La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Immobilité dynamique - Partie 1 : pratique du trika yoga

Swami Chetanananda - Publié par Pierre Tricot Juin 2014
 
lundi 9 juin 2014 par Pierre Tricot

Immobilité dynamique

Partie 1 : pratique du trika yoga

Swami Chetanananda


CARACTÉRISTIQUES


Date de parution : Juin 2014
Éditeur  : Publié par Pierre Tricot

ISBN  : 978-2-9509175-5-3
Nb. de pages  : 280 pages
Dimensions  :
Prix broché : 20 € - Participation aux frais postaux

Traduit de l’anglais par Pierre Tricot

Swami Chetanananda
Immobilité dynamique
Partie 1 : pratique du trika yoga
Traduit de l’anglais par Pierre Tricot
Publié par Pierre Tricot Juin 2014


Descriptif


Dans la préface de The Stillness of Life (L’immobilité de la vie), second recueil de textes de Rollin Becker, ostéopathe américain élève direct de Sutherland (fondateur de l’ostéopathie crânienne) et continuateur de son œuvre, Rachel Brooks MD qui a côtoyé de près Becker et a rassemblé et édité ses textes, écrit ceci :

« Ma profonde gratitude envers mes enseignants, Swami Chetanananda et Rollin Becker. La grande affinité et le grand respect qu’ils avaient l’un pour l’autre ont créé pour moi un chemin extraordinaire pour avancer ; ils ont inspiré tout ce travail. »

En outre, plusieurs fois dans son ouvrage, Becker évoque Chetanananda. Cela a suffit pour attiser ma curiosité et me pousser à lire, puis à traduire ce livre Dynamic Stillness (Immobilité dynamique).

Le nombre de croisements dans les propos des deux auteurs m’a fait supposer que Rollin avait suivi les enseignements de Swami Chetanananda et je me suis demandé et jusqu’à quel point il s’était engagé dans la collaboration avec ce groupe spirituel. Lorsque j’ai contacté les éditions Rudra Press, éditeur de Dynamic Stillness, en vue d’une traduction française, Tom Fabrizzio, son manager, a répondu à cette question de la manière suivante :

« Concernant le Dr Becker, oui, Swamiji et lui étaient devenus très proches et ils ont eu de nombreuses discussions. En fait les cendres du Dr Becker sont déposées ici dans notre lieu. Je peux voir l’endroit depuis ma fenêtre. Le Dr Becker était un homme intéressant. Il ne parlait jamais beaucoup. Il se contentait de traiter. Lorsque Swamiji l’a consulté et a vu (plutôt ressenti) la puissance de son travail, il a été intéressé. Je pense que c’est à cause des flux d’énergie et de la libération des tensions (blocages) et du fait que votre système [l’ostéopathie] possède en lui tous les pouvoirs guérisseurs. [...] Une étroite relation s’est développée entre eux. Le Dr Becker à réellement entraîné Swamiji à son travail – comme il a fait d’ailleurs pour les médecins travaillant ici à l’ashram. Le Dr Becker venait souvent nous rendre visite. Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que par des chemins totalement différents la vérité du mécanisme énergétique a été révélée. »

Ce qui m’a intéressé, c’est de suivre la lignée, de remonter vers la ou les sources de certains des propos ou allusions de Rollin. Cela m’a permis de bien mieux comprendre sa démarche et sa manière d’être avec les patients et ce qu’il cherchait à transmettre. Cela peut aider tout ostéopathe qui s’intéresse à ce type de démarche.

Mais cet ouvrage va beaucoup plus loin : Becker, comme Chetanananda, nous parlent sans cesse d’amélioration personnelle que Swamiji exprime comme le désir de croître. J’ai personnellement, et depuis fort longtemps, l’intime conviction que les limites de l’ostéopathie sont essentiellement celles de l’ostéopathe, ce qui m’a conduit à « m’occuper de moi » pour tenter de découvrir et de réduire les facteurs essentiels me limitant. Ces facteurs, je les ai trouvés dans ce que j’appelle aujourd’hui les rétentions, c’est-à-dire des blocages dans la circulation de l’information (nous définissons l’énergie comme information en mouvement) consécutifs à ce que je n’ai pas accepté de vivre dans ma vie d’être depuis que j’existe en tant qu’être. Ces rétentions, Chetanananda les nomme tensions et le travail qu’il propose, vise à découvrir ces tensions et à les réduire par intégration. Là encore, la méditation est l’outil principal pour faire cela.

Ainsi ce qui est proposé va bien au-delà de la simple amélioration d’un outil à usage professionnel. Il s’agit d’un système pour s’aider soi-même pour se libérer des tensions qui nous coupent de notre essentiel spirituel. Il nous invite donc à une démarche personnelle simple (mais pas facile), une aide pour atteindre les qualités d’être dont nous avons souvent rêvé sans penser qu’elles nous étaient accessibles, pour autant qu’on se donne la peine d’y travailler.

Cet ouvrage n’a pas fait de moi un adepte du Shivaïsme du Cachemire. Mais il m’a apporté des éléments de cohérence pour mieux comprendre la démarche de Becker et mieux déterminer comment orienter notre travail. À ce titre, je le trouve particulièrement intéressant. C’est ce qui m’a poussé à le traduire et à le publier.

Enfin, Sully, mon éditeur, n’ayant pas souhaité éditer cet ouvrage, cela m’a poussé à le faire comme je lai fait pour Incendie sur la prairie, à savoir en mon nom propre. C’est la raison pour laquelle cet ouvrage ne se trouve pas dans le circuit habituel des libraires. Si vous êtes intéressé(e) et désirez vous le procurer (ce à quoi je vous engage fortement ! ;-)) il convient de remplir le bulletin de commande du dépliant joint et de me faire parvenir votre commande par courrier postal.

Pierre Tricot


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 16 / 1027523

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Livres d’ostéopathie Humaine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License