La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

La Revue de l’Ostéopathie n° 8

lundi 25 mars 2019 par La Revue de l’Ostéopathie

Éditorial, Robert Meslé

Chers lecteurs, chers abonnés,

Notre numéro 8 clôt la deuxième année de parution de La Revue de l’Ostéopathie.

Ostéopathes, médecins, kinésithérapeutes, podologues, posturologues..., le lectorat de la revue s’est diversifié et la diffusion s’est étendue à la Belgique, le Luxembourg, le Portugal, l’Italie, la Suède, la Russie, le Canada, les Etats-Unis, aux départements et régions d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Nouvelle-Calédonie, La Réunion) en attendant les futurs lecteurs espagnols, allemands, brésiliens... démontrant ainsi l’universalité du langage de la recherche scientifique et le besoin de créer un socle commun et partagé de connaissances.

Notre site Internet est consultable librement, pour les abonnés et les non-abonnés, et son contenu s’améliore en permanence :

— présentation en français et en anglais du sommaire de chaque numéro et du titre, du résumé et des mots-clés de chaque article ;
— téléchargement payant du texte intégral des articles (certains articles sont téléchargeables gratuitement) ;
— téléchargement payant du texte intégral de chaque numéro et possibilité d’abonnement en ligne.

Sur le côté gauche de l’écran, le bandeau présente plusieurs liens :

— Congrès : journées scientifiques, symposiums, conférences, colloques... ;
— Appels à projets : émanant d’organismes ou d’institutions pour l’élaboration et le financement de protocoles de recherche clinique dans le domaine des médecines complémentaires ou spécifiquement en ostéopathie ;
— Méthodes de la recherche scientifique : téléchargement de la publication de l’OMS Méthodologie de la recherche dans le domaine de la santé. Guide de formation aux méthodes de la recherche scientifique ;
— Bases de données : accès à Medline par le portail Internet Pubmed, Embase, la Bibliothèque Inter Universitaire de Médecine (BIUM), Doc’CISMeF, Biomed Central ; Biostatistiques : liens vers des sites de présentation de méthodes d’analyse statistique de données pour les utilisateurs novices ou avancés ;
— Recherche et ostéopathie : présentation d’études sur l’efficacité de l’ostéopathie, la méthodologie de recherche ; liens vers des sites d’organismes de recherche en ostéopathie (Académie d’Ostéopathie de France, FOREOS, Seropp) ;
— Logiciels : en accès libre pour la gestion de données bibliographiques ou l’analyse de données expérimentales.

Pendant que les membres du comité éditorial préparent le prochain numéro, nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro 8, et une excellente année 2013.

Robert Meslé
Directeur de la publication.

Sommaire

Éditorial, Robert Meslé

Pour une validation clinique des sabots dynamométriques, Denis Ducommun, Jean-Luc Charrier, Bernard Autet. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:5-14.

Résumé
Objectif :
Les sabots dynamométriques en stabilométrie donnent de nouveaux descripteurs caractérisant l’asymétrie de répartition des charges podales ainsi que l’asymétrie des déplacements des centres de pression. Ces asymétries stabilométriques sont-elles les images des asymétries toniques rencontrées en clinique ?
Méthodes : La population de l’étude était homogène, constituée de 150 étudiants, d’âge moyen 22 ± 3 ans. Pour chaque sujet a été pratiqué un test de piétinement sous influence du reflexe nucal, un Push test et un test craniosacré. Ces tests ont été suivis de mesures stabilométriques en conditions statiques et dynamiques, yeux ouverts et fermés.
Résultats : En stabilométrie dynamique yeux ouverts et yeux fermés sur plan instable sagittal et uniquement dans cette condition, l’Indice de Placement Moyen montre que les sujets antériorisent l’appui du pied qu’ils avancent au Push test. Les résultats du test de piétinement (spin et prépondérance) ne peuvent pas être corrélés linéairement à l’Indice de Variance de vitesse, l’Indice de Placement Moyen et à la répartition du poids. Les patients présentant un « asynchronisme » cranio-sacré présentent en condition stabilométrique dynamique, yeux fermés, une adaptation posturale moins bonne que la population « synchrone ».
Conclusion : En condition dynamique sur sabots dynamométriques, il semble que les descripteurs d’asymétrie permettent de sensibiliser des asymétries de type vestibulo-spinal (Push test) mais ne permettent pas de sensibiliser des tendances directionnelles (test de piétinement). La stabilometrie dynamique permet de mettre en évidence une adaptation de la régulation posturale de moins bonne qualité chez les sujets testés asynchrones au test cranio-sacré.
Mots-clés : sabots dynanométriques, Push test, test de piétinement, reflexe nucal, test cranio-sacré.

Traitement ostéopathique des nouveau-nés et nourrissons : Efficacité et risques associés. Revue systématique de la littérature anglophone et francophone, Laura Maroye, Paul Klein, Christian Dethier, Pierre-Michel Dugailly. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:15-22.

Résumé
Objectif :
L’ostéopathie considère la prise en charge de nombreux troubles affectant les nourrissons. Le but de cette étude est de réaliser une revue systématique de la littérature sur l’efficacité d’un traitement ostéopathique dans la prise en charge des troubles affectant l’enfant, de la naissance jusqu’à l’âge de deux ans, ainsi que de répertorier les éventuels effets secondaires associés.
Méthodes : Une revue systématique de la littérature a été effectuée par un auteur indépendant au sein de 10 bases de données. Ont été inclues les études anglophones et francophones investiguant l’efficacité de l’ostéopathie pour tout trouble affectant le prématuré, le nouveau-né, et le nourrisson, ainsi que les effets secondaires associés. Les études de cas et opinions d’expert ont été exclues.
Résultats : 12 études sur 62 ont répondu aux critères d’inclusion, et se sont intéressées à l’apnée obstructive du nourrisson, la longueur de séjour et les troubles gastro-intestinaux de prématurés, l’asymétrie positionnelle, la colique infantile, les troubles de l’allaitement. Seuls des effets secondaires légers ont été retrouvés dans la littérature, mais il existe une lacune quant à leur recensement.
Conclusion : Trop peu d’études de méthodologie adéquate existent actuellement pour pouvoir dégager une évidence d’efficacité d’un traitement ostéopathique sur l’un des troubles mentionnés. Cependant, le design expérimental de certaines études reprises dans cet article constitue une base pour avancer dans l’évidence, en créant de futures études contrôles randomisées investiguant le type de troubles qui peuvent être traités, le type de traitements offerts, leurs effets, et les effets indésirables potentiels.
Mots-clés : Ostéopathie, efficacité, prématuré, nouveau- né, nourrisson, effets secondaires, colique, allaitement, plagiocéphalie, apnée obstructive

Évaluation de l’efficacité d’un traitement ostéopathique dans le traitement des dysfonctions motrices et cognitives du dyslexique : Essai clinique randomisé. Clarisse Caumartin, Vanessa Margueret. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:23-34.

Résumé
Objectif
 : Le Syndrome de Déficience Posturale (SDP) est un dérèglement du Système Postural d’Aplomb. Il résulte d’une dysproprioception qui engendre une dysperception corporelle et cognitive. Les signes psychomoteurs associés renvoient à des difficultés scolaires incluant l’apprentissage de la lecture. La dyslexie associée au SDP est traitée par reprogrammation proprioceptive. Quel est l’apport de l’ostéopathie dans le traitement proprioceptif de l’enfant dyslexique tant sur le plan postural que cognitif ?
Matériel et Méthodes : 24 patients dyslexiques atteints de SDP ont été randomisés en deux groupes : 12 traités en ostéopathie ; 12 non traités. Durant six mois, leur évolution a été objectivée par deux tests posturaux réalisés tous les deux mois : Épreuve Posturodynamique et Manœuvre de Rotation Cervicale. Parmi eux, 16 patients ont été évalués en orthophonie dont huit de chaque groupe. Leur évolution a été objectivée par trois tests psychométriques réalisés avant et après le traitement à six mois : Test d’Alouette, Dictée de mots, Épreuves Métaphonologiques.
Résultats : Les différences inter groupes sont très hautement significatives à l’Épreuve Posturodynamique et la rotation cervicale gauche. Les différences intra groupe traité sont hautement significatives au Test d’Alouette, la Dictée de mots réguliers et pseudo-mots et l’Épreuve Métaphonologique de fusion.
Conclusion : L’ostéopathie rétablit les capacités posturocinétiques qui normalisent le SDP et améliore les tâches cognitives de l’apprenti lecteur. Elle participerait au développement des fonctions cognitives. Il conviendrait d’inclure une épreuve de lecture de mots, et d’intégrer l’orthodontie neurosensorielle dans la reprogrammation proprioceptive. Cette étude met en lumière la nécessité d’agir en étroite collaboration pluridisciplinaire autour de la dyslexie.
Mots clés : syndrome de déficience posturale, dyslexie de développement, dysproprioception, ostéopathie, reprogrammation posturale, orthophonie, lecture, tests posturaux, tests cognitifs

Dysfonctions neurales, algies posturales et neurostimulations manuelles. Apport du traitement manuel neural dans la douleur chronique. Clinique et traitement, méthodologie illustrée avec le nerf fibulaire profond. Philippe Villeneuve. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:35-42.

Résumé
L’étirement d’un nerf modifie sa structure, il s’allonge et diminue son diamètre, ceci a pour conséquence d’allonger également les fibres nerveuses de petit diamètre situées au niveau de ses gaines superficielles (épinèvre et périnèvre). Ces nerfs du nerf (nervi nervorum) permettent d’appréhender que les nerfs ne sont pas que de simples fils, livrant passage à des signaux électriques. Ce sont eux-mêmes des récepteurs vraisemblablement polymodaux qui codent entre autres l’étirement. Ils peuvent donc être hyperstimulés lors d’accident, ce qui entraînera des réflexes de protection musculaire.
À travers un exemple, le nerf fibulaire profond, nous allons décrire la méthodologie clinique neurale. Tout d’abord, au niveau de l’arc inférieur évaluer la tonicité des différentes loges musculaires, par un testing biomécanique. Puis localiser grâce à une palpation sensorielle les territoires musculaires hypertoniques. Ensuite, une stimulation par compression du nerf concerné nous confirmera le plus souvent la dominance du nerf sur les muscles qui deviendront plus mobiles. Il suffira alors d’apporter une neurostimulation manuelle (saturation) sur l’endroit déterminé juste avant. Il conviendra, suite à la neurostimulation, de vérifier son effet local et à distance.

Mots clés : neurostimulation manuelle, nervi nervorum, mise en tension neurale, saturation

Actualités : Revues de littérature

Actualités : Livres

Instructions aux auteurs

=> Le sommaire sur le site de la revue

Summary

Foreword, Robert Meslé

Toward a clinical validation of dynamometric clogs, Denis Ducommun, Jean-Luc Charrier, Bernard Autet. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:5-14.

Abstract
Objectives
 : dynamometric clogs used in stabilometrics provide new descriptive elements characterizing asymmetric podal distribution in weightbearing as well as asymmetry in pressure centres shifts. Are these stabilometric asymmetries reflecting clinical tonic asymmetries ?
Methods : The study sample was homogenous : 150 students, mean age 22±3 years. Each subject was tested with : stomping influenced by nuchal reflex, a push-test and a cranio-sacral test. These tests were followed by static and dynamic stabilometric measures, eyes opened, then closed.
Results : In dynamic stabilometry, with opened and closed eyes, on an instable sagittal plane, the Mean Positioning Index shows that subjects anteriorize their weight-bearing on the foot they move forward in the push-test. Results from the stomping test (spin and predominance) cannot be correlated with, either the speed variation index, or the Mean Positioning Index, or weight balance. Subjects presenting a cranio-sacral “asynchrony “ present with a lesser postural adaptation in dynamic stabilometric condition, eyes closed.
Conclusion : In dynamic condition on dynamometric clogs it seems that asymmetry descriptive elements could allow to display vestibulo-spinal asymetries (push-test) but not directional tendencies (stomping test). Dynamic stabilometrics can reveal a lesser postural adaption for subject tested with a cranio-sacral asynchrony.
Keywords : dynamometric clogs, push-test, stomping test nuchal reflex, cranio-sacral test.

Osteopathic treatment of newborns and infants : efficiency and associated risks. A systematic review of literature in English and in French Laura Maroye, Paul Klein, Christian Dethier, Pierre-Michel Dugailly. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:23-34.

Abstract
Objectives :
Osteopathy considers caring for numerous troubles affecting the infants. This study aims to conduct a systematic literature review about efficiency of osteopathic care on health problems of the infants, from birth to the age of two ; as well as to list eventual associated side-effects.
Méthods : An independent author realized a systematic literature review among 10 databases. Studies investigating the efficiency of osteopathy on troubles affecting premature babies, newborns, and infants, as well as associated adverse effects were included as long as they were written in French or in English. Case studies and experts’ point of view were excluded.
Résults : 12 studies out of 62 could be included. They looked at infant’s obstructive apnoea, length of stay and gastrointestinal disorders of the premature infant, positional asymmetry, infantile colic, and breastfeeding disorders. Mild side-effects are the only ones recorded to this day, although there is a lack of data on that count.
Conclusion :To this day, there is a lack of studies with adequate methodology allowing to demonstrate the efficiency of osteopathic care on aforementioned troubles. However, the experimental protocols in some of the studies found will provide a good basis to develop future randomized controlled studies investigating : troubles cared for, type of care provided, effects and potentially related adverse effects.
Keywords : osteopathy, efficiency, preterm, newborn, infant, side-effect, infantile colic, breastfeeding, plagiocephaly, infantile obstructive apnoea.

Efficiency of an osteopathic treatment in the care of motor and cognitive dysfunctions of the dyslexics. A randomized clinical trial. Clarisse Caumartin, Vanessa Margueret. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:15-22.

Abstract
Objectives
 : The Postural Deficiency Syndrome (PSD) results from a disturbance in the balanced postural system. A dysproprioception, leads to physical and cognitive dysfunctional perception. Combined motor and cognitive signs get back to learning difficulties including in literacy skills. Dyslexia associated with PSD is treated by proprioceptive reprogrammation. Can osteopathy be of interest in the proprioceptive development of the Dyslexic child on postural as well as cognitive aspects ?
Methods : 24 dyslexic patients presenting with a PDS were randomized in two groups : 12 treated with osteopathy, 12 not treated. Their postural evolution was studied du-ring 6 months using 2 postural tests applied once every two months : Posturodynamic test and Cervical rotation maneuver. Among these patients, 16 were tested for speech-language dysfunction, 8 in each group.Their cognitive evolution was studied with three psychometric tests applied before treatment and at six month, after treatment : Alouette, words’ dictation and meta-phonologic tests.
Results : We found very highly significant intergroup differences in the posturodynamic and left Cervical rotation tests.The intragroup differences are highly significant in the treated group to the Alouette test, regular words and pseudo-words dictation and significant in phonemes fusion test.
Conclusion : Osteopathy optimizes the postural and cinetic abilities’regulation, normalizing the PDS and seemingly improving the cognitive tasks of the readers to be. Osteopathy could well be participating to the cognitive function development. Proprioceptive reeducation should include a word reading test and sensorial orthodontics. This study brings on the need to act conjointly in a multidisciplinary approach to Dyslexia.
Keywords : postural deficiency syndrome, developmental dyslexia, proprioceptive dysfunction, osteopathy, postural programmation, speech-language therapy, reading, postural tests, cognitive tests.

Neural dysfunction, postural pain and manual neurostimulation. Contribution of manual neural treatment on chronic pain management. Clinic and treatment, the example of deep fibular nerve. Philippe Villeneuve. La Revue de l’Ostéopathie. 2012 ;8:35-42.

Abstract
Stretching applied on a nerve modifies its structure. The nerve elongates and its diameter decreases ; this will subsequently elongate the small diameter nervous fibers in the superficial sheaths (epineurium and perineurium). These nerve’ nerves (nervi nervorum) allow us to realize that nerves are not simply wires allowing electric signals to go through. They are themselves multimodal receptors coding, among other information, stretching. They can then be hyper stimulated during an accident, triggering muscular protection reflexes.
We are going to describe clinical neural methodology through the example of the deep fibular nerve. Firstly, using a biomechanical test, checking the tonicity of the muscular compartments in the inferior arch. Then, with a sensory palpation, localising hypertonic muscular regions. Hence, stimulating the affected nerve with compression will most frequently confirm the nerve ruling over the muscles, which will gain mobility. It will then simply have to be manually neurostimulated (saturation) at this location. Lastly the effect will be checked locally and distally.

Keywords:manual neurostimulation, nervi nervorum, neural tensioning, saturation.

News : Review

News : Books

Instructions for authors

=> Summary on the site of the review

Cette page a été créée en accord avec Robert Meslé, Directeur de la publication


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 309780

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site La Revue de l’Ostéopathie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License