La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Apostill n° 20

Automne 2009
lundi 25 mars 2019 par Académie d’Ostéopathie

SOMMAIRE

Éditorial, Laurent Stubbe : La pédagogie peut-elle servir la profession d’Ostéopathe ?

De l’Antiquité à nos jours, la société, les individus, les professions évoluent au gré de modèles éducatifs. Socrate, Platon, Charlemagne, Rousseau, Neill, Freinet, Rodger… ont étudié, analysé, modélisé et réformé les principes d’apprentissage.

Jacques Tardif PhD dans un recueil de cinq articles1 publiés dans la revue L’Ostéopathie… précisément nous expose sa réflexion sur la nécessité de prendre appui sur les connaissances reconnues et validées dans le domaine de la pédagogie pour inscrire la formation en ostéopathie dans une logique de développement de compétences professionnelles.
La maîtrise des concepts fondamentaux permet aux formateurs de distinguer les différents types d’apprentissages et de respecter la construction sociale et personnelle de l’étudiant.
Selon Tardif « l’apprentissage signifiant en profondeur » qui se compose de dix principes2 déterminés à partir de recherches, d’observations et de modélisations issues des sciences cognitives et de la psychologie cognitive, réduit considérablement voire élimine les apprentissages machinaux et les apprentissages en surface.
Il est également important de se positionner sur le choix des méthodes d’évaluation des compétences ; inappropriées, elles font place aux lacunes.
C’est à ces conditions que nous obtiendrons une formation de qualité et par conséquence une profession responsable et autonome.

Après le Référentiel Profession Ostéopathe initié et piloté par le SFDO dès 2007 et complété par le Référentiel d’Activités et de Compétences en Ostéopathie, place au Référentiel Formation en Ostéopathie.

Avant de vous retrouver pour un prochain éditorial, je vous invite à découvrir le numéro 20 du journal de l’Académie d’Ostéopathie de France ApoStill. Après un émouvant hommage rendu à Bernard Quef, membre fondateur de l’AO qui nous a quitté au printemps, vous trouverez la deuxième partie de l’article « Contexte historique et courants de pensée ayant pu influencer l’œuvre d’Andrew Taylor Still ». Ensuite et oh combien d’actualité, une revue de littérature sur les risques liés aux manipulations du rachis cervical et, dans un tout autre champ d’application, un essai clinique sur l’Ostéopathie et maladie de Parkinson. Pour finir et sans commune mesure, une étude de reproductibilité sur l’élaboration et la mise au point d’un stadiomètre suivie de la rubrique lire avec de nombreux ouvrages et revues à découvrir.

Je vous souhaite une agréable lecture et vous donne rendez-vous pour le prochain numéro.

Laurent Stubbe

Notes
1. Tardif J. la pédagogie au service de la formation en ostéopathie : quelques concepts fondamentaux. L’Ostéopathie… précisément 2004-6 ;16,17,18,19,21.
2. Construction personnelle, ancrage sur des connaissances antérieures, construction sociale, perception de valeur et de « pouvoir », recherche de viabilité, forte contextualisation initiale, structuration hiérarchique, indexation conditionnelle, opérationnalisation stratégique et gestion métacognitive.

Contexte historique et courants de pensée ayant pu influencer l’œuvre d’Andrew Taylor Still, C. Duren, Y. Lepers

Résumé
Aux Etats-Unis d’Amérique au XIXe siècle naît l’ostéopathie ; Andrew Taylor Still en est le fondateur. Son éducation méthodiste rigoureuse, l’observation de la nature, ses contacts avec la population Indienne Shawnee au Kansas, ainsi que sa participation à la guerre de Sécession en tant que médecin, sont fondamentaux pour sa recherche. L’observation des effets désastreux de la médecine de l’époque, utilisant drogues et poisons ainsi que la mort de trois de ses enfants le poussent à émettre le postulat suivant : Dieu, Grand Architecte de l’Univers, créa l’homme de manière parfaite et il plaça dans le corps humain tous les éléments thérapeutiques nécessaires pour recouvrer la santé. Il définit donc l’origine de la maladie comme une perturbation anatomique et fluidique au sein de la perfection corporelle. L’ostéopathie, forte de connaissances anatomiques et mécaniques, utilise comme moyen thérapeutique des mobilisations articulaires et tissulaires ; elle se différencie totalement des médecines de l’époque utilisant drogues, foi religieuse, magnétisme, granules homéopathiques, médecine éclectique. Cette étude recherche quels sont les courants de pensée éventuels ayant influencé Andrew Taylor Still pour l’élaboration de sa théorie « ostéopathique » le 22 juin 1874. Pour rester fidèles aux idées du fondateur de l’ostéopathie, nous prendrons comme seules références celles de ses écrits dans ses quatre livres. Nous découvrirons alors qu‘Andrew Taylor Still ne cite pas ses sources et se situe plutôt en fonction du rejet des autres médecines et courants de pensées de l’époque.

Mots clefs : Andrew Taylor Still, ostéopathie, Méthodisme, Grand Architecte de l’Univers, Nature, mécanique.

Risques liés aux manipulations du rachis cervical - Revue de littérature, J. Morichetti, R. Meslé

Résumé
Les manipulations du rachis cervical sont fréquemment associées à la survenue d’effets secondaires. L’objectif de cette revue de littérature est d’identifier les caractéristiques des complications mineures et sévères pouvant faire à ces manœuvres et de donner des détails sur la complication la plus redoutée : la dissection de l’artère vertébrale.
Les articles étudiant le lien entre les manipulations du rachis cervical et ses effets secondaires parus entre Janvier 2000 et Mars 2008 ont été recherchés en utilisant Medline et d’autres bases de données communes. Cette étude actualise et complète les données fournies par le Registre des Ostéopathes de France en 2005.
Les études prospectives rapportent une fréquence relativement élevée de complications mineures. Plusieurs types de complications sévères sont décrits, représentés principalement par les dissections des artères cervicales. Cependant l’association entre les manipulations et les dissections n’est pas clairement mise en évidence. Les chiropraticiens sont les plus souvent impliqués, mais il semble que leur responsabilité soit surestimée. La sensibilité et la spécificité des tests prémanipulatifs sont actuellement remises en cause. Les facteurs de risque de complication suite à une manipulation du rachis cervical n’ont pas été identifiés. Les manipulations sont liées à des complications mineures à sévères. Des études supplémentaires sur la fréquence, le mécanisme et la prévention de ces complications sont nécessaires pour établir un rapport risque/bénéfice.

Mots clés : Revue de littérature, complications, risques, manipulation, thrust, rachis cervical, dissection, ostéopathie, chiropratique.

Ostéopathie et maladie de Parkinson - Essai clinique, S. Blanchard, R. Meslé, A. Danet

Résumé
Les dernières recherches ont montré qu’un traitement ostéopathique améliore la fonction motrice chez les patients présentant la maladie de Parkinson. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact d’un traitement ostéopathique sur la qualité de vie des parkinsoniens.
Quarante patients présentant la Maladie de Parkinson Idiopathique (Stade I à IV sur l’échelle de Hoehn et Yahr) d’un âge compris entre 45 et 85 ans ont été recrutés. Vingt patients ont reçu un traitement ostéopathie adapté à leurs besoins. Les 20 autres étaient témoins non traités. Les paramètres de qualité de vie ont été surveillés par des auto-questionnaires avant le début du traitement et 6 mois après le commencement de l’expérimentation.
Nous avons observé après traitement une augmentation significative de la qualité de vie (SF 36, p<0,00001), de la mobilité (PDQ 39, p=0,03 ; SF 36, p=0,00003) et une diminution de la douleur moyenne perçue durant les huit derniers jours (p=0,039). Le groupe témoin n’a montré aucune tendance à l’amélioration. Au contraire, en comparant aux valeurs prises avant le traitement, quasiment tous leurs résultats se sont détériorés.
Les résultats indiquent une amélioration significative de la qualité de vie des patients parkinsoniens après 6 mois de traitement ostéopathique.

Mots Clefs : Maladie de Parkinson, Ostéopathie, Qualité de vie, Fonction motrice, Douleur, PDQ 39, SF 36, Autoévaluation de la douleur, essai clinique.

Élaboration et mise au point d’un stadiomètre - Étude de reproductibilité, J-F. Dupriez, D. Willame, W. Salem, P. Klein

Résumé
Les échanges liquidiens permanents au sein du disque intervertébral déterminent de petites fluctuations de la taille globale de l’individu. Le but de cette étude est double : d’abord de mettre au point un stadiomètre d’élaboration simple permettant de mesurer rapidement ces variations de taille en position assise ; enfin de quantifier l’erreur due à la reproductibilité et à la répétabilité de la mesure.
Lors de trois journées successives, nous avons effectué 10 mesures consécutives sur un objet indéformable. Un test ANOVA simple permet de quantifier l’erreur systématique due au stadiomètre par l’analyse de la variabilité des résultats pour chaque jour donné. Nous avons ensuite effectué une série de 15 mesures sur cinq jeunes adultes sains. Un test ANOVA simple permet de quantifier l’erreur aléatoire due à la reproductibilité de la position assise par l’analyse de la variabilité intra-individuelle des résultats obtenus sur chacun des cinq sujets.
L’erreur globale liée à la méthodologie est de 1,21 mm, répartie en 0,03 mm pour l’erreur systématique liée au stadiomètre, et 1,18 mm pour l’erreur aléatoire. Ceci nous indique que c’est la méthodologie du repositionnement qui est prépondérante dans la précision de la mesure.
Les innovations retrouvées sur ce stadiomètre concourent à sa précision. L’étude de reproductibilité donne de très bons résultats, comparables à ceux rencontrés à ce jour dans la littérature.

Mots clés : stadiomètre, stature, reproductibilité, répétabilité.

Actualités. Les Dispensaires de l’Ostéopathie

Livres

- Ostéopathie de la cage thoracique. P. Mercier
- Ostéopathie crânienne. Techniques et protocoles de traitement. A. Berton, C-A. Jermini-Tharin
- Étirements musculaires en thérapie manuelle. Théorie et pratique. J. Ylinen, Traduit par : M. Pillu
- Précis de matière ostéopathique. P. Javerliat
- L’os temporal, la mandibule et l’os hyoïde. R. Wogue

Revue des Revues
Ostéo, la revue - L’Ostéo4pattes - Osteopathische Medizin tab Summary

ApoStill n° 20 - Autumn 2009 - Summary

Foreword, Laurent Stubbe

Historical context and ways of thinking which may have influenced the work of Andrew T. Still, C. Duren, Y. Lepers

Abstract
Osteopathy was founded in the United States of America in the 19th Century by Andrew Taylor Still. His rigid methodical education, his observation of nature, his contacts with the Indian Shawnee population in Kansas, as his participation in the Session war as a doctor were fundamental for his research.
His observation of the disasters effects of the medicine of that time, using drugs and poisons, as well as the death of 3 children, pushed him to formulate the following theory : God, Great Architect of the universe, created man in a perfect way and he placed all the necessary therapeutic elements in the human body to recover health. He therefore defined the origin of sickness as an anatomic and fluid disturbance inside of the corporal perfection. Osteopathy, rich in anatomic and mechanical knowledge, uses articular and tissue mobilisations as a therapy ; it differentiates itself completely from the medicines of that time which used drugs, religious faith, magnetism, homeopathic granules, eclectic medicine.
This study researches what the eventual ways of thinking were that influenced Andrew Taylor Still in his elaboration of his theory of « osteopathy » on 22 June 1874. In order to remain faithful to the ideas of the founder of the osteopathy, we shall take his writings of his four books as unique references. We shall then discover that Andrew Taylor Still does not quote his sources and rather through the rejection of the other medicines and ways of thinking of his time, indicates his position.
Keywords : Andrew Taylor Still, osteopathy, Methodism, Great Architect of the Universe, nature, mechanic.

Risks of Cervical Spine Manipulation - Literature review, J. Morichetti, R. Meslé

Abstract
Cervical spine manipulation (CSM) is frequently associated with adverse effects. The objective of this literature review is to identify the characteristics of both minor and severe complications that may follow this kind of therapy and to shed light on the most feared of these : vertebral artery dissection.
Publications studying adverse effects following CSM from January 2000 to March 2008 were researched using Medline and other common databases to complete and actualize a previous report made by the Registre des Ostéopathes de France in 2005.
Prospective studies showed a relatively high incidence of minor adverse effects. Several severe complications are described, represented mainly by cervical artery dissection (CAD). However, no clear association between CSM and CAD has been identified yet. Complications mostly involved chiropractors, although several biases in the studies may over-report their implication. The sensitivity and specificity of pre-manipulative tests are being questioned today. No clear risk factor for complications following CSM has been identified.
Although minor to severe adverse effects are linked to cervical spine manipulation, further investigations on incidence, mechanism and prevention are needed to establish the risk/benefit ratio of this therapy.
Keywords : Literature review, adverse effect, cervical spine manipulation, dissection, osteopathy, chiropractic.

Osteopathy and Parkison Disease - Clinical trial, S. Blanchard, R. Meslé, A. Danet

Abstract
The latest research has demonstrated that an osteopathic therapy definitely improves the motor function in patients with Parkinson Disease. Our study was intended to evaluate the impact of an osteopathic therapy on the quality of life of Parkinson patients.
Forty Idiopathic Parkinson Disease patients (Stage 1 to IV on the Hoehn and Yahr scale) between the ages of 45 and 85 years have participated in this study. Twenty randomized patients received an osteopathic therapy corresponding to their needs. The other 20 patients were included in the control group without therapy. The quality of life parameters were monitored by using a self survey before the onset of the therapy and 6 months after the beginning of the experiment.
We have observed a significant increase of the quality of life (SF scale 36, p<0,00001) and of mobility (PDQ scale 39, p=0,03 ; SF scale 36, p=0,00003) after therapy, and a decrease in the average pain felt during the last eight days (p=0,039). The control group showed no tendency toward improvement. Conversely, when compared to the values taken before the therapy, almost all their results were worse.
The results show a marked improvement in the quality of life of patients with Parkinson Disease after six months of osteopathic treatment.
Keys words : Parkinson disease, Osteopathy, Quality of life, Motor function, Pain, PDQ 39, SF 36, Self evaluation of pain, Clinical trial.

Elaboration and tuning of a stadiometer - Reproducibility study, J-F. Dupriez, D. Willame, W. Salem, P. Klein

Abstract
Constants fluid exchanges inside the intervertebral disc are bringing on minimal changes in the global individual height. This study has a double aim : first to elaborate a simple use stadiometer which would be able to measure these height variations in a sitting position, secondly to quantify the inaccuracy margin in the reproducibility and repeatability of the measure.
On three consecutive days, we had a non-deformable object measured 10 times in a row. A simple ANOVA test allows us to evaluate the systematic inaccuracy from the stadiometer, via variability analysis for each of the three days. We then had a serie of 15 measures done on five normal young adults. A simple ANOVA test allows us to quantify the error margin linked to reproducibility on sitting position by analyzing intra-individual variability of the results for each subject.
The global inaccuracy linked to the methodology is 1.21mm, this including 0.3mmfor the stadiometer inaccuracy, and 1.18mm for random inaccuracy. This shows that the positioning methodology is preponderant in the measure’s precision.
Innovations found on this stadiometer contribute to its precision. The reproducibility study gives good results, matching those found in the current literature.
Keywords : stadiometer, height, reproducibility, repetability.

News
Les Dispensaires de l’Ostéopathie

Books
- Ostéopathie de la cage thoracique. P. Mercier
- Ostéopathie crânienne. Techniques et protocoles de traitement. A. Berton, C-A. Jermini-Tharin
- Étirements musculaires en thérapie manuelle. Théorie et pratique. J. Ylinen, Traduit par : M. Pillu
- Précis de matière ostéopathique. P. Javerliat
- L’os temporal, la mandibule et l’os hyoïde. R. Wogue

Publications review
Ostéo, la revue - L’Ostéo4pattes - Osteopathische Medizin

La revue Apostill est l’organe de communication essentiel de l’Académie destiné à faire connaître tous les travaux pouvant servir l’objet de l’association.

Reproduit avec l’autorisation de l’Académie d’Ostéopathie

Siège Social de l’Académie : Chez le Président de l’A.O. :
M. Jean-Pierre LOUIT - 22, boulevard Paul Doumer - 84300 CAVAILLON
Contactez l’Académie d’Ostéopathie : academie.osteopathie@gmail.com


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 44 / 323558

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site ApoStill   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License