La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Prise en charge chez les femmes traitées pour dysovulation

CEESO 2016 - ENOS Laura
samedi 3 février 2018 par ENOS Laura

Efficacité d’une prise en charge ostéopathique chez les femmes traitées pour dysovulation et souhaitant être enceintes par stimulation ovarienne
Étude Pilote

ENOS Laura


Mémoire en vue de l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe - Centre Européen d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2016 - Tuteur : DUMONT Dorothée, Ostéopathe D.O. - Date de présentation : 28/04/16

Le Site de l’Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

introduction : La Procréation Médicalement Assistée (PMA) représente un gros enjeux en santé publique. Aujourd’hui de nombreux couple y ont recours. Les troubles de l’ovulation sont très fréquents chez la femme et un traitement hormonale est prescrit dans ces cas la. Or il y a seulement entre 12,3 et 23,5% de grossesses intraconjugals par cycle, c’est pourquoi nous nous sommes intéressées à l’aspect mécanique du corps souvent mis de côté en médecine. A ce jour aucune étude précise n’a été réalisée sur ce thème.

Matériel et méthode : dix patientes traitées pour dysovulation (âge : entre 18 et 43 ans). Cette étude a été réalisée au sein de la clinique « A mains nues ». Les patientes ont reçu deux séances d’ostéopathie après la stimulation hormonale et avant l’ovulation donc entre J7 et J10 de leur cycle.

Résultats : deux patientes sur dix sont tombées enceintes (test de grossesse sanguin) après la deuxième séance d’ostéopathie. La première patiente suivait une stimulation hormonale depuis cinq ans et la deuxième réalisait sa deuxième fécondation in vitro avec micro injection (ICSI).

Conclusion : Cette étude ne nous permet de conclure sur l’efficacité de la prise en charge ostéopathique chez les femmes en processus de PMA car les résultats ne sont pas significatifs. Néanmoins nous avons pu analyser les zones du corps à investiguer en cas d’hypofertilité et émettre des hypothèses quant au traitement ostéopathique à prodiguer chez ces femmes. Cette étude devrait être réalisée sur une période plus longue avec une population plus grande afin de déterminer l’impact positif de la prise en charge ostéopathique sur les troubles de l’ovulation.

Mots clefs : procréation médicalement assistée, trouble de l’ovulation, thérapie manuelle

Abstract

Title : Osteopathic care’s efficacy among women affected by dysovulation and wishing being pregnant by ovarian stimulation. Pilot study.

Introduction : Assisted Reproductive Technology (ART) represents a big challenge for public health. Nowadays, a lot of couple resort to it. Ovulation disorders are very common among women and a hormone therapy is prescribed in these cases. Yet, there are only between 12.3% and 23.5% of intraconjugal pregnancies by cycle, and that is why we have been interested in the body’s mechanic aspect, often laid aside in the medical field. Up to date, no precise study has been realized on this theme.

Equipment and method : ten women treated for dysovulation (aged between 18 and 43 years old). Study realized within the "A mains nues" clinic. Each patient received two osteopathy sessions after hormonal stimulation and before the ovulation, hence between day 7 and day 10 of their cycle.

Results : 2 patients out of 10 got pregnant (confirmed by blood pregnancy test) after the second osteopathy session. First patient was experiencing hormonal stimulation for five years and second one was realizing her second Injection intra-cytopasmique (ICSI).

Conclusion : This study enables us to conclude on the osteopathic care’s effectiveness among women experiencing ART because results are not significant. However, it has been possible to analyse the body parts to investigate in case of hypofertility and formulated some hypothesis regarding the osteopathic treatment to provide to these women. This study should be realized on a longer period with a larger population to determine the osteopathic care’s positive impact on ovulation disorders.

Key words : assisted reproductive technology, ovulation disorder, manual therapy.


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License