La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Corriger la posture et les instabilités articulaires

Frédéric BRIGAUD - Éditions Désiris 2019
mercredi 3 avril 2019 par Frédéric BRIGAUD

Frédéric Brigaud - Corriger la posture et les instabilités articulaires - éditions Désiris 2019

 272 pages - Format : 17 x 24 cm - ISBN : 978-2-36403-162-3 - Prix : 29,50 €

Descriptif

Le corps autorise mille et une gestuelles et postures pour mener une même action mais rien ne nous garantit d’en automatiser spontanément la plus adaptée et la plus efficace d’un point de vue physiologique et biomécanique. Pour une action plus performante, il suffit d’avoir une conceptualisation plus précise du fonctionnement du corps et de savoir où nous nous situons, vers quoi nous pouvons tendre et les moyens à notre disposition.

En intervenant sur la part technique du geste, nous agissons sur la posture, corrigeons les instabilités articulaires, et rééquilibrons le corps pour prévenir les lésions non traumatiques de l’appareil ostéo-articulaire, pour plus de performance et d’aisance ou encore d’esthétique. Un défaut de posture ou une instabilité articulaire doivent être perçus comme l’automatisation d’un défaut technique dans le déroulement du geste qui, pour être corrigé, nécessite simplement un nouvel apprentissage.

Cet ouvrage aborde plus spécialement les jambes, le bassin et la colonne vertébrale. Si certaines notions ont été expliquées dans La marche et la performance sportive, dorénavant indisponible, le champ d’application et les protocoles sont ici beaucoup plus élargis et développés.

L’auteur

Frédéric Brigaud, Ostéopathe.DO, est consultant en biomécanique humaine, consultant auprès de sportifs de haut niveau, concepteur des principes posturo-dynamiques d’Empilement Articulaire Dynamique (concept EAD™) pour l’organisation et la gestion du corps et des stratégies biomécaniques dans le mouvement, dans un souci d’efficacité et de préservation.

Présentation de l’ouvrage

Réveillons et exploitons pleinement les ressources biomécaniques qui sont en nous. Retrouvons une dynamique corporelle plus proche de son meilleur potentiel.

J’ai débuté cette réflexion à la fin des années 90 pour répondre aux dysfonctions de l’appareil locomoteur chez le sportif de haut niveau qui apparaissaient sans notion de choc direct et que l’arsenal thérapeutique ostéopathique ne parvenait pas à résoudre durablement. Des dysfonctions pouvant être à l’origine d’un syndrome fémoro-patélaire, d’une atteinte méniscale ou ligamentaire par exemple, ou encore d’instabilités articulaires. Des dysfonctions qui se sont révélées provenir de défauts techniques et posturaux au sein de la gestuelle. Je ne parle pas ici des défauts techniques que relèvent et corrigent l’entraîneur spécialisé mais des défauts d’organisation du corps, c’est à dire dans le positionnement des articulations (les unes par rapport aux autres) et dans leur maintien. Des défauts qui n’empêchent pas le déroulement du geste mais qui modifient la répartition de la pression à l’intérieur des articulations, la tension au niveau du système péri-articulaire et le positionnement des surfaces articulaires qui composent ces articulations. De plus, ces défauts posturo-dynamiques altèrent globalement la circulation des contraintes dans le corps, qu’il soit statique ou en mouvement, et génèrent des zones d’hypertension et d’hyperpression, affectant par ailleurs l’efficacité du geste technique sportif.

Libérer nos ressources biomécaniques

La difficulté à ressentir et déceler de tels mécanismes provient du fait qu’ils ne sont perceptibles qu’à partir du moment où ils ne peuvent plus être compensés et qu’une pathologie apparait. Le sport de haut niveau a été un révélateur de ces dysfonctions en raison de l’intensité de la pratique, de la répétitivité du geste et de la fréquence des entraînements qui n’autorisent pas ou peu la présence de défauts de cet ordre. Surtout dans la pratique du ski alpin, du free-style (anciennement ski de bosses) et du snowboard alpin où le matériel (chaussures de ski, ski et snowboard) bloque nombres d’articulation et limite les ressources biomécaniques, c’est-à-dire les mécanismes qui sont en mesure de nous assurer une variabilité et une adaptabilité posturale. Ce qui est encore différent dans la pratique de la marche et de la course pour laquelle nous sommes pleinement adaptées et où nous pouvons bénéficier de toutes nos ressources adaptatives nous donnant l’illusion d’un certain équilibre. Restait alors à mettre en exergue ces défauts avant qu’une pathologie ne se déclare grâce à des tests posturo-dynamiques simples et reproductibles (fig.21), employant un minimum de matériel pour que cela soit accessible au plus grand nombre, puis de travailler sur la part technique du geste en employant des exercices simples pour faire évoluer le comportement du corps.

De la thérapeutique à l’éducation corporelle

Si l’approche était dans un premier temps purement thérapeutique, elle est devenue rapidement préventive pour déceler les sujets à risque et permettre aux sportifs de prendre conscience de ses limites du moment et comprendre comment elles impactaient ses performances et son organisme. Le sportif savait où il se situait, vers quoi il pouvait tendre, et les moyens à sa disposition pour y parvenir.

Progressivement, cette réflexion m’a amené à mieux cerner une évidence, le fait qu’en libérant et en équilibrant nos ressources biomécaniques nous nous donnions les moyens de développer une dynamique corporelle fonctionnant à son meilleur potentiel. C’est-à-dire un corps plus à même d’agir et de réagir efficacement, et davantage d’aisance du quotidien à la pratique sportive. Une approche jouant sur la part technique et mécanique du geste répétitif accessible à toutes et à tous qu’il soit sportif ou non dans un souci de santé et de bien-être.

Un cheminement

13 ans après un premier ouvrage sur le sujet, je rassemble dans celui-ci l’ensemble de cette approche (tests, exercices, conceptualisation du corps, méthodologie, pédagogie, intérêts du quotidien à la pratique sportive,...), soit plus de 20 ans de recherche personnelle, de réflexion et de mise en pratique. Comme je l’indique dans le préambule, depuis la parution de « La marche et la performance sportive » et de « La course à pied, posture, biomécanique, performance », maintenant tous les deux indisponibles, cet ouvrage me permet de reprendre, de mettre à jour et de compléter les notions relatives aux principes posturo-dynamiques d’EAD. De ce fait, pour ceux qui les ont lus, vous retrouverez des dessins (mis à jour) et des passages remaniés issus de ces deux ouvrages. C’est également le moyen de préciser ma pensée et d’affiner les protocoles d’analyse et de correction. Mais également d’ajouter de nouvelles notions pour agir plus efficacement sur notre posture et notre dynamique corporelle au travers des compréhensions et des avancées que j’ai pu réaliser : analyse et amélioration de la marche, mise en application de ces principes dans la pratique du football, amélioration de la motricité et des habiletés dans le cadre d’une maladie neuro-dégénérative, pourquoi et comment associer un travail posturo-dynamique et la foulée avant-pied (notion de course thérapeutique), apport de la visualisation et de l’imagerie mentale dans la correction de la statique et de la dynamique corporelle... J’ai également profité de cette édition pour intégrer quelques passages d’articles écrits depuis, qui ont été plus ou moins remaniés, pour répondre aux attentes de l’ouvrage et des lecteurs.

Notez qu’afin de mieux visualiser les exercices et les tests à effectuer, vous trouverez tout au long de celui-ci des flashcodes (QR — code - fig.27) qui vous permettront d’accéder à des vidéos en ligne.

Pour les professionnels (Médecins, Kinésithérapeutes, Ostéopathes, podologues, préparateurs physiques, entraineurs,...), une formation est disponible pour venir vivre pleinement ces aspects de notre dynamique corporelle et ainsi encore mieux les transmettre. www.eadconcept.com

Quatre livres

Quatre livres sont liés pour vous donner les moyens d’agir globalement sur votre posture et votre dynamique corporelle. Le premier ouvrage, intitulé Corriger le pied sans semelle_est consacré, comme son titre l’indique, à corriger, équilibrer et renforcer la base de notre édifice corporel, le pied, sur lequel se construit l’ensemble de notre posture et de notre gestuelle. La présence de défauts de statique et de dynamique à ce niveau se répercute irrémédiablement et instantanément sur le reste du corps et altère notre locomotion. Le second ouvrage, intitulé Corriger la posture et les instabilités articulaires, étend la correction aux jambes, au bassin et à la colonne vertébrale ; certains éléments et exercices se retrouvent de fait dans les deux ouvrages. Le troisième ouvrage, Améliorer sa posture, du quotidien à la pratique sportive, permet, grâce à une action descendante depuis les bras jusqu’aux pieds, d’équilibrer et de renforcer l’ancrage et le gainage global du corps et d’interconnecter ses segments. Le dernier, intitulé Guide de la foulée avant-pied, au-delà du fait d’apprendre à courir différemment en changeant de technique de prise d’appui pour développer une foulée plus légère et réactive, donne les moyens de construire une dynamique corporelle plus efficace et de renforcer et d’homogénéiser le tonus musculaire. La gestuelle développée grâce à la foulée avant-pied, associée aux corrections posturo-dynamiques, devient une course thérapeutique. Une action qui complète le travail postural mis en place avec les trois premiers ouvrages.

Cette réflexion est le fruit d’un travail d’analyse de la biomécanique multisport, du geste technique, des automatismes et de la posture, qui a débuté à la fin des années 90 dans un souci de préservation du corps et d’efficacité.

Sommaire

Préambule
Destination de l’ouvrage et utilisation
Introduction
- Tendre vers une certaine neutralité posturale
- Instabilité et prévention des entorses
- Construire son corps, tendre vers une autre dynamique corporelle
Chapitre 1 : Connaître, comprendre et ressentir son mode de fonctionnement
Gestuelle et variabilité posturale
- Mille et une gestuelles
- Mille et une organisations du corps, la variabilité posturale
- Variabilité posturale et contraintes mécaniques
- Test de variabilité posturale
- Une architecture instable
Origine et contrôle du positionnement des articulations et de la stabilité de la jambe
- Quels éléments contrôlent le positionnement du genou et de la cheville ?
Développer le ressenti corporel - zone EAD
- Évolution de la répartition de la pression et organisation des jambes.
Défaut d’orientation et déficit de maintien des éléments osseux
- Orientation des segments en phase de suspension
- Défaut d’orientation en phase d’appui
- Impact d’un défaut d’orientation du pied dans la pratique du ski alpin
- Impact d’un défaut d’orientation en appui sur l’équilibre
- Impact d’un défaut d’orientation du pied dans la pratique du trail
- Impact d’un défaut d’orientation sur la réactivité des appuis
- Défaut de maintien
Chapitre 2 : Tests posturo-dynamiques EAD
Modalités des Tests à visée posturo-dynamique
- Figure EAD
- Pourquoi et comment filmer les tests
- Comment et pourquoi placer les pieds
- Observables
Tests à visée posturo-dynamique
- Test de flexion/extension
- Test de bondissements
- Test du pas chassé triangulaire
- Test du 1/4 de tour interne et externe
- Test de pivotement
- Conclusion
Chapitre 3 : Travail préparatoire
Apprendre à dissocier chaque articulation
- Sous-talienne - Mouvement d’inversion et d’éversion du pied
- Cheville - Mouvement de flexion/extension du pied
- Genou - Mouvement de rotation externe/interne du tibia
- Hanche - Mouvement de rotation externe/interne du fémur
Assouplissement et dissociation du pied
- Position neutre
- Exercice pas croisés, samba
- Engagement et désengagement de la sous-talienne
- Exercice de dissociation de l’avant-pied
Chapitre 4 : Correction technique et renforcement
Introduction
- Renforcement
- Travailler par plan
- Vitesse d’exécution, concentration, ressenti corporel et détente
- Respiration et engagement du transverse
Exercices pour gérer les contraintes verticales
- Marche et course sur place (MSP, CSP)
Samba et double gainage du pied
- Samba et double gainage du pied
- Rebonds sur place
Exercices pour gérer les contraintes frontales
- Glissé EAD
- EAD step touch
- EAD touch
- Les pas chassés
- Pas chassés 50/50
- Pas chassés 50/50 retenus
- Pas chassés triangulaires
- Ancrage postural psycho-neuromoteur interne dans le plan frontal
- Side
- Pas chassés carrés
- Ancrage postural psycho-neuromoteur externe dans le plan frontal
Exercices pour gérer les contraintes horizontales
- Back 45°
- Exercice de la cigarette
- Pivot et pirouette
- 3/4 de tour sauté interne et externe
- Ancrage postural psycho-neuromoteur interne et externe dans le plan horizontal
Exercices pour gérer les contraintes produites d’un déplacement dans le plan sagittal
- Front/Back
- Front touch
- Pas chassés front/back
- Exercice de course en cercle, en 8 et en S
- Exercice de marche et de course avec élastique
Comment bondir
- Bondissement deux pieds/un pied
- Bondissement 2 pieds/2 pieds
- Cloche-pied, bondissement 1P/1P
Exercices complémentaires : développer la dextérité de la hanche
- EAD touch balayage
- Hip circle - Enclencher la rotation externe de hanche
Chapitre 5 : Inscrire la nouvelle gestuelle et posture
Programmation
- Apprentissage
- Autogestion et routine hebdomadaire
Agir sur la dynamique de la marche
- Points clés durant la marche
- Marcher les pieds écartés ou serrés ?
- Orientation des pieds lors du déplacement
- Pour marcher, apprends à courir
- Force de réaction au sol et technique
- Marche avant-pied et renforcement des mollets
- Marcher dans le sable pour développer le gainage
- Analyse et amélioration technique de la marche sur tapis
- Monter et descendre un escalier et entretenir sa posture
5e lever et s’asseoir
Stimuler le système érecteur et libérer le bassin
- Exercices au sol
- Exercices debout
- Routine, séquence
Chapitre 6 : Transferts au quotidien et dans la pratique sportive
Intérêt des principes d’EAD dans la course â pied
Intérêt des principes d’EAD dans la pratique du trail
Intérêt des principes d’EAD dans la pratique du football et du rugby
- Analyse vidéo
- Tendre vers le geste parfait
- Résultat, conséquence et objectif
- Gérer les contre-pieds
Intérêt des principes d’EAD dans la pratique du golf
Intérêt des principes d’EAD dans la pratique du ski alpin
Intérêt et mise en place dans la prévention des blessures et des chutes, et dans la rééducation
- Développer une routine chez les séniors
- Rééducation et plan instable
- Rééducation et entorse
- La part technique du geste, un axe de traitement à part entière
Semelles et chaussures dites « correctrices »
Chapitre 7 : Ouverture
Employer la marche et la course sur place pour améliorer la motricité, le tonus musculaire, la coordination et la symétrie
- Tests dynamiques
Résultats
- Développer ses habiletés
- Progression
Favoriser l’apprentissage moteur par le ressenti corporel et la visualisation
- Faciliter par la visualisation l’acquisition d’une nouvelle posture et gestuelle
- Comment inclure la visualisation dans le déroulement d’une séance à visée posture-dynamique
- Analyse du pied en statique et en dynamique
Conclusion
Annexe
Exercices de renforcement sectoriel
- Abduction de hanche
- Rotation de hanche sur le côté
- Rotation de hanche sur le dos
- Exercice avec step face au miroir
- Fente avant dynamique
Glossaire
Bibliographie

Nous remercions particulièrement Frédéric Brigaud et les éditions Désiris de nous avoir autorisé à présenter ce livre


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 96 / 349907

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Ostéopathie & sports   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License