La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Relations entre pathologies dentaires et lésions ostéopathiques

dimanche 16 juin 2019 par Jean Louis Boutin

Jean-Yves François LEROY - Mise en évidence des relations entre pathologies dentaires et lésions ostéopathiques - applications pratiques.

Mémoire pour l’obtention du diplôme d’ostéopathe animalier présenté et soutenu publiquement le 14 novembre 2003 à Caen devant l’European School of Animal Osteopathy

Introduction

Ostéopathie et dentisterie ont toujours accompagné le cheval à travers les Ages. L’importance de ces deux disciplines n’est plus à démontrer. Le premier geste avant d’acheter un équidé n’était-il pas de regarder sa bouche ? Le crédit porté aux rebouteux n’était-il pas immense ?

Six cents ans avant Jésus-Christ, les Chinois écrivaient que les problèmes dentaires engendraient des maladies internes.

En Europe centrale, c’est sous l’empire des Habsburg aux environs de 1250 que les hommes de chevaux écrivent des traités (Medicina Equorum) sur les soins dentaires.

Les connaissances en médecine générale étaient pauvres à cette époque. Ainsi la bouche étant une partie facile à ouvrir et explorer, l’attention se concentra sur celle-ci.

Le débourrage des chevaux étaient extrêmement brutal et les embouchures plus sévères les unes que les autres. Jusqu’au début du vingtième siècle, le lampas est brûlé au fer rouge.

Aujourd’hui encore, chaque soigneur averti a régulièrement recours aux services de l’ostéopathe et du dentiste. Il sait que c’est une démarche essentielle pour maintenir la bonne santé de son animal.

Ayant régulièrement constaté dans ma pratique de tous les jours des lésions ostéopathiques sur des cervicales sans cause primaire évidente (traumatique, posturale ou viscérale), c’est tout naturellement qu’en tant que dentiste équin l’idée de faire un rapprochement avec des lésions buccales m’est venue.

L’ostéopathie et son approche holistique défend que chaque être vivant est un tout. Pourtant les différents systèmes composant un individu se différencient par leur structure et leur fonction. Le but commun restant l’unité du corps.

Non seulement il apparaît évident à l’ostéopathe qu’une mauvaise ferrure a des conséquences sur le squelette de son patient ; mais encore les nouveaux travaux en dentisterie mettent en évidence que les pathologies dentaires n’ont de conséquences pas uniquement sur le système digestif mais aussi sur l’équilibre ostéo-articulaire.

Aussi cette présente étude démontrera les relations entre différentes affections de la bouche et leurs conséquences ostéopathiques.

Sommaire

Introduction
1- Notions de dentisterie
1.1. Environnement du cheval
1. 2. L’occlusion
1.3. La mastication
1.3.1. Arthrologie
1.3.2. Biomécanique de l’Articulation Temporo Mandibulaire
1.4. Équilibre de l’appareil masticateur
2- Pathologies dentaires
2.1. Inventaire appliqué à la pratique de l’ostéopathie
2.1.1. Les surdents
2.1.2. Les fractures
2.1.3. Autres causes de pathologies
2.1.4. Conséquences associées aux pathologies dentaires
2.2. Déséquilibre de l’appareil masticateur
2.3 Conséquences ostéopathiques du déséquilibre de l’appareil masticateur
3- L’examen dentaire dans la pratique de l’ostéopathie
3.1. Examen des crottins. Tableau dichotomique : intégration de l’examen des crottins dans le protocole ostéopathique.
3.2. Emboucher
3.3. L’examen buccal
3.4. Tests de mobilité
3.4.1. Tableau des tests de mobilité de l’ATM
3.4.2. Test de l’ATM
4- Cas pratiques
4.1. Nomenclature internationale 4.2. Cas n°1 4.3. Cas n°2 4.4. Cas n°3 4.5. Cas n°4
Conclusion
Sources

Mémoire en accès libre sur le site de l’ESAO : https://esaofrance.com/produit/memoire-esao/osteopathie-et-dentisteries-equines/


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 43 / 348336

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Mémoires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License