La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Petit manuel d’ostéopathie fluidique

mercredi 10 mars 2010 par Yves GUILLARD

Petit manuel d’ostéopathie fluidique

Le b.a. ba du fluidique


CARACTÉRISTIQUES


Date de parution : 2010
Éditeur  :

ISBN  :
Nb. de pages  :
Dimensions  :
Prix broché :


Descriptif


Cette publication est à visée essentiellement pratique. Elle est partie de la constatation que, dans la profusion des enseignements actuels de l’ostéopathie, l’approche fluidique restait mal connue et que beaucoup d’ostéopathes n’en avaient qu’une perception assez vague.
Pourtant cette pratique, bien que subtile, n’est pas très difficile à utiliser. Elle demande simplement de la précision, ainsi que… un peu de temps et de patience. Héritière directe de la démarche des fondateurs de l’ostéopathie que sont Still et
Sutherland, elle laisse une grande part à la sensibilité du praticien et à sa créativité.
L’approche fluidique que je propose permet de s’adresser directement à la Lésion Primaire (celle qui est à l’origine de toutes les autres) et d’avoir immédiatement une vision très claire du traitement à appliquer.
Dépassant les clivages habituels entre ostéopathie crânienne, vertébrale ou viscérale, elle propose une approche unifiée de l’ostéopathie dans laquelle le corps est appréhendé comme un tout harmonieux et cohérent.

Elle présente, en outre, de nombreux avantages :

  • Les résultats sont rapides et durables,
  • Le contact restant léger et fluide, il est très appréciée par les patients,
  • Les techniques sont simples et précises. Ce qui est essentiel c’est de savoir où poser les mains pour disposer d’une base de départ efficace et, ensuite, tout est question d’écoute et de sensibilité.

Le but de cette publication est donc :

  • De rappeler sommairement la physiologie de l’ostéopathie (les principes énoncés par Still, le Mécanisme Respiratoire Primaire, la Torsion Physiologique),
  • De proposer un protocole de diagnostic et de traitement original,
  • De donner les positions de départ d’un grand nombre de techniques, avec les erreurs à éviter et les conseils pour apprendre à se prolonger dans le corps du patient et à le soigner en douceur, rapidement et efficacement (1).

Le Mans, le 28 février 2010


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 1015046

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License