La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Apostill n° 9

Automne 2001
lundi 25 mars 2019 par Académie d’Ostéopathie

Sommaire

Éditorial : Les Encombrants. Pierre Tricot

Dossier : QUEL NOM POUR QUELLE OSTÉOPATHIE

Maladies des os, ou les os de la maladie ? - Alain A. Abehsera

Résumé

Dans cet article, Alain A. Abehsera part de l’idée que le mot « ostéopathie » est ambigu, car il désigne soit les maladies des os, soit « l’os de la maladie », et se demande s’il ne conviendrait pas d’en changer. Auparavant, il imagine une cour de justice dans laquelle partisans et détracteurs avancent leurs arguments en faveur du mot. Pour : l’os est la structure profonde du corps, l’ultime fascia ; contre : le mot est trop ambitieux, désignant les pathologies des os, semblant limiter l’ostéopathie au travail sur l’os.

Il constate que l’ostéopathie s’est développée par intégration des concepts de reboutement et de magnétisme. Aujourd’hui encore, au sein de la diversité des pratiques se réclamant de l’ostéopathie, ces deux courants existent, s’exprimant sous la forme de deux approches antagonistes : les tenants d’une ostéopathie structurelle « dure », et les tenants d’une ostéopathie myofasciale « molle », qu’il renvoie dos à dos.

Ces deux courants qui depuis tant d’années s’opposent, n’ont d’autre possibilité que d’unir leurs complémentarités, le tout résultant de cette union représentant nettement plus que la somme des parties. Seule l’union leur permettra de définir vraiment leur profession, faute de quoi d’autres risquent de le faire pour eux.

Mots clés : maladies du squelette, squelette des maladies, « structurel », « crânien », reboutement, magnétisme

Les sens et l’essence, Pierre Tricot

Résumé

Le mot ostéopathie est-il le plus approprié pour désigner notre art ? Certains en doutent qui proposent, tel Alain Abehsera, de changer de nom, au motif que « ostéopathie » désigne au mieux « l’os de la maladie », au pire une maladie des os.

Avant de pouvoir se prononcer sur un tel choix, il convient d’étudier comment est constitué le mot « ostéopathie ».Cela suppose une recherche étymologique permettant de mettre à jour la composition du mot, à partir de ses racines grecques, puis une recherche de nature historique pour établir les éléments qui ont conduit A.T. Still à choisir ce mot. C’est ce que fait P. Tricot dans cet article, qui envisage les avantages et les inconvénients inhérents à ce nom, pour ensuite analyser rapidement les noms désignant d’autres approches parentes de l’ostéopathie, à savoir chiropraxie et étiopathie.

Sont ensuite évoquées la capacité d’un nom à totalement désigner ce qu’il désire décrire et les conséquences positives ou négatives que pourrait entraîner un changement de nom.

Mots clés : ostéopathie, ostion, pathein

La connaissance de certains courants médicaux américains du XIXe siècle peut-elle nous aider à définir l’ostéopathie ? Jean-Claude Pouey, Pierre Tricot, Marco Gabutti

Accepter la mort de l’ostéopathie : un nouveau départ, James Jealous - Réponse de Charles H. Cummings à J. Jealous - Réponse de J. Jealous à C. H. Cummings.

L’ostéopathie Exactement

  • Vous avez dit biomécanique ? Alain Croibier
  • La résilience en psychologie, Françoise Hématy
  • Ostéo on line
  • Intox à l’hoax, Olivier Poupard
  • Osteomail, Pierre Tricot

Brèves du Monde

  • Lésion du nerf phrénique consécutive à une manipulation, Marc Chevassus, Pierre Tricot
  • Les chanteurs professionnels, de la rectitude à l’hypocyphose cervicales
  • Les honneurs du Time pour Jean-Pierre Barral et l’ostéopathie viscérale
  • Les associations EHEO, François Bel

Interview

Roger Saban, professeur honoraire au Muséum, et les Musées d’anatomie Delmas-OrfilaRouvière, Chrystelle Michoux-Tanios

Libre opinion

  • Marc Twain, héraut méconnu de l’ostéopathie, F, Hématy
  • Médecines alternatives, médecines conventionnelles : frères d’armes ou frères ennemis ? A. A. Abehsera
  • Comment, d’un coup de plaquette magique, nous sommes devenus pupilles de l’Ufof, F. Hématy

Actualités

  • De la femme à l’enfant, 3e symposium de l’AO (Toulouse [France], 9-10/03/2001) - Compte rendu, Bruno Ducaux
  • L’ostéopathie à la croisée des chemins, 1er symposium de la Son (Lille [France], 31 /03/2001) Dossier de presse
  • Pédiatrie et aspects pluridisciplinaires, 2e symposium du Cos, (Nantes [France], 26-28/04/2001) - Compte rendu, Marc Chevassus, Guillaume Coullondre
  • La santé des enfants et l’ostéopathie classique, Séminaire de l’lntitute of Classical Osteopathy (Maidstone [G.-B.], 17-18/11 /01) - annonce
  • La règle de l’artère, 1er symposium de la SAOM (Bag Ragaz [Suisse], 18-20/05/2001) - Dossier de presse
  • Journées commémoratives de la mort de Thomas G. Dummer, ESO-EEO (Maidstone [G.-B.], 2-3/06/2001) - Compte rendu, Jean-Pierre Amigues
  • Le médecin intérieur, 18e symposium du CEO (Montréal [Qb-Cal, 15-19/06/2001) - Dossier de presse
  • Le bruxisme est-il une fatalité ?, Journée du Cipago (Artigues-près-Bordeaux [France], 29/09/2001) - Dossier de presse
  • Le MRP, 3ème symposium international de la RSOM (Moscou [Russie], 4-7/07/2002) – Annonce
  • IDEO, idéal, idéel, F. Hématy

Des étudiants et des mémoires

  • Des ethnologues chez les ostéopathes : L’enfant des ostéopathes, Odile Robert
  • Des mains qui pansent, des corps qui parient, Jean-Michel Le Bail
  • DO, les lauréats 2000-2001, Pierre Tricot

Votre courrier

  • « Balade ou ballade ? That is the question... Margaret Lubecka
  • À propos de l’article « "Ostéopathie ; un mot en débat aux USA », Serge Paoletti
  • Vertèbres crâniennes : rendre à César ce qui est à Goethe, Christian Defrance de Tersant

Lire

René Lavatelli : Vision, toucher, relation thérapeutique (P.Tricot) - Christian Trédaniel : Histoire du reboutement (F. Hématy) - Sigmund Freud : La question de l’analyse profane (M. Gabutti) Hippocrate de Cos : De l’art médical (F. Hématy) - 3B scientifique : MUSCLEtrainer (M. Gabutti) - Françoise Hématy : Le TOG. Du Traitement Ostéopathique Général à l’Ajustement du Corps (P. Tricot) - Andrew Taylor Still (Trad. M. Corriat-Gobert) : La philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie (P. Tricot) - La Rédaction a reçu - Revue des revues

Échos de l’AO

Symposium de l’AO (Toulouse, 9-10 mars 2001) : Influence du traitement ostéopathique sur l’hémodynamique et l’activité bioélectrique du cerveau, Vladimir L. Andrianov -1 L’exomen neuro-sensoriel de l’enfant. Propositions thérapeutiques, J.-P. Amigues -1 Les déroulés embryonnaires ontogéniques : les mouvements de la Vie, François Laurent -1 Les dyspareunies. Leur approche en ostéopathie ; Renzo Molinari

ApoStill Number 9, Automn 2001 - Summary

Summary

Editorial : A. T. Still hanging around ! Pierre Tricot

SPECIAL REPORT : WHAT NAME FOR WHAT KIND OF OSTEOPATHY ?

Diseases of the bone or the bones of disease ?- Alain A. Abehsera

Summary

Until now, the osteopathic profession, whether in Europe or in America, was able to grow discreetly, far from the critical eyes of Science. Under the shades of this anonymity, its claims and internal conflicts could go unverified. In the last two decades, our profession has become brutally exposed, even legitimised. We now have to give - or will have to give, in the near future dear answers to the scientific and lay public. Who are we ? How do we treat ? What makes our difference ? The author notes two fundamental challenges. First, the very meaning of the name « osteopathy ». Does it imply that we deal, mainly, with the treatment of « bone diseases » ? Many osteopaths, following Still, claim that we are a « general medicine ». How do these practitioners understand the word « osteopathy » ?Second, osteopathy is increasingly dividing into two groups that understand and mix with each other less and less : the « structural » and « cranial » groups. The first seem to gravitate towards a form of « osteopathy-disease of the bones » ; and, as such, are gaining increasing recognition from the medical establishment. The second claim to offer an « osteopathy-general medicine »,and as such, offer a dear threat to regular physicians.

The author reviews here the origins of osteopathy : the choice of the name by A.T. Still, the principles and practice. It seems that the present divisions of our profession were already present in Still’s own understanding, and are obvious in his choice of the name « osteopathy ». This word is deliberately ambiguous and should be read both ways : « disease of the bones » and « bone of diseases ». Still was looking for the essence of disease, for its skeleton. « Osteopathy » is, thus, one of the most ambitions names ever coined. Will we be up to standard ? If we want to keep that name, we will have to decide which reading we are interested in : diseases of the bones, bone of diseases ? We will then have to adapt our behaviour, our teaching and our research accordingly.

Key words : diseases of skeleton, skeleton of disease, « structural », « cranial », bone setting, healing

Sense and essence, Pierre Tricot

Summary

Is the word « osteopathy », coined by A.T Still at the end of the 19th century to name that Science, the most appropriate today to name our art ? Some people express doubts and, like Alain Abehsera, suggest that the name must be changed, pointing out that at best « osteopathy » denotes « the bone (backbone ?) of disease », and at worst « disease of the bones ».

Before making any comment on this issue, one must examine the various parts of the word « osteopathy ».This presupposes doing some research into its etymology - so as to elucidate how the word was derived from Greek and to analyse its various meanings - then going over historical data to establish the factors and reasons that made A.T. Still choose this word. That is what Pierre Tricot endeavours to do in this article, he then considers the positive and negative aspects of the term concluding with a brief study of the names of two disciplines closely related to osteopathy : chiropractic and etiopathy.

The author then points out that a name, no matter how appropriate, could never fully render such a wide and complex notion as that of osteopathy, and that over the last hundred years the name « osteopathy » has acquired a spiritual dimension as well as becoming pregnant with meaning. Even if today many people in Europe and France don’t quite comprehend the full scope of the term « osteopathy », they all have a vague idea, which suffices to identify the word and the field it refers to. Moreover, it is this term, chosen by Still, that we have been given. One can only imagine how difficult it would be to agree on another one ! Finally, changing the name doesn’t mean that people would understand any better what it referred to, and it would also become necessary to redo ail the word identification and recognition work which has already been accomplished.

Key words : osteopathy, ostion, pathein

Can the knowledge of some American medical trends help us to define osteopathy ? Jean-Claude Pouey, Pierre Tricot, Marco Gabutti

Accepting the death of osteopathy : a new beginning,James Jealous - Reply to J. Jealous, Charles H. Cummings - Reply to C. H. Cummings, J. Jealous

OSTEOPATHIC TERMS : ACCURATELY

  • Did you say « biomechanics » ? Alain Croibier
  • « Résilience » in psychology, Françoise Hématy

OSTEOPATHY ON LINE

  • Hoax intox, Olivier Poupard
  • Osteo mail, Pierre Tricot

WORLD BRIEFS

  • Post manipulation phrenic nerve lesion, Marc Chevassus, Pierre Tricot
  • Professional singers, from cervical rectitude to hypokyphosis,
  • Jean-Pierre Barral and visceral osteopathy in Time
  • Handicapped Children’s Associations, Hope in Osteopathy (EHEO),François Bel

INTERVIEW

  • Roger Saban, honorary professor at the Museum, and the Museum of Anatomy Delmas-OrfilaRouvière, Chrystelle Michoux-Tanios

FREE VOICE

  • Marc Twain, the unknown herald of osteopathy, F, Hématy
  • Parallel and conventional medicines : brothers-in-arms, or Cain and Abel ? A. A. Abehsera
  • How, through the magical spell of printed word, we became wards of thé Ufof (Union Fédérale des Ostéopathes de France, F. Hématy

CURRENT ÉVENTS

  • From woman to child, 3rd symposium de AO (Toulouse [France], 9-10 March2001) - Report, Bruno Ducaux
  • Osteopathy at the crossroads, 1th Son symposium (Lille [France], 31March2001) - Press file
  • Paediatrics from a pluridisciplinary point of view, 2nd Cos symposium, (Nantes [France], 26—28 April2001) - Report, Marc Chevassus, Guillaume Coullondre
  • La santé des enfants et l’ostéopathie classique, Séminaire de l’lntitute of Classical Osteopathy (Maidstone [G.-B.], 17-18/11 /01) - annonce
  • 1er SAOM symposium (Bag Ragaz [Suisse], 18-20 May2001) - Presse file
  • In memoriam celebrations for Thomas G. Dummer, ESO-EEO (Maidstone [G.-B.], 2-3 June 2001) - Report, Jean-Pierre Amigues
  • Our inner healer, 18th CEO symposium (Montréal [Qb-Cal, 15-19 June 2001) - Press file
  • Can nothing be done about teeth-grinding ?, Cipago conference (Artigues-près-Bordeaux [France], 29 september 2001) - Press file
  • Children’s health and classical osteopathy, Institute of Classical Osteopathy seminar (Maidstone [UK], 17-18 November 2001) - Announcement
  • The PRM, 3rd RSOM international symposium (Moscou [Russie], 4-7 July 2002) – Announcement
  • IDEO, ideal, ideel, F. Hématy

STUDENTS AND THEIR DISSERTATIONS

  • Ethnologists studying osteopaths : Osteopaths’ child, Odile Robert
  • Hands which dress, bodies which talk, Jean-Michel Le Bail
  • DO, Graduates 2000-2001, Pierre Tricot

MAILBOX

  • Spelling, meaning and, thank goodness, etymology, Margaret Lubecka
  • About the article « "Osteopathy ; a word under debate in thé USA », Serge Paoletti
  • Cranial vertebrae : giving back to Caesar what belongs to Goethe , Christian Defrance de Tersant

READINGS

René Lavatelli : Vision, toucher, relation thérapeutique (P.Tricot) - Christian Trédaniel : Histoire du reboutement (F. Hématy) - Sigmund Freud : La question de l’analyse profane (M. Gabutti) Hippocrate de Cos : De l’art médical (F. Hématy) - 3B scientifique : MUSCLEtrainer (M. Gabutti) - Françoise Hématy : Le TOG. Du Traitement Ostéopathique Général à l’Ajustement du Corps (P. Tricot) - Andrew Taylor Still (Trad. M. Corriat-Gobert) : La philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie (P. Tricot) - La Rédaction a reçu - Revue des revues

ECHOS FROM ABOVE

AO symposium (Toulouse, 9-10/03/ 2001) : The results of osteopathic treatment on hemodynamics and bio-electrical activity of thé brai, Vladimir L. Andrianov - Neuro-sensoriel approach in osteopathic diagnosis for children. Therapeutic propositions, J.-P. Amigues - Embryo’s ontogenesis developments : movements of Life, François Laurent -Dyspareunias. Osteopathic approaches, Renzo Molinari

La revue Apostill est l’organe de communication essentiel de l’Académie destiné à faire connaître tous les travaux pouvant servir l’objet de l’association.

Reproduit avec l’autorisation de l’Académie d’Ostéopathie


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 309780

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site ApoStill   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License