusions
Commentaire de James L. Oschman, PhD

5. ARRANGEMENT SPATIAL, TENSEGRITE ET FRACTALISATION
Les phénomènes physiques qui influencent le tissu vivant
Recouvrement maximal d’une surface plane :
Remplissage de l’espace à deux dimensions
Remplissage de l’espace à trois dimensions
La notion d’équilibre au repos et pendant le mouvement
Comment la forme peut résister à la force de gravitation : le concept de tenségrité
Qu’est-ce que l’organisation fractale ?
En suivant le fil rouge
Commentaire de Stephen Levin, BS, MD

6. ADAPTATIONS ET MODIFICATIONS DU RESEAU MULTIFIBRILLAIRE
Cicatrices et adhérences tissulaires
La transformation mégavacuolaire
La surcharge cellulaire
L’amaigrissement
Le vieillissement
Les effets mécaniques observables de la thérapie manuelle
En suivant le fil rouge
Commentaire de John F. Barnes, PT, LMT, NCTMB
Commentaire de Kenzo Kase, DC
Commentaire de Willem Fourie, PT, MSc


7. CONCEPT DU TISSU CONJONCTIF COMME TISSU CONSTITUTIF « ARCHITECTURAL » RESPONSABLE DE LA FORME
La forme peut être décrite
La forme est capable de mobilité
La forme peut se complexifier
Commentaire de Serge Gracovetsky, PhD

Epilogue
Pourquoi la nature utilise-t-elle des formes polyédriques spatialement simples mais irrégulières pour construire une grande variété de formes complexes ?
Les mouvements sont-ils prédéterminés ou aléatoires ?
Pourquoi l’organisation devrait-elle être irrégulière, chaotique, fractale et non linéaire quand l’ordre et la linéarité ont fait la preuve de leur efficacité
Ce système multifibrillaire extracellulaire a-t-il la capacité d’influencer les processus génomiques cellulaires ?
Conclusion
Commentaire de Torsten Liem, DO, MSC (Ost.), MSC (Paed. Ost.)

Références
Index

Nous remercions les éditions Sully de nous avoir autorisé à présenter cet ouvrage
1ère publication : Site de l’Ostéopathie le 24-06-2016


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 10 / 329796

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Livres de concepts & de philosophies ostéopathiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License