La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Dysbiose intestinale chez le chien : un ressenti et une modulation ostéopathique sont-ils possibles ?

WIECZOREK Amélie - Mémoire en vue de l’obtention du diplôme d’ostéopathe animalier
 
mardi 4 octobre 2022 par WIECZOREK Amélie

WIECZOREK Amélie - Titre : Dysbiose intestinale chez le chien : un ressenti et une modulation ostéopathique sont-ils possibles ?


Maîtres de mémoire :

  • FILLIAS Anne
  • DERETZ Séverine
  • SILBERBERG Céline

Mémoire soutenu en mai 2022 à Châtel-Guyon (63)



RÉSUMÉ


Problématique : La main de l’ostéopathe peut-elle ressentir les effets, au niveau viscéral, d’une dysbiose intestinale chez le chien et avoir une action modulatrice sur la composition du microbiote intestinal ?

Protocole mis en place :
1) Prélèvement de selles en intra-rectal sur tous les individus du groupe d’étude (13 chiens de race husky d’un même élevage). (J0)
2) Diagnostic ostéopathique et renseignement d’une fiche d’évaluation permettant de donner un score (/5) à chaque chien. Ce score traduit les ressentis perçu par l’ostéopathe des organes hébergeant le microbiote intestinal en fonction de leurs mouvements biomécaniques, qualité tissulaire et MRP.
3) Détermination de l’appartenance de chaque individu au groupe « ressenti normal » (A) avec un score supérieur à 3 ou au groupe « ressenti anormal » (B) avec un score inférieur ou égal à 3.
4) Traitement ostéopathique de l’ensemble des chiens.
5) 15 jours après le traitement : 2e prélèvement de selles sur tous les individus. (J+15)
6) Analyse de la composition du microbiote fécal (miroir du microbiote intestinal) de tous les échantillons de selles prélevés grâce au séquençage génétique par haut débit. Comparaison des différentes composition microbiennes en fonction du groupe d’appartenance de leur hôte (A ou B) et en fonction du temps (avant et après la séance d’ostéopathie).

Résultats obtenus : Il existe une différence de composition du microbiote entre les individus du groupe A par rapport à ceux du groupe B à J0. Deux genres bactériens plutôt pathogènes sont observés quasi exclusivement chez les individus du groupe B. Après la séance d’ostéopathie (J+15), une diminution significative de l’abondance de ces deux genres bactériens est rapportée.

Discussion : Les résultats obtenus suggèrent que la main de l’ostéopathe semble avoir une capacité discriminante vis-à-vis de la qualité et de l’équilibre du microbiote intestinal d’une part et que d’autre part, les manipulations ostéopathiques seraient susceptibles de modifier voire réguler la composition de ce dernier.

Conclusion : Notre étude représente une ouverture inédite dans le cadre de la prise en charge du microbiote intestinal. Les résultats obtenus prouvent que les recherches méritent d’être poursuivies et améliorées afin de spécifier l’aspect clinique de la prise en charge ostéopathique des dysbioses et l’accréditation de l’ostéopathie en tant qu’outil diagnostic de l’équilibre du microbiote intestinal. Et cela chez le chien comme chez les autres animaux domestiques tels les bovins où des enjeux de différentes formes sont importants.
  De plus la vision holistique de l’ostéopathe de s’intéresser à l’ensemble des systèmes qui composent le corps de son patient et y avoir une action (jusqu’au niveau cellulaire) est mise en lumière au travers de ce protocole et des résultats obtenus ce qui permet de soutenir la démocratisation des enjeux de l’ostéopathie également.

MOTS-CLÉS : Microbiote ; Ostéopathie ; Ostéopathie viscérale ; Eubiose ; Dysbiose ; Climax ; Hôte ; Chien ; Échanges ; Équilibre ; Duodénum ; Jéjunum ; Iléon ; Colon ; Rectum ; Mobilité ; Motilité ; MRP ; Tissulaire ; Échantillons ; Selles ; Séquençage ; Genre bactérien ; Bactérie opportuniste ; Bactérie pathogène.

SOMMAIRE


MÉMOIRE

REMERCIEMENTS

TABLE DES FIGURES

TABLE DES TABLEAUX

LISTE DES ABRÉVIATIONS

GLOSSAIRE

INTRODUCTION

1. GÉNÉRALITÉS SUR LE MICROBIOTE INTESTINAL

  • A) Description du microbiote
  • B) Interactions microbiote - hôte
  • C) Colonisation et climax intestinal
  • D) Dysbiose intestinale

2. SPÉCIFICITÉS DU MICROBIOTE INTESTINAL

  • A) Microbiote intestinal humain
  • B) Microbiote intestinal canin

3. APPROCHE VISCÉRALE EN OSTÉOPATHIE

  • A) Définition de l’ostéopathie
  • B) Dysfonction viscérale ostéopathique
  • C) Lien entre ostéopathie et microbiote intestinal

4. RAPPELS ANATOMIQUES [18] ET BIOMÉCANIQUES

  • A) Duodénum
  • B) Jéjunum – iléon
  • C) Colon
  • D) Rectum

5. HYPOTHÈSES DE TRAVAIL

6. MÉTHODOLOGIE

  • A) Population étudiée
  • B) Protocole expérimental
  • C) Traitement des échantillons de selles
  • D) Résumé et vulgarisation des étapes réalisées en laboratoires
  • E) Analyse statistique

7. RÉSULTATS

8. DISCUSSION

CONCLUSION

ANNEXES

BIBLIOGRAPHIE


MÉMOIRE en PDF


L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie WIECZOREK Amélie et le C-NESOA de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 79 / 701999

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License