La biblioboutik de l’ostéo4pattes

Mystery bright spots could be first glimpse of another universe

Light given off by hydrogen shortly after the big bang has left some unexplained bright patches in space. Are they evidence of bumping into another universe ?
dimanche 8 novembre 2015 par Nicolas Berthon

Dans les données fournies par le téléscope Planck, des chercheurs pensent avoir trouvé la signature lumineuse d’une collision possible entre deux univers, le notre et un de ses voisins, au tout début de l’expansion du multivers qui les contiendrait.

D’après ce que j’ai compris, dans cette théorie, notre univers serait un parmi d’autre au sein d’un multivers ramifié en expansion perpétuelle. C’est cette expansion même qui créerait ces "poches", comme le montre le dessin présent dans l’article.

Dans ces univers différents, les lois physiques, et l’énergie présente, peuvent être très différentes, ou très semblables, permettant ou non la présence de la vie. Dans ces conditions, comment expliquer que notre univers soit un parmi les « spéciaux » ? Pour citer l’article : « notre univers doit-être spécial, puisque nous y sommes vie ».

De quoi rêver pendant longtemps...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 73 / 233515

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Textes & Articles  Suivre la vie du site Articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License