La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

La Revue de l’Ostéopathie n° 18

lundi 25 mars 2019 par La Revue de l’Ostéopathie

Éditorial

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le 22 avril 2017, La Marche pour les Sciences s’est déroulée dans plus de 500 villes du monde selon le journal Le Monde, dans plus de 600 selon la revue Science et Avenir. L’idée de cette marche est de lutter contre le négationnisme scientifique. Ce mouvement a été initié aux États-Unis, en réponse aux positions antisciences du nouveau Président, à la nomination de Scott Pruitt à la tête de l’Agence de l’environnement, alors qu’il est un climatosceptique notoire, ainsi qu’aux coupes budgétaires : moins 18 % pour l’institut national de la santé, et moins 31 % pour l’agence de l’environnement.

Toujours aux États-Unis, le créationniste Ben Carson a été nommé par l’actuel Président au poste de ministre de l‘éducation. Il faut savoir que Ben Carson a déclaré – entre autres – que l’Amérique de Barack Obama était comparable à l’Allemagne nazie, et que les pyramides de Gizeh ont été construite par Joseph pour servir de grenier à grains et non pas de tombeaux pour les pharaons… Aux États-Unis, même si la responsabilité de l’éducation relève de chaque état, le fait que Ben Carson puisse émettre quelques lignes directrices dans ce domaine génère des inquiétudes.

On peut ajouter le fait que, selon un sondage Gallup de 2014, 78 % des citoyens américains croient à la théorie créationniste, c’est-à-dire que Dieu a créé la Terre il y a moins de 4 000 ans…

L’objet de cet éditorial n’est pas de porter un regard critique sur la société américaine, mais plutôt de proposer de s’interroger sur l’évolution – si l’on peut dire… – de certains courants de pensée dans un pays censé « éclairer le monde ».

Quel rapport avec l’ostéopathie ? La Marche pour les Sciences relance un débat qui n’est pas clôt, celui de la confrontation entre les faits et les opinions, entre ce qui est vérifiable scientifiquement et ce qui appartient aux croyances. Ce thème a déjà été abordé dans des éditoriaux précédents, mais il permet aujourd’hui de rappeler que la démarche scientifique fait partie des fondements de la ligne éditoriale de La Revue de l’Ostéopathie.

Pendant que les membres du comité éditorial préparent le prochain numéro, nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro 18

Robert Meslé
Directeur de la publication

 Sommaire

Éditorial, Robert Meslé
Durieux M, Wagner A. Prise en charge ostéopathique et scoliose idiopathique de l’adolescent. Série de cas. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:5-12.

Résumé
Objectif :
La scoliose toucherait actuellement 2 à 4 % de la population française, et 80 % sont dites idiopathiques. Une prise en charge pluridisciplinaire permet d’enrayer l’évolution et de diminuer les symptômes. Cette étude pilote vise à étudier les effets d’une prise en charge ostéopathique sur la qualité de vie, la flexibilité dorsale, l’évolution de la douleur et de l’angle de Cobb, d’adolescentes ayant une scoliose idiopathique.
Méthodes : Une prise en charge ostéopathique a été effectuée pendant un an, sur sept patientes âgées de 13 à 18 ans, à raison d’une séance toutes les quatre semaines environ. Les critères de jugement étaient le questionnaire Quality of Life Profile for Spine Deformities, un mètre pour la flexibilité dorsale et l’échelle analogique de la douleur. Un suivi radiologique a aussi été mis en place et soumis à comparaison avec des imageries existantes.
Résultats : en moyenne, la douleur est passée de 4,0 à 1,1 sur 10 (p<0,05) après un an de prise en charge ostéopathique. La qualité de vie et la flexibilité dorsale ont été augmentées cliniquement, sans significativité statistique. Radiologiquement, certaines patientes ont présenté une diminution notable de l’angle de Cobb et une modification de la statique pelvienne. L’étude des questionnaires a montré une évolution plus importante sur l’aspect physique que psychologique.
Conclusion : les résultats cliniques sont intéressants, mais la faiblesse de notre effectif ne permet pas d’extrapolation. Néanmoins, la question de la place de l’ostéopathie au sein d’une prise en charge pluridisciplinaire se pose au vu des résultats obtenus sur l’évolution de la douleur
Mots-clés : scoliose idiopathique, qualité de vie, flexibilité dorsale, douleur, ostéopathie, pluridisciplinarité

Casiez J, Rochoy M, Pelayo S, Lefebvre JM, Flipo RM. Évaluation d’une fiche d’informations sur l’ostéopathie chez l’adulte pour les médecins généralistes. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:11-8.

Résumé
Contexte :
En France, le recours à l’ostéopathie est fréquent. L’offre et la demande sont en constante augmentation depuis la reconnaissance légale de cette discipline en 2002. L’objectif de notre étude était de réaliser une fiche d’informations sur l’ostéopathie chez l’adulte, destinée aux médecins généralistes.
Méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective selon une méthode ergonomique dite de « conception centrée sur l’utilisateur ». Cette méthode itérative s’est déroulée en cinq grands temps : recueil des attentes en petit groupe de médecins généralistes, conception d’une première fiche à partir des attentes et d’une revue narrative de la littérature, évaluation de la première fiche en petit groupe de médecins généralistes, amélioration de la première fiche, évaluation de la seconde fiche en grand groupe de médecins généralistes, recrutés de façon aléatoire via les PagesJaunes® au niveau national.
Résultats : Sur 121 médecins inclus, 63 ont répondu au questionnaire en ligne. Parmi eux, 81 % avaient déjà conseillé l’ostéopathie, et 63 % l’avaient déjà prescrite. Le format, la structure et le contenu de la fiche ont été globalement appréciés. Parmi les répondants, 75 % jugeaient ce document utile, 62 % pensaient l’utiliser à l’avenir ; 49 % ont trouvé des informations manquantes et 27 % des informations inutiles.
Conclusion : Notre fiche d’informations pratiques sur l’ostéopathie a été jugée utile par la majorité des évaluateurs, et des pistes d’amélioration ont été proposées. À terme, cette fiche pourra contribuer à une meilleure information des médecins généralistes sur l’ostéopathie.
Mots-clés : ostéopathie, ergonomie, médecine générale, information

Crouzet E, Leydet L. Fiabilité intra-examinateur du protocole de tests de provocation de la douleur de l’articulation sacro-iliaque de Laslett. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:30.

Résumé
Objectif :
L’objectif de cette étude est de déterminer la fiabilité intra-examinateur du protocole de tests de provocation de la douleur de l’articulation sacro-iliaque de Laslett.
Méthodes : 12 patients présentant une fessalgie, avec ou sans douleur lombale ou aux membres inférieurs se sont portés volontaires pour participer à l’étude. Deux protocoles de tests étaient réalisés à 45 minutes d’intervalle. Trois résultats étaient possibles : le protocole de tests pouvait permettre un diagnostic de douleur sacro-iliaque mécanique, ou éliminer une souffrance sacro-iliaque, ou pouvait établir une faible probabilité de souffrance sacro-iliaque. L’analyse des données s’appuyait sur le calcul du coefficient Kappa de Cohen afin d’établir la fiabilité intra-examinateur du protocole de tests.
Résultats : le protocole de tests de provocation de la douleur de l’articulation sacro- iliaque de Laslett possède une forte fiabilité intra-observateur(κ = 0,79 [IC 95 % = 0,55-1]).
Conclusion : Cette étude confirme le bien-fondé de l’utilisation du protocole de tests de provocation de la douleur de l’articulation sacro-iliaque de Laslett dans le diagnostic des douleurs sacro-iliaques mécaniques.
Mots-clés : fiabilité, test clinique, sacro-iliaque, douleur

Garnier F, Braccini Metz V. Enquête préparatoire à la création d’un référentiel de compétences propre au métier de formateur en ostéopathie. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:29-36.

Résumé
L’ostéopathie reconnue en France depuis 2008, a principalement recours à des écoles privées pour la formation de ses professionnels, qui se sont beaucoup développées ces dernières années. Il en découle une structuration du secteur, initiée par l’état, pour garantir la qualité de la formation et la qualité des soins dispensés par les futurs professionnels issus de ces écoles. L’efficacité des formateurs constitue donc l’un des éléments stratégiques de cette structuration, ce qui soulève la question de leurs compétences de formateurs. C’est pourquoi nous présentons les résultats d’une enquête préparatoire à un projet de recherche visant l’élaboration d’un référentiel de compétences de formateur en ostéopathie. A partir d’une approche qualitative, nous présentons une synthèse des représentations d’ostéopathes formateurs d’une école concernant : la formation, le métier de formateur, la notion de référentiel de compétences et son utilité. Ces éléments nous conduisent à identifier une culture interne de la formation et des spécificités propres à la discipline. Cette culture et cette spécificité interrogent les finalités du projet éducatif de l’école, ses modalités de mise en œuvre, et par conséquent, la définition même du métier de « formateur en ostéopathie ».
Mots-clés : référentiel de compétences, compétence, formation ostéopathe, enseignement, école d’ostéopathie

Actualités : Livres

Histoire des sciences : De l’Antiquité à nos jours - Philippe de La Cotardière - Editions Tallandier 2012
Guide pratique de la recherche et de la rédaction scientifiques - César Vumuka-ku-Nanga, Léon Mantangila Musadila - L’Harmattan 2013
Les recherches qualitatives en santé - Joëlle Kivits, Frédéric Balard, Cécile Fournier, Myriam Winance, Christophe Lejeune - Armand Colin 2016
Les Statistiques Sans les Chiffres - Franck Bien, Ilyess El-Karouni, Sébastien Plociniczak - Ellipses Marketing 2016

Instructions aux auteurs

Summary

Foreword, Robert Meslé

Durieux M, Wagner A. Idiopathic teenager’s scoliosis and osteopathic care. A case series. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:5-12.

Abstract
Aim :
2 to 4 % of French population suffer from scoliosis, 80% of which are said “idiopathic”. Pluridisciplinary care allows to slow its progression and to reduce associated symptoms. This pilot study aims to evaluate the effects of Osteopathic care on the Quality of life, dorsal flexibility, pain and Cobb’s angle among female teenagers with idiopathic scoliosis.
Methods : Seven patients, aged 13 to 18, received Osteopathic Care once every four weeks during a year. Judgment criteria were : The Quality of life Profile for Spine Deformities, a tape measure for flexibility, and the Visual Analog Scale (VAS). A radiological follow-up was performed and compared with previous images.
Results : Average VAS pain came down from 4.0 to 1.1 (p<0,05) at the end of the year. Quality of life and dorsal flexibility increased from a clinical point of view, if not from a statistical perspective. On imaging, some patients showed a significant decrease of the Cobb angle and modified pelvic positioning. Questionnaires’ study showed a more important change in physical than in psychological aspects.
Conclusion : clinical results are interesting. However, the small sample doesn’t allow us to extrapolate. Nevertheless, given the results on the VAS, one can ponder about the interest of Osteopathic Care among the pluridisciplinary care of idiopathic scoliosis.
Keywords : idiopathic scoliosis, quality of life, dorsal flexibility, Pain, VAS, osteopathy, pluridisciplinary care

Casiez J, Rochoy M, Pelayo S, Lefebvre JM, Flipo RM. Assessment of an Information Sheet about adult osteopathic care to be use by GPs. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:11-8.

Abstract
Context :
In France, patients frequently resort to osteopathy. Supply and demand have been steadily increasing since the 2002 legal recognition of this discipline. Our study aimed to devise an information sheet on adults’ osteopathic care, to be sent to General Practitioners (GPs).
Methods : We realised a prospective study using an ergonomic method called « user-centred design ». This iterative method was carried out along 5 main stages : collection of expectations in small groups of GPs, conception of a first sheet based on expectations and narrative literature review, assessment of this first sheet by a small group of GPs, improvement of the first sheet, assessment of the second sheet by a large group of General Practitioners, randomly recruited via the national PagesJaunes® directory.
Results : Out of the 121 GPs included, 63 physicians completed the online questionnaire. Of these, 81 % had previously advised osteopathy, and 63 % had already prescribed osteopathy. The format, structure and content of the fiche were generally well judged. Of the respondents, 75% rated this document as useful, 62 % thought it would be used in the future ; for 49% some information was missing and 27% rated it unnecessary.
Conclusion : Our fact sheet on osteopathy was considered useful by the majority of the evaluators, and suggestions for improvement were offered. Ultimately, this fact sheet can help better inform general practitioners about Osteopathy.
Keywords : osteopathy, ergonomics, general medicine, information

Crouzet E, Leydet L. Intra-examiner reliability of the Laslett’s sacro-iliac pain provoking testing. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:30.

Abstract
Aim :
To assess the Intra-examiner reliability of the Laslett’s sacro-iliac pain provoking testing
Methods : 12 volunteer patients presenting with buttock pain, with or without lumbar or leg irradiation. Two testing protocols spaced by 45 minutes were realised. Three results were possible, the tests could lead to either a mechanical sacro-iliac pain diagnosis, or rule out a mechanical sacro-iliac pain, or establish a low probability of sacro-iliac dysfunction. Data analysis was based on Cohen’s Kappa coefficient in order to establish the intra-examiner reliability of this testing.
Results : The Laslett’s sacro-iliac pain provoking testing presents with a strong intra-examiner reliability (κ = 0,79 [CI 95 % = 0,55-1]).
Conclusion : This study confirms the interest of the Laslett’s sacro-iliac pain provoking testing protocol in mechanical sacro-iliac pain diagnosis.
Keywords : reliability, clinical testing, sacro-iliac, pain

Garnier F, Braccini Metz V. Preparatory investigations toward the design of a competency framework specific to osteopathic teaching. La Revue de l’Ostéopathie. 2017 ;18:29-36..

Abstract
Osteopathic teaching in France, following the 2008 recognition, is mainly conducted by private schools, their number having steadily increased in recent years. Consequently, the state initiated some elements of structure in order to guarantee optimal teaching and the competency of future practitioners from these schools. Quality of the teaching and efficiency of the teachers are thus primordial elements, raising the question of teaching competencies. This is why we present here the results of preparatory investigations, aiming to lead to the design of a competency framework for osteopathic instructors. Starting from a qualitative approach, we present a synthesis concerning : teaching, the teacher’s profession, the notion of competencies syllabus and its use. These elements lead us to identify an internal teaching culture and specificities of osteopathy. These allow questioning the school training plan aims, the way it is implemented, and the definition of “osteopathy teacher”.
Keywords : competency framework, compentency, osteopathic teaching, teaching, osteopathic school

News : Books
Instructions for authors 

Cette page a été créée en accord avec Robert Meslé, Directeur de la publication


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 27 / 323567

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site La Revue de l’Ostéopathie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License