La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

L’ostéopathe magazine n° 30

Septembre / Octobre / Novembre 2016
lundi 25 mars 2019 par L’Ostéopathe magazine

Édito : Prendre le vent

Face au vent, un voilier n’avance pas. Pourtant il lui suffit de s’écarter légèrement de cet axe pour gonfler sa voile et transformer ce vent contraire en puissance motrice. Il avancera, mais pas tout droit. En modifiant son cap, il devra virer de bord plusieurs fois pour arriver à destination. Le skipper ajustera constamment son cap avec finesse. Avec sensibilité, il ressentira les variations du vent et des courants. À la recherche constante d’indices, il scrutera le ciel et ses nuages variés, la mer et ses nuances azurées.

Il adaptera sa navigation au gré des caprices de la météo et ajustera sa voile pour sécuriser son embarcation.

Cette idée de faire un pas de côté pour avancer est inspirante. Quand un ostéopathe propose des techniques structurelles à ses patients, il peut les embarquer dans une tempête aux vents violents et à la mer battante.

Ou au contraire choisir un autre cap pour trouver ce pas de côté qui transformera la résistance musculaire en force correctrice. Dans un mouvement doux et fluide, il trouvera le chemin de la facilitation. Son corps est la voile qui donne la puissance à son mouvement et ses mains lui servent de gouvernail. Et sur cette mer tissulaire, il fait voguer sa technique sans heurter les récifs de la barrière motrice. Il sillonne la surface du corps pour arrimer en profondeur sa manipulation.

Tous ses gestes, toutes ses décisions sont guidés par l’intention profonde d’arriver à bon port.

Il y parviendra à condition de savoir où aller. Car si tous les chemins mènent à Rome, « il n’est pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port* ».

Va bene ! et bon vent à tous

Reza Redjem-Chibane,
Rédacteur en chef et responsable de la publication.

* Citation de Sénèque

Actualités – Info’ostéo

British Fascia Symposium 2016

Du fascia dépend le traitement
Par Isabelle Bertrand, Christian Courraud et Cyril Dupuis, Fasciathérapeutes

L’exploration des fascias est avant tout une question d’anatomie. Mais avec une approche fonctionnelle, ces observations permettent beaucoup d’applications thérapeutiques.
Ces analyses lèvent les barrières anatomiques et les frontières géographiques car cette recherche est aujourd’hui mondiale.

Dossier : Ostéopathie structurelle : Thrust me if you can

Métier - Enquête

L’ostéopathie structurelle est-elle une pratique harmonisée ? comme bien souvent en ostéopathie, la réponse est... non. à chacun sa définition, son concept, sa pratique. in fine, l’ostéopathie structurelle s’étend bien au-delà de ses fondements biomécaniques. voici un tour d’horizon de différentes pratiques.
Un dossier réalisé par Reza Redjem-Chibane

Ostéopathie structurelle : À chacun sa définition !

- Jean-François Pérot, Ostéopathe DO, kinésithérapeute et responsable pédagogique de l’école d’ostéopathie IFSO/EFOM-Fondation Boris Dolto
- David Lachaize, Ostéopathe DO et fondateur d’Ostéo-Évolution
- Jean-François Terramorsi, Ostéopathe DO et coordinateur pédagogique à l’IFSO-Rennes.
- Loïc Leprince, Ostéopathe DO et fondateur de Form-Ostéo
- Mathieu Schlachet, Ostéopathe DO et directeur du CFPCO (centre de formation professionnelle continue en ostéopathie)

Témoignage : Jean-François Pérot,Ostéopathe DO, Kinésithérapeute et Responsable pédagogique de l’école d’ostéopathie IFSO/EFOM-Fondation Boris Dolto

Thrust - croire en sa propre technique
Plusieurs techniques sont utilisées en ostéopathie structurelle. Certaines sont standards, mais chaque ostéopathe peut les personnaliser. Comment les utiliser et quelles contre-indications respecter ?
Témoignage recueilli par Reza Redjem-Chibane

Interview : Loïc Leprince, Ostéopathe DO et créateur de Form-Ostéo

«  Bien que très intéressante, la biomécanique ne prend pas en compte la globalité de l’être humain. Elle est forcément limitative »
Loïc Leprince est ostéopathe et formateur en ostéopathie structurelle au sein de Form-Ostéo. Après une formation initiale de kinésithérapeute, il s’engage dans des études ostéopathiques en Angleterre. Il sera diplômé en ostéopathie en 1994 par le COF (Collège Ostéopathique Français, actuellement CSO).
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

Témoignage : David Lachaize, Ostéopathe DO et créateur d’Ostéo-Evolution

 Ostéopathie structurelle tissulaire - Être présent
La manipulation est par définition une action de la main qui mobilise avant tout du tissu. Qu’il soit conjonctif (fascia, ligament, tendon, muscle...), osseux, viscéral, nerveux ou vasculaire, notre action se porte sur du tissu.
Témoignage recueilli par Reza Redjem-Chibane

Interview : Jean-François Terramorsi, ostéopathe DO, coordinateur pédagogique à l’IFSO-Rennes et auteur de Ostéopathie structurelle.

« Je cherche très rarement à écarter les facettes articulaires et je privilégie les techniques de glissement tangentiellement à la zone concernée »

Mathieu Schlachet, Ostéopathe DO et directeur du CFPCO (Centre de Formation Professionnelle Continue en Ostéopathie)

Ostéopathie structurelle de la BSO et modèle biopsychosial
Simplifier pour mieux toucher !
S’il n’y a pas de débat sur l’utilité des manipulations, leur mode d’action fait toujours polémique. Mais les neurosciences nous apportent aujourd’hui des éléments de réponse.
Témoignage recueilli par Reza Redjem-Chibane

Fiche clinique - Analyses

Le thrust : explications neurologiques

Pour expliquer le thrust, il faut se détacher de l’image de « replacer » ou « débloquer » une vertèbre. L’espace d’une surface articulaire vertébrale étant de quelques microns, elle ne permet une décoaptation que de quelques dixièmes de millimètres.
Par Jean-François Pérot, Ostéopathe DO, kinésithérapeute et responsable pédagogique de l’école d’ostéopathie IFSO/EFOM-Fondation Boris Dolto et auteur des Cahiers de l’Ostéopathie

Fiche clinique - Techniques

Une technique particulière : le drop

La technique « drop » est une manipulation mécaniquement assistée par un coussin d’évitement qui s’abaisse au moment de l’impulsion. La résistance du coussin est variable selon le poids du segment manipulé et la force produite. David Dessauge, ostéopathe et directeur d’Ostéobio, nous présente cette technique enseignée dans son école. 
Propos recueillis par Reza Redjem-Chibane

Recherche - Revue de presse

LE THRUST : une confiance aplacer entre de bonnes mains

Les manipulations vertébrales participent pour une part non négligeable à l’image de l’ostéopathe. Elles sont parfois décriées, notamment pour les risques associés aux manipulations cervicales. Devant tant de discours contradictoires qui rendent difficile l’évaluation de la balance bénéfice-risque, faisons un point sur la littérature scientifique.
Par Laurent Marc, ostéopathe DO

Abonnements
Formule Pro
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (- 20%) France & Étranger : 120 € TTC
Formule Étudiant
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (-60 ) : 60 € TTC (dont TVA 2,10%)

Nous remercions Reza Redjem-Chibane, Directeur de la Publication, de nous avoir autorisé à présenter L’Ostéopathe Magazine.

Voir en ligne : L’ostéopathe magazine

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 330041

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site L’Ostéopathe magazine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License