La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

L’ostéopathe magazine, n°16

Février / Mars 2013
lundi 25 mars 2019 par L’Ostéopathe magazine

ÉDITO :Soyez patients ! 

D’abord la recherche fondamentale, puis la recherche appliquée, enfin la mise en pratique. C’est le cycle classique de l’innovation scientifique. En ostéopathie, c’est souvent l’inverse. Observation, pratique, théorisation. Avec la recherche sur les fascias, un cycle normal de recherche a été initié. À l’occasion du Congress Fascia de Bruxelles, nous avons découvert des travaux de recherche fondamentale sur les fascias. Biophysiciens, biochimistes, anatomistes, embryologistes, biologistes, psychologues, etc. menant des recherches autour d’une pratique : la fasciathérapie.

Une approche intéressante pour l’ostéopathie qui pourra transposer la pluridisciplinarité de sa prise en charge à la recherche. L’ostéopathie doit séduire les chercheurs pour appuyer son efficacité thérapeutique sur des fondements scientifiques irréfutables. Petit à petit, brique après brique, le concept ostéopathique prendra forme dans l’esprit même de la communauté scientifique. Elle s’imposera alors auprès du corps médical. La progressivité est un critère de scientificité. Alors, soyez patients !

Car les domaines d’expertises que mobilise l’ostéopathie sont très larges et la première intention place l’ostéopathe devant de grandes responsabilités. De plus, l’évolution actuelle de la médecine lui attribue une prise en charge unique du patient. Cette nécessaire implication et ce difficile positionnement vis-à-vis de la médecine et des patients pourront amener les ostéopathes, comme d’autres thérapeutes, à traverser une « crise identitaire ». Dans ce moment bien particulier, ils devront être lucides pour opérer des choix professionnels en phase avec eux-mêmes et en adéquation avec une jeune profession au cadre encore mal défini. Finalement, vous trouverez la meilleure définition de l’ostéopathie à travers les attentes mêmes de vos patients. Les premiers à vous faire confiance. Les premiers à vous renvoyer la réalité de votre situation dans un contexte difficile et incertain. Là encore, soyez patients !

Reza Redjem-Chibane,
Rédacteur en chef et responsable de la publication.

Sommaire - Actualités

Actualités. Brèves

- Convention entre le SFDO et Carte Blanche Partenaires.
- L’homéopathie en danger.
- Une cause bactérienne à la malnutrition.
- Questions au Sénat.
- Belgique : le financement public des pratiques non-conventionnelles remis en quiestion.
- Born to alive !
- Évaluation des médicaments : un nouvel outil de mesure.
- La Suisse reconnaît l’ostéopathie comme une profession.
- Le top 10 de l’automédication en 2012.
- Réseau de santé : les ostéopathes mutualisés.
- De quoi ont peur les professionnels de santé ?
- Surdiagnostic : « les médecins sont des machines ».
- 19 369.
- Réduire les effets secondaires de la chimiothérapie.
- Ostéo du cœur.
- Ostéo express.
- Médecins à « expertise particulière » : une représentation officielle.
- L’éducation thérapeutique : une école mixte !
- La liste noire des médicaments, selon la revue Prescrire.
- Produits et services
- Sauvegarde des données patients : un nouveau logiciel de gestion.

Actualités. Livres

- Ostéopathie, énergétique chinoise, Pascal Pesselon, Éditions Dangles.
- Le concept de globalité en ostéopathie, Marie Eckert, Éditions De Boeck.

Mots croisés « crânio ».

Actualité Agenda
Actualité Formation
Courrier des lecteurs

Quelle est la durée entre deux traitements ? L’ostéopathe magazine mène l’enquête pour vous.

Pour obtenir le financement de son projet de recherche clinique dans le cadre d’un PHRC (programme hospitalier de recherche clinique), une ostéopathe DO et abonnée à L’Ostéopathe magazine nous a posé la question suivante : quelle est la durée préconisée entre deux traitements ostéopathiques ?
En effet, pour obtenir le financement d’un projet de recherche dans le cadre d’un PHRC, chaque étape du protocole doit être argumentée. C’est pourquoi des précisions sont nécessaires : existe-t-il un standard ou une norme ? Si oui, par qui a-t-il été défini et comment ? Des études ont-elles été menées sur la question ?
Nous avons sollicité l’expertise d’ostéopathes et chercheurs pour proposer une réponse à cette question plus complexe qu’il n’y paraît. Voici leurs réponses

Sommaire : Métier

Métier Enquête

Fascias : La révolution anatomique - Une enquête réalisée par Reza Redjem-Chibane et Yves Laval

Le concept de tenségrité s’est imposé comme modèle de référence pour mieux comprendre le fonctionnement des fascias. L’anatomie classique et descriptive s’avère aujourd’hui inadaptée pour les décrire. Elle doit devenir fonctionnelle et s’intéresser à l’architecture des tissus. Dans cette perspective, les fascias ne sont plus considérés comme un organe de continuité et leur architecture détermine une double fonctionnalité : la connexion et la déconnexion.

Robert Schleip, un pionnier de l’exploration des fascias. Yves Laval

Lors du Fascia Congress de Brussels, en octobre dernier, Robert Schleip, professeur et chercheur du Fascia Research Group du département de Neurophysiologie de l’université d’Ulm, a présenté ses travaux. Le message transmis lors de sa conférence « le fascia vivant : les capacités contractiles et sensorielles des fascias » reste fort et son importance lui accorde une place majeure dans les concepts ostéopathiques d’aujourd’hui.

Ceci n’est pas une articulation ! Reza Redjem-Chibane

Si en anatomie classique la continuité n’existe pas, elle est pourtant essentielle. Il existe une continuité primaire : celle du tissu conjonctif dont la fonction est de permettre un changement rapide de position. Cette vision rend également obsolète une définition de l’appareil locomoteur limitée à la trinité articulation-osmuscle et pour comprendre la fonction, l’architecture est le mot-clé. Jaap Van der Wal, professeur en médecine, spécialisé en anatomie et embryologie, nous livre les conclusions de ses recherches anatomiques.

Métier Reportage

Quand la fasciathérapie touche le thérapeute ! impacts identitaires de la formation à la fasciathérapie. Un reportage réalisé par Sarah Didier, ostéopathe DO et titulaire d’un DU de méthodologie.

Christian Courraud, fasciathérapeute, a exploré les transformations personnelles qui conduisent le thérapeute à l’approche fasciale et, concomitamment, le « modelage » qu’imprime cette pratique sur le professionnel. Il décrit la manière dont « la fasciathérapie touche les thérapeutes ».

Horizons. Décryptages

Mutuelles et réseaux d ostéopathes : que penser ?

Médecine à deux vitesses ou encore entrave à la liberté d’exercer : la mise en place de réseaux de soins par les complémentaires santé, Carte Blanche Partenaires et SantéClair notamment, inquiète aujourd’hui les ostéopathes. Si l’intérêt économique des patients est mis en avant par les mutuelles, qu’en est-il réellement ? Comment décrypter ces stratégies et quelles sont les conséquences pour les professionnels concernés ?

Pour répondre à ces questions, Luc-Marie Augagneur, avocat associé au cabinet Jakubowicz, Mallet-Guy & associés apporte un éclairage juridique pour permettre à chacun de prendre le recul nécessaire sur cette question.

Abonnements
Formule Pro
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (- 20%) France & Étranger : 120 € TTC
Formule Étudiant
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (-60 ) : 60 € TTC (dont TVA 2,10%)

Nous remercions Reza Redjem-Chibane, Directeur de la Publication, de nous avoir autorisé à présenter L’Ostéopathe Magazine.

Voir en ligne : L’ostéopathe magazine

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 5 / 349907

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site L’Ostéopathe magazine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License