La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Traitement crânien des plagiocéphalies

Josée VILLEMAIRE
jeudi 30 juin 2016 par Josée VILLEMAIRE

Influence d’un traitement ostéopathique crânien sur les jeunes bébés atteints de plagiocéphalie postérieure d’origine positionnelle
Josée VILLEMAIRE


Mémoire pour l’obtention du Diplôme d’Ostéopathie présenté et soutenu publiquement le 15 septembre 2009 à Montréal - Académie Sutherland d’Ostéopathie - Québec - Directeur du mémoire : Nicole BABIN DO


Hypothèse de recherche

  • Le traitement ostéopathique des sutures et des synchondroses crâniennes du nourrisson atteint de plagiocéphalie améliore de façon considérable autant l’asymétrie du crâne que les principaux désordres observés le plus souvent chez les jeunes bébés.

Résumé

L’enseignement passé et présent de l’ostéopathie, basé sur l’approche globale de l’être vivant, nous amène, comme thérapeutes, à concevoir la dysfonction comme des points de ralentissement qu’il est impératif de corriger. Par son travail d’ajustement minutieux assurant une meilleure distribution des fluides, l’ostéopathe contribue aux mécanismes vitaux du corps : il permet au grand chef, l’homéostasie, de mettre en place tous les éléments nécessaires à l’état d’équilibre et de fonctionnement pour ainsi garder constamment intactes les conditions nécessaires à une vie basée sur la santé plutôt que sur la maladie.
Dans ce mémoire, il sera question de plagiocéphalie positionnelle d’origine posturale (PPOP). Ce terme médical est utilisé pour désigner l’aplatissement de l’un des cadrans postérieurs du crâne du nouveau-né. Dans le passé, les déformations crâniennes ont souvent été produites de façon délibérée pour des raisons culturelles ou esthétiques. Ces pratiques sont aujourd’hui en grande partie révolues. Pourquoi assistons-nous alors à une augmentation des déformations crâniennes ? Un bon nombre d’intervenants et d’études prouvent cet état de fait.
Voyons de quelle façon l’approche ostéopathique pourra contribuer à faire diminuer ce nombre grandissant d’asymétries crâniennes chez les jeunes bébés. Le remodelage de ces déformations n’a pas uniquement une visée esthétique. Son objectif se veut global, car les tensions duremèriennes se répercutent sur l’ensemble du corps, pouvant ainsi produire des déséquilibres à distance. Est-ce possible que ces déformations, qui paraissent si banales pour la médecine allopathique, soient à l’origine de nombreux désordres et incommodités de notre vie d’adulte ?
Après un bref rappel historique et philosophique de l’ostéopathie et des concepts ostéopathiques crâniens, nous poursuivrons avec un rappel étiologique et épidémiologique de la plagiocéphalie. Par la suite, pour bien comprendre le rôle que peuvent engendrer toutes ces tensions sur le crâne du nouveau-né, nous aborderons le développement des os du crâne avec un rappel embryologique, anatomique, physiologique et biomécanique des différentes structures en relation, en abordant également les conséquences, souvent à distance, que peut créer une asymétrie crânienne.
Par la suite, nous exposerons et justifierons la méthodologie de travail et le protocole thérapeutique pour ce type de lésion. Nous démontrerons que l’enseignement thérapeutique holistique qui nous a été donné porte non seulement sur des connaissances scientifiques, mais surtout sur le respect de la complexité du corps dans l’harmonisation de ces systèmes. Pour lever les barrières lésionnelles d’un système aussi complexe, l’ostéopathe se doit d’avoir développé l’art du toucher, car c’est par ses mains, seuls outils qu’il possède, qu’il pourra transformer les connaissances acquises en normalisant la structure dans le sens désiré. C’est donc dans cette voie que tout l’art de l’ostéopathie s’inscrit.
Ce mémoire avait pour ambition de diminuer autant l’asymétrie crânienne que les problèmes fonctionnels pouvant être liés à cette dysfonction. Ce travail de recherche a consisté à administrer trois traitements suivant une chaîne spécifique orientée sur la sphère crânienne. Vingt bébés répondant aux critères ont été sélectionnés. À la lumière des résultats, cette étude démontre sans aucun doute la pertinence de l’intervention ostéopathique chez les nouveau-nés.
Pour conclure, nous expliquerons toute l’importance de l’ostéopathie crânienne chez le nourrisson, et également l’importance de l’art en ostéopathie, aspect fondamental de cette médecine très complexe. L’ostéopathie se définit par la capacité de la main à dupliquer les tissus, couche par couche, de suivre leurs mouvements, de lever les restrictions rencontrées et de respecter chaque individu dans le modèle dynamique dans lequel il évolue. Cette médecine est donc créative, intuitive et déductive, mais surtout respectueuse de cette homéostasie qui répond aux sollicitations par une nouvelle adaptation.


Abstract

The past and present education of osteopathy, based on the global approach of the living being, leads us, as therapist, to conceive the dysfunction as point of slow motion which is imperative to improve. By his work of careful adjustments allowing a better distribution of fluids, the osteopath collaborates on the vital mechanisms of the body : he allows the big leader, the homeostasis, to set up all elements necessary for the state of balance and functioning to support constantly the unhindered conditions necessary for a life based on health rather than on illness.
This report will treat of positional plagiocephalisis in postural origin (PPPO). This medical term is used to indicate the flatness to one of the posterior face of the newborn baby skull, giving then an aspect of asymmetry of the head. Historically, cranial distortions were often produced deliberately for cultural or aesthetic reasons. Today theses practices are in the past. Why do we assist to an increase of cranial distortions ? A growing number of therapist and studies prove this fact.
Let us see if therapeutic osteopathic possibilities could contribute to diminish theses growing numbers of cranial asymmetries to young infant. The reshaping of theses distortions does not have an aesthetic aim only. The objective is meant to be global, because dura mater tensions reflect on the whole body and can therefore produce distant unbalance. Is it possible that theses distortions, which seem so common for allopathic medicine, are at the origin of numerous disorders and awkwardness of our adult’s life ?
After a short historical and philosophical summary of the osteopathy and its concepts, I shall continue with an aetiological and epidemiological recall of the plagiocephalisis. Later, to really understand the role which all these tensions on the newborn skull can create, I’ll go back to the development of cranial bones with a review of the embryology, anatomy and biomechanics of the different structures also by addressing the consequences, often at distant, which a cranial asymmetry can create.
Later, I will explain and justify the methodology and the therapeutic protocol with this type of lesion. I’ll show that therapeutic holistic education that was given to us, concerns not only scientific knowledge, but essentially respect for the complexity of the body is ability to harmonize theses systems. To raise lesion barriers of such a complex system, the osteopath has to have developed the art of touch. Because his hands are the only tools that he has, he will be able to transform his acquired knowledge by normalizing structure in desired sense. It’s therefore by this way that all art of the osteopathy resides.
The present dissertation was intended to help reduce the cranial asymmetry as well as the functional problems related to such dysfunction. In that research, three treatments were administered along a specific line in the direction of the cranial sphere. Twenty babies meeting the criteria were selected. In the light of the results, the investigation shows, without any doubt, the advisability of the osteopathic surgery in the newborn babies.
Finally, the conclusion of this work will relate as much on the importance of the cranial osteopathy of the newborn baby as on the osteopathic art, fundamental aspect of this very complex medicine. The osteopathy defines itself by the ability of the hand to duplicate tissues, layer by layer, to follow their movements, to raise restrictions encountered and to respect every individual in the dynamic model in which he evolves. This medicine is therefore inventive, intuitive and deductive, but especially respectful of this homeostasis which answers each challenge by a new adaptation.


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 1016402

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License