La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

L’installation des jeunes ostéopathes : Théorie et réalité

Jean-François Guillet-Lhermite
lundi 16 mars 2015 par Jean-François Guillet-Lhermite

L’installation des jeunes ostéopathes
Théorie et réalité

Jean-François Guillet-Lhermite


Mémoire de fin d’études - Diplôme en ostéopathie - Soutenu publiquement devant un jury national le 10 juillet 2007 - Maître de mémoire : Domnine CHOLAT - Institut Supérieur d’Ostéopathie Aix en Provence 

Le Site de l’Ostéopathie remercie Jean-François Guillet-Lhermite de l’avoir autorisé à publier son mémoire

Introduction

À la sortie de la formation, une grande étape attend l’étudiant en ostéopathie : transformer un savoir faire en une profession.

Si les connaissances techniques et scientifiques sont le fondement essentiel d’une bonne pratique, on ne peut pas négliger les difficultés inhérentes à l’entrée dans le monde professionnel et les interrogations qu’elle suscite pour l’étudiant.

La création d’une activité répond à des principes communs à toute entreprise et c’est en suivant ces principes que le jeune ostéopathe mettra toutes les chances de son coté et pourra ainsi se consacrer entièrement à la santé de ses patients.

En s’appuyant sur l’association de documents administratifs et d’un sondage, nous vous proposons, au delà d’un guide d’installation, un ensemble d’informations récoltés auprès d’ostéopathes récemment diplômés.

Nous pourrons ainsi comparer les données théoriques de l’installation, à la réalité de la vie d’ostéopathes professionnels.

Au travers de cette convergence de données nous parviendrons peut être à mettre en évidence un ou plusieurs points d’amélioration à apporter au démarrage d’une carrière d’ostéopathe.


Télécharger le mémoire (format pdf)

Sommaire

INTRODUCTION
PREMIÈRE PARTIE : CRÉATION D’UN CABINET D’OSTÉOPATHIE : THÉORIE
1. OBSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT D’UN CABINET D’OSTÉOPATHIE
 1.1. Aspect juridique
 1.1.1. Situation juridique de l’ostéopathie
 1.1.2. Statut juridique d’un cabinet d’ostéopathie
 1.1.2.1. Profession libérale
 1.1.2.20 Exercice individuel
 1.1.2.3. Exercice en groupe
 1.1.3. Responsabilité civile professionnelle (RCP)
 1.2. Aspect fiscal
 1.2.1. Régime d’imposition
 1.2.1.1. Imposition des bénéfices
 1.2.1.2. Imposition en matière de TVA
  1.2.2. Cotisations sociales
 1.2.2.1. URSSAF
 1.2.2.2. Caisse de maladie régionale (CMR)
 1.2.2.3. Caisse de retraite
 1.2.3. Taxe professionnelle
 1.2.3.1. Définition
 1.2.3.2. Exonérations temporaires
 1.2.4. Les association de gestion agréée
 1.2.4.1. Définition
 1.2.4.2. Conditions d’adhésion
 1.2.4.3. Avantages
2. RÉFLEXION
 2.1. Compétences et qualités d’un ostéopathe
 2.1.1. Quelques définitions « références » de l’ostéopathie
 2.1.2. Compétences nécessaires
 2.2. Objectifs et contraintes personnelles
 2.2.1. Objectifs personnels
 2.2.2. Contraintes personnelles
 2.2.2.1. Aspect financier
 2.2.2.2. Aspect environnemental
 2.2.2.3. Aspect physique
 2.3. Finalité : cohérence homme /projet
3. ACTION
 3.1. Avant le démarrage du cabinet
 3.1.1. Étude de marché
 3.1.1.1. Définition
 3.1.1.2. Mon futur cabinet a-t-il sa place sur le marché ?
 3.1.1.3. Finalité : y a-t-il une opportunité pour mon implantation ?
 3.1.2. Hypothèse de chiffre d’affaire
 3.1.2.1. Établir votre politique consultation / honoraires
 3.1.3. Étude financière
 3.1.3.1. plan de financement initial
  3.1.3.2. Compte de résultat prévisionnel
 3.1.4. Local professionnel
 3.1.4.1. Les baux professionnels
 3.1.4.2. Les baux à usage mixte
 3.1.4.3. Transformation d’un local d’habitation en local
 3.1.4.4. L’exercice « chez soi »
 3.2. Démarrage du cabinet
 3.2.1. Déclaration de début d’activité
 3.2.1.1. À qui s’adresser ?
 3.2.1.2. Quelques conseils pour le remplissage du formulair e P0 PL
 3.2.2. Gestion comptable de base
 3.2.2.1. Les recettes
 3.2.2.2. Les dépenses
 3.2.3. Communication
 3.2.3.1. Restrictions (règles régissant la communication du monde médical et paramédical)
 3.2.3.2. Comment vous faire connaître des thérapeutes
 3.2.3.3. Comment vous faire connaître des patients ?
 3.3. Pérennisation du cabinet
 3.3.1. Entretien de la communication
 3.3.2. Formation complémentaire
 3.3.2.1. Formations ostéopathiques
 3.3.2.2. Formations médicales
 3.3.3. Conservation de l’élan initial
 3.3.3.1. Disponibilité
 3.3.3.2. Entretien des locaux..
DEUXIÈME PARTIE : CRÉATION D’UN CABINET D’OSTÉOPATHIE : RÉALITÉ
1. MATÉRIEL ET MÉTHODE
 1.1. Matériel
 1.1.1. Population étudiée
 1.1.2. Matériel utilisé : le questionnaire
 1.1.2.1. Les objectifs
 1.1.2.2. La trame
 1.1.2.3. Le questionnaire
 1.2. Méthode
 1.2.1. Choix du mode de diffusion
 1.2.2. Taux de réponse obtenu
2. RÉSULTATS ET ANALYSES
3. DISCUSSION
CONCLUSION
LISTE DES RÉFÉRENCES
TABLE DES MATIÈRES


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 1016402

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License