La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

L’ostéopathe magazine n° 37

Juin / Juillet / Août 2018
lundi 25 mars 2019 par L’Ostéopathe magazine

Édito : Touchez-vous les uns les outres !

Notre douce France vient d’inscrire dans ses lois la solidarité comme un délit. La solidarité, vous savez, c’est cette valeur aujourd’hui dénoncée comme une faiblesse et que les gouvernants de nombreux pays font rimer avec irresponsabilité. Comme si ignorer la souffrance était un acte responsable. Comme s’il y avait une limite à la solidarité, à l’accueil inconditionnel des hommes et femmes en détresse partout dans le monde.
Des limites qu’on nous dessine avec des frontières qui ne sont en fait que les traits déviants de nos peurs mal orientées. Alors gommons cette fausse vérité et réécrivons la fraternité.
Les femmes et les hommes de FedOsoli, la fédération des ostéopathes solidaires, le font déjà. Elles-ils ne s’en laissent pas compter et savent faire vibrer l’ostéopathie avec la philanthropie de son fondateur, A.T. Still. Ils savent délivrer une ostéopathie sincère auprès du gars tombé à terre juste à côté, de la femme tabassée à domicile et des gamins réfugiés en demande d’asile. En tant que thérapeutes, ce délit de solidarité que l’État entend appliquer doit être entendu comme un délit d’ostéopathie.
Et parce qu’il n’est qu’une seule vérité, celle de notre corps, ce numéro #37 de L’ostéopathe magazine s’intéresse à nos hormones. Ce système de régulation est un véritable héritage venu de la nuit des temps. Sa physiologie nous révèle les lois de notre rapport à l’autre. Et, oh surprise ! Plus on est proche les uns des autres, plus on est bien. Le toucher libère des hormones bienveillantes et indispensables à notre santé.
Alors sans plus tarder, soyez ému par votre prochain, qu’il soit voisin ou clandestin, né cousin germain ou débarqué en marin, vivant à vos côtés ou arrivé par marche forcée.
Et soyez touchés les uns par les autres... bordel de Dieu !

Reza Redjem-Chibane, Rédacteur en chef

Actualités - INF’OSTÉO

5es journées FédOsoli : FORME OÙ EST LA NORME ?

Telle est la question que se posaient le 31 mars dernier à Bordeaux les participants aux 5es journées FédOsoli. Pour tenter d’y répondre ostéopathe, dentiste, kinésithérapeute, podologue, psychologue et même vigneron se sont succédé pour une journée rythmée entre conférences, ateliers et débat.
Un reportage réalisé par Élise Bouyssou, ostéopathe DO au sein du service maternité, centre hospitalier Jean Leclaire, Sarlat (24).

Jean-Marie Briand, ostéopathe au sein des services maternité et néonatologie de l’hôpital privé d’Antony

« La préoccupation des plagiocéphalies est dictée par une norme sociale et l’inquiétude du regard d’autrui. Or l’ostéopathie est une recherche d’équilibre, pas de norme ni de symétrie. Les déformations sont dictées par le rapport entre la malléabilité de l’os et l’immobilité de la tête, ou plus généralement de l’enfant. Les systèmes de couchage ne sont pas la cause des déformations, mais le catalyseur »

Zoom sur la méthode Noguès

La méthode Noguès est une méthode d’apprentissage. Elle s’appuie sur l’épigénétique et fait intervenir la neurogénèse.La pratique épigénétique est une méthode d’apprentissage basée sur l’idée que notre cerveau évalue toujours en fonction de notre évolution ce que nous devons apprendre et éliminer pour être le mieux adapté à notre avenir.

Les réflexes archaïques - Bien apprendre pour mieux oublier

À la naissance, toutes les parties du cerveau sont en place. Il ne reste plus qu’à les raccorder. C’est grâce à ses mouvements et aux stimulations sensorielles qu’il reçoit que le bébé va progressivement construire le réseau neuronal lui permettant d’accéder à de nombreuses aptitudes.

Débat : trouver des voies communes entre les pratiques

« On est moins soumis à la gravité, qu’à ses tensions internes ». Cette citation de Françoise Mézières a introduit la conclusion collégiale de cette journée de rencontres sous la forme d’un débat réunissant Bruno Ducoux, ostéopathe DO, Philippe Coat, dentiste et orthodontiste fonctionnel, Thierry Thepot, podologue-ostéopathe et Arlette Joly kinésithérapeute Méziéres. Jean Ducourneau leur a posé à chacun d’entre eux des questions sur le thème de la forme et de la norme, et leur prise en charge pratique.

Rencontres à la maison des associations

Marianne Cassiau, ostéopathe DO, trésorière et membre du comité directeur de SVS 33

Marianne Cassiau, 31 ans, est diplômée du COB (anciennement COS Bordeaux) depuis 2012. Elle a suivi plusieurs formations en ostéopathie : ophtalmologie, pédiatrie, obstétrique, gynécologie, endocrinologie. Elle a également suivi une formation sur les bases et la prise en charge des violences sexuelles. Professeure d’anatomie et de physiologie humaine en écoles privées, Marianne Cassiau intervient en entreprise dans la prévention des TMS.
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

« Je demande systématiquement à mes patients s’ils ont été victimes de violences physiques ou verbales. Les violences sont surtout faites aux enfants : 1 sur 5. Chez l’adulte, elles touchent 1 femme sur 4 et 1 homme sur 6. Je considère que 90 % des personnes ont été victimes de violences physiques »

Chemsy Anniba, Ostéopathe DO et présidente de Hayat ostéopathie

31 ans, Chemsy Anniba est née et a grandi au Maroc. Elle est diplômée en ostéopathie par l’IDO (Institut Dauphine Ostéopathie) en 2011, année de création de Hayat Ostéopathie. Elle exerce l’ostéopathie en cabinet à Rueil-Malmaison ainsi qu’au sein du SCUF Rugby. Elle est bénévole à l’EHEO Mureaux et au COMEDE (Comité pour la santé des exilés) depuis 3 ans.
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

« La thérapie manuelle fait partie de la tradition. Soigner par les mains et par les plantes, c’est ce qu’on a toujours fait au Maroc. Les parents se sentent à l’écoute et sont ravis que l’on « touche » leur enfant »

Raphaël Monné, Ostéopathe DO et président de Corp’Ostéo

Raphaël Monné, 31 ans, est diplômé du Collège Ostéopathique Sutherland. Lors de sa formation, il a effectué de nombreux stages au sein de la clinique interne de l’école, en milieu sportif et dans des centres d’accueil pour enfants handicapés (avec l’EHEO). Il a également suivi des formations complémentaires en ostéopathie pédiatrique (FROP, Formation et recherche en ostéopathie pédiatrique), en fertilité et gynécologie (Élisa Boillot) et en ostéopathie du sport et urgence en cabinet.
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

« L’idée de fond est de les remettre dans leur corps qu’ils ont utilisé comme un moyen de survie. Quand ils quittent ce mode pour suivre un parcours de réinsertion, leur corps se rappelle à eux pour leur remémorer les difficultés qu’ils ont rencontrées »

Marie-José Walrave, Ostéopathe DO et membre fondateur d’OSF 31

Marie-José Walrave était masseur-kinésithéraepeute avant de se former a l’ostéopathie au sein de l’AOM-ITO. Diplômée en 2007, elle fait partie des trois fondatrices d’OSF31 en 2013, ASSOCIATION AU SEIN DE LAQUELLE ELLE EST OSTÉOPATHE BÉNÉVOLE.
Depuis 2014, elle est également maître-praticien PNL (SCORE-HARPE) et pratique l’analyse transactionnelle. ce qui l’amène également à animer des cercles de parole et des trainings pour accompagnant PNL.
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

« Il faut respecter un temps d’accueil. Un thrust qui est une technique enveloppante peut être très chaleureux, voire accueillant. La question est : est-ce que j’impose ou est-ce que je propose ? »

Métier

OSTÉOPATHIE ET ENDOCRINOLOGIE : main mise sur les hormones

Aborder la question de l’influence de l’ostéopathie sur la régulation hormonale est plus diff icile qu’il n’y paraît. Comment imaginer l’efficacité de cette action thérapeutique et quelles sont les prises en charge qui en découlent. Décryptages.
Un reportage réalisé par Reza Redjem-Chibane à travers le témoignage d’Eyal LEDERMAN et de son ouvrage Harmonic technique

Interview : Valérie Namer

Valérie Namer est ostéopathe DO, diplômée du COQ (Centre Ostéopathique du Québec) à Montréal, titulaire d’un Doctorat en médecine, d’un DES en Endocrinologie et Métabolisme (France) et ancienne interne des Hospices Civiles de Lyon.
de 1995 à 2002, elle a mené des recherches cliniques en endocrinologie-obstétrique au CEMIC (Centro de educacion medica et investigaciones clinicas) à côté de sa pratique clinique. Elle exerce aujourd’hui l’ostéopathie à Montréal au sein de plusieurs cliniques multidisciplinaires dont le Centre de médecine intégrative de Montréal. Valérie Namer Anime également des formations post-graduées pour ostéopathes au Canada, en France, en Lettonie, en Argentine et au Liban. Elle dispense également des formations pour les professionnels de santé (Université de MCGILL, hôpital juif de Montréal, UQAM) ainsi que des conférences pour le grand public. Elle est également monitrice de clinique au COQ
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

Quels mécanismes permettent d’associer surpoids et insulino-résistance ?
Mon hormone préférée…

« Il est important de comprendre comment se mettent en place ces déséquilibres hormonaux. D’abord en identifiant si la cause est centrale : dysfonctionnement de l’hypophyse qui a une action à distance sur les glandes surrénales et les ovaires. Si elle est périphérique, c’est-à-dire localisée au niveau des glandes sécrétrices »

Échelle de Prochaska ou Modèle transthéorique de changement

Le modèle transthéorique de changement, du changement ou de la disposition au changement est un modèle d’approche comportementale introduit par les psychologues Prochaska et Carlo C. DiClemente à la fin des années 1970.
Selon Prochaska et DiClemente, les personnes aux prises avec un problème de dépendance passeraient par une série de stades de changement : pré-contemplation, contemplation, détermination, action, maintien, rechute.

MÉTIER : reportage

Hormones : le langage de notre évolution

« La limite de nos schémas conceptuels ne détermine pas seulement la nature de nos réponses aux questions que nous nous posons, mais aussi la nature des questions », explique Christian Ameisen, professeur-immunologiste, dans La sculpture du vivant. Se poser la question du traitement hormonal en ostéopathie, c’est se poser la question des modalités de l’action ostéopathique. Comment poser ces questions ?
Par Philippe Petit, ostéopathe DO

FICHE CLINIQUE : étude de cas

ÉNURÉSIE ET CONSTIPATION CHEZ L’ENFANT - L’influence environnementale

Zoé , une petite fille de 6 ans, est amenée par sa maman, car elle prés ente une constipation accompagnée d’une énurésie diurne et nocturne.
Zoé est arrivée au Québec il y a 3 ans avec sa maman et sa sœur de 11 ans après la séparation de ses parents. La famille vivait auparavant en Colombie-Britannique. C’est à ce moment-là, alors que la propreté était quasiment acquise qu’elle a commencé à avoir les symptômes pour lesquels elle consulte.
Sa constipation nécessite parfois des lavements et elle est suivie depuis un an au niveau médical. La maman est très préoccupée et mentionne que l’énurésie de Zoé a des répercussions au niveau familial et social.
Par Valérie Namer , ostéopathe do ostéopathe do et titulaire d’un doctorat en médecine, d’un DES en endocrinologie métabolisme (France) et ancienne interne des Hospices civiles de Lyon

Recherche - Revue de presse

LE TOUCHER : un moyen d’action sur la régulation neuro-hormonale pour l’ostéopathe ?

Pour prouver son efficacité, l’ostéopathie doit se soumettre de plus en plus au diktat de l’évidence based medecine. Pourtant le toucher est un des attributs de l’ostéopathie, pratique exclusivement manuelle, dont l’efficacité est avérée. Que dit la recherche scientifique ?
L’ostéopathe est un thérapeute parmi d’autres qui sollicite les récepteurs cutanés de son patient. Connaître l’incidence du toucher sur le système neuro-hormonal de l’enfant et de l’adulte est une donnée précieuse pour l’ostéopathe. Il semblerait que le toucher ait un impact non négligeable sur le système neurohormonal.

Par Anne-Dominique Clermont, diplômée de kinésithérapie et ostéopathe DO.
Anne-Dominique Clermont expérimente dans sa pratique l’incidence des émotions et du système neurovégétatif sur la douleur. Elle s’intéresse à l’approche tissulaire développée par Pierre Tricot et se forme pendant 5 ans à l’approche psychothérapeutique à l’E.E.P.A. (École Européenne de Philosophies et Psychothérapie Appliquées). Elle enseigne à l’I.S.O. Paris depuis plus de 10 ans.

« Le système nerveux autonome est souvent modifié par les techniques ostéopathiques dans le sens d’une activation du système parasympathique. Mais une nouvelle piste d’explication des effets des techniques ostéopathiques est l’implication de fibres nerveuses sensitives spécifiques »

Horizons - analyses

LES MOTS D’HUMEUR ou l’étude étymologique des termes d’endocrinologie

« La science médicale était particulièrement figée et c’est grâce à la nomenclature physiologique et à la dénomination des structures du corps qu’elle commença à progresser vers sa for me actuelle »(1). C’est grâce à cette phrase de John Martin Littlejohn que notre intérêt pour l’étude étymologique des termes d’anatomie est né.
Par Vincent Bouëdec. ostéopathe DO

« Platon nous indique aussi que ces différentes qualités d’âmes sont séparées par des diaphragmes. Nous retrouvons ici une vision que connaissaient bien les anciens Chinois avec la notion des trois foyers que sont la tête, le thorax et l’abdomen. Trois zones que connaissent bien les ostéopathes également ».

Abonnements
Formule Pro
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (- 20%) France & Étranger : 120 € TTC
Formule Étudiant
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (-60 ) : 60 € TTC (dont TVA 2,10%)

Nous remercions Reza Redjem-Chibane, Directeur de la Publication, de nous avoir autorisé à présenter L’Ostéopathe Magazine.

Voir en ligne : L’ostéopathe magazine

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 7 / 329901

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site L’Ostéopathe magazine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License