La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

L’ostéopathe magazine, n°12

Mai / Juin 2012
lundi 25 mars 2019 par L’Ostéopathe magazine

ÉDITO : Au-delà des évidences !

La dysfonction constitue l’élément clé du diagnostic ostéopathique. Sa recherche et sa caractérisation permettent aux ostéopathes de déterminer l’origine de son installation. L’acceptation de son existence et de sa nature sont telles que, depuis les travaux pionniers menés par Denslow et Clough en 1941 pour relier une hyperactivité musculaire à des modifications tissulaires cliniquement palpables, très peu de recherches ont été réalisées à son sujet.
Mais malgré l’évidence de la dysfonction somatique, il est toujours intéressant de s’interroger. Notamment sur la réalité de ce qui est perçu. C’est la démarche qu’a entreprise Gary Fryer, ostéopathe australien, qui nous propose ainsi de nous questionner sur la nature même de cette dysfonction somatique si familière aux ostéopathes.
Avec les moyens d’investigation actuels, il a cherché à la caractériser. Il a ainsi pu élaborer d’autres modèles plus cohérents pour expliquer son installation et donc sa nature même, en cohérence avec les données scientifiques actuelles en neurobiologie notamment. Notre enquête vous propose de partager l’aventure qui a conduit Gary Fryer à proposer un modèle mis à jour de la dysfonction somatique vertébrale.
Des évidences, il y en existe d’autres. Lorsqu’un praticien reçoit un patient douloureux, il développe naturellement une empathie à son égard. Il ne s’agit pas de larmes de crocodile car, chose surprenante, cette empathie ne dépend pas d’une sensibilité propre à chacun d’entre nous. Elle est avant tout programmée en nous, au sein même de notre cerveau. C’est ce que vous découvrirez à la lecture de notre reportage sur la douleur.
Très bonne lecture !
Reza Redjem-Chibane
Rédacteur en chef et responsable de la publication ab Sommaire

 SOMMAIRE

Édito, Au-delà des évidences ! Reza Redjem-Chibane

Actualités Brèves

- Assemblée nationale : des questions qui divisent
- Ostéopathie crânienne et infirmité motrice cérébrale
- 5e édition des Journées portes ouvertes de l’Ostéopathie
- Une nouvelle école d’ostéopathie à Bordeaux
- Les tablettes dangereuses pour la santé
- L’ostéopathie est dans la boîte
- Prévention des TMS : l’ostéopathie ne chôme pas

Dérives

- Pau : faux ostéopathe et vrai charlatan
- Un couple d’ostéopathes soupçonné de pratique illégale de la médecine

La grandeur de l’ostéopathie

Direct chez l’ostéo !

La presse en a parlé :

- Est-ce dangereux de consulter un ostéopathe pour les cervicales bloquées ?
- Les quatre saisons de l’Ostéopathie
- Comment s’y retrouver...
- Trois installations d’ostéopathes en un an : "On arrive à la limite"

Sur le Web :

- Entrepreneur et ostéopathie : interview vidéo
- Et un, et deux et... trois ostéos !
- L’ostéopathie aux barres parallèles
- L’ostéopathie à fleur d’eau

L’ostéopathe : des mains qui écoutent le corps et... qui parlent !

Actualités profession

  • Les décrets sur les critères d’agrément des écoles en projet !
  • European Journal Osteopathy and Clinical Related Research : une nouvelle revue scientifique
  • Une loi pour l’ostéopathie : comment et pourquoi ?
    La seconde proposition de loi proposée par le député Bernard Debré fait toujours débat et les organisations socioprofessionnelles d’ostéopathes restent plus que divisées. Quant aux ostéopathes, ils ne savent plus quelle position adopter entre leur lecture du texte et les différentes analyses proposées par leurs représentants.

Actualités Rencontres

  • Recherche en ostéopathie pédiatrique : convaincre les pédiatres !
    Au sein de l’Université des sciences humaines de Bordeaux 1, le congrès organisé par la FROP (Formation et recherche en ostéopathie pédiatrique) avait pour objectifs de présenter les indications de l’ostéopathie en pédiatrie et d’apporter, à travers des travaux de recherche, les preuves de son efficacité thérapeutique.

Métier Enquête

  • La « dysfonction somatique vertébrale » ou « lésion manipulable ». Revue des étiologies possibles. Mathieu Schlachet, Ostéopathe DO, Directeur du CFPCO et Reza Redjem-Chibane. Texte révisé par Noël Mei et Isabelle Hélaine.
    Gary Fryer est un ostéopathe australien, docteur à l’université Victoria de Melbourne où il est responsable du département d’ostéopathie. Il s’est particulièrement intéressé au concept de « dysfonction somatique vertébrale » ou « lésion ostéopathique », un sujet beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et pour lequel nombre de questions demeurent irrésolues.

Horizons Expérience

  • Douleur du patient : l’empathie programmée du praticien. Thierry Dubois, Ostéopathe DO, master 2 Santé population ERC et DU de recherche clinique.
    La description qualitative et quantitative de la douleur est toujours subjective. Elle est difficile à décrire pour soi-même et lorsqu’il s’agit de celle de l’autre, sa représentation et son évaluation ne sont pas évidentes. Par ailleurs, caractériser la douleur est complexe car elle est basée sur une communication entre deux individus qui ont une histoire différente.

Abonnements
Formule Pro
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (- 20%) France & Etranger : 120 € TTC
Formule Etudiant
1 an soit 4 numéros + accès Web 12 mois (-60 ) : 60 € TTC (dont TVA 2,10%)

Nous remercions Reza Redjem-Chibane, Directeur de la Publication, de nous avoir autorisé à présenter L’Ostéopathe Magazine.

Voir en ligne : L’ostéopathe magazine

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 330041

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site L’Ostéopathe magazine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License