La biblioboutik de l’ostéo4pattes

Un processus cognitif autre que la croyance (placebo) peut attenuer la douleur

mercredi 22 février 2017 par William Addey

C"est rare que je lise une étude de bout en bout, mais je cherchais le poisson.

Je n’en ai pas trouvé : 80 participants : 3 groupes contrôles (méditation sans consigne / crème avec un prétendu anesthésique/livre audio) et des résultats riches :

- 27% diminution de douleur pour MBSR
- 8% pour méditation contrôle
- 16% pour crème placebo
+8% pour livre audio

Le plus fort c’est quand les gens croient faire de la mindfulness sans en faire :

"Importantly, whereas only the mindfulness meditation group significantly increased in mindfulness scores (+16% ; Fig. 4), there were no significant differences (p > 0.88) in “perceived meditative effectiveness” between the mindfulness and sham mindfulness meditation groups across their respective interventions (Table 2). These data demonstrate that the sham mindfulness meditation intervention was effective at leading participants to believe that they were practicing mindfulness meditation, but only the genuine mindfulness meditation intervention resulted in increases in mindfulness levels."

et que ça n’est pas non plus une histoire de relaxation :

We have also now repeatedly (Zeidan et al., 2011) found that mindfulness-meditation-based pain relief is not significantly associated with reductions in respiration rate, providing supplemental confirmation that mindfulness meditation is mechanistically distinct from the so-called “relaxation response” (Beary and Benson, 1974). In conjunction with previous findings (Gard et al., 2012 ; Grant et al., 2011 ; Zeidan et al., 2011 ; Lutz et al., 2013), the present data demonstrate that mindfulness-meditation-related pain relief is associated with greater brain activation in sensory processing regions (insula, SII) and unique cognitive reappraisal processes. However, this study is the first to demonstrate that mindfulness meditation is mechanistically distinct and produces reductions in pain intensity and pain unpleasantness ratings above and beyond the analgesic effects seen with either placebo conditioning or sham mindfulness meditation.

On savait déjà que l’anxiété aggravait la douleur, , on voit maintenant que en plus des mécanismes psychosociaux de croyances et de conditionnement il y a donc bien des phénomènes cognitifs qui peuvent atténuer la perception de la douleur C’est une belle pierre à l’édifice. Mais comment les activer chez l’animal ? Peut être par l’apprentissage et l’éducation ?

En attendant de répondre à cette question j’émet le vœu qu’un jour on puisse tester notre prise en charge ostéo à la même manière que cette belle étude.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 128 / 234699

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Généralités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License