La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

R.G.O. primaire du nourrisson : Étude prospective à intention de résultats : Efficacité des techniques viscérales et/ou musculo-squelettiques associées aux techniques crânio-sacrées.

Le Rolland Marion - Mémoire de fin d’étude en vue de l’obtention du diplôme en ostéopathie
 
lundi 27 septembre 2021 par Marion LE ROLLAND

Le Rolland Marion - R.G.O. primaire du nourrisson : Étude prospective à intention de résultats : Efficacité des techniques viscérales et/ou musculo-squelettiques associées aux techniques crânio-sacrées.


Tuteur de mémoire :

  • Gaillard Hervé, Ostéopathe D.O.

Mémoire de fin d’études pour l’obtention du Diplôme en ostéopathie soutenu devant un jury national le 29 Septembre 2006


Cette étude est issue du compagnonnage effectué dans le cabinet d’Hervé Gaillard depuis 2000.
Le plaisir de partager le savoir-faire à de jeunes professionnels ostéopathes est un échange qui, en retour, permet des études quantifiées. C’est la raison pour laquelle nous avons créé l’APERO Association Pour l’Enseignement et la Recherche en Ostéopathie en association avec le SNOF devenu aujourd’hui MO Médecine Ostéopathique www.profession-osteopathe.com.
Cette étude se poursuit depuis février 2015 en PMI à Marseille grâce à une convention signée avec le Conseil Général PACA pour 2 ans.

Pour plus d’information allez voir notre site APERO. Le compte-rendu du congrès d’octobre 2014, «  Les savoirs partagés entre l’orthopédie et l’ostéopathie » sera publié et diffusé par l’éditeur Tita Shop
Hervé GAILLARD 


PRÉSENTATION


Étude prospective à intention de résultats : Efficacité des techniques viscérales et/ou musculo-squelettiques associées aux techniques crânio-sacrées.

En 2006, nous avons effectué, dans mon cabinet, une étude prospective sur le RGO du nourrisson avec le Docteur RICARD LEROUX, Pédiatre à Marseille et une stagiaire ostéopathe.
Pour réaliser cette étude qui a duré 18 mois, nous avons sélectionné 148 nourrissons de moins de 6 mois qui régurgitaient.
Pour quantifier nos résultats, nous avons défini le « COGRA » ou coefficient de gravité de la régurgitation (petite cuillère à café grosse cuillère ou vomissement proche ou loin de la tétée).

Nous nous sommes également intéressés à la difficulté d’effectuer le rot, à la vitesse de téter et aux coliques ou constipations avec ou sans pleurs. De même, nous avons noté les asymétries crânio-cervicales et les postures type torticolis associées à des méplats occipitaux.

Les résultats obtenus ont été les suivants :

- par le traitement crânien seulement, l’amélioration a été de 50 %
- avec ajout d’un travail abdominal en deuxième séance, l’amélioration a été portée à 80 %.

L’interprétation des résultats identifie la région anatomique libérée. La masse latérale occipitale proche du trou déchiré postérieur et donc du nerf vague est, selon notre étude, la principale cause de la dysfonction du cardia de l’estomac. La comparaison de ce traitement à celui de la médecine allopathique tel que le « Mopral », le « Gaviscon » ou le « Motilium » est évidente. L’un tente de traiter la cause, l’autre les effets.

Cette étude devrait être envisagée au sein d’une étude clinique proprement dite avec comparaison des résultats après randomisation des échantillons.


INTRODUCTION


Le reflux gastro-œsophagien (RGO) de l’enfant est une véritable maladie. Il est devenu l’une des premières pathologies faisant l’objet de références médicales opposables en pédiatrie (cf. annexes p. V). Il cède spontanément à l’apparition de la marche dans la plupart des cas. En revanche l’enfant, même sous traitement médical va subir les conséquences de ces remontées acides durant neuf à 18 mois. Par ailleurs l’épidémiologie montre une prévalence de 40% de motif de consultation pour RGO chez les pédiatres de ville. Dans une population non-sélectionnée la prévalence varie entre 18 et 23% selon les auteurs (1). Parallèlement les différentes formules épaissies représentent plus de 40% du marché des formules pour les nourrissons de zéro à six mois…

Devant ce constat il nous semble évident que les nourrissons peuvent ne pas souffrir de RGO. Plusieurs travaux ont cherché à évaluer l’efficacité de l’ostéopathie sur cette pathologie, nous avons décidé d’en faire une synthèse. De ce fait, et étant donné le nombre de pages limité du mémoire, nous avons décidé de ne pas faire de rappels anatomiques. A ce moment nous avons constaté que les études ont été réalisées sur des cohortes faibles ou en n’abordant qu’un des aspects dysfonctionnels. Aussi nous avons décidé d’avoir une approche holistique en choisissant un protocole qui compare l’efficacité des techniques crâniennes combinées à d’autres techniques : musculo-squelettiques et/ou viscérales sur une centaine de nourrissons.

Ce document se présente donc en trois parties :

- Un état des lieux du traitement du RGO :
 - D’un point de vue médical ;
 - D’un point de vue ostéopathique ;
- Une présentation détaillée du protocole et l’exposé des résultats ;
- Une discussion de ces résultats.

Note
1. NAVARRO J., SCMITZ J., 2000, Gastro-entérologie pédiatrique 2e édition, p. 131-132.


SOURCES MÉDICALES SUR LE RGO


N. Boige* - Le reflux gastro-œsophagien du nourrisson : expression d’un trouble de l’interaction ? - Entretiens de la Petite Enfance 2013 Les Entretiens de Bichat
Gastro-entérologue Pédiatre. Hôpital Privé d’Antony, 1, rue Velpeau, 92160 Antony. Hôpital Américain de Paris, 63, boulevard Victor Hugo, 92202 Neuilly sur Seine
Résumé
Le RGO est un trouble digestif fonctionnel fréquent du bébé durant les premiers mois de vie. Il est dû à un dysfonctionnement du muscle lisse digestif. Sur la base d’une défaillance physiologique plus ou moins importante, ce symptôme est d’emblée psychosomatique. Il a une dimension relationnelle primitive ou secondaire, l’angoisse des parents et la dysrythmie des interactions enfermant la dyade ou la triade dans une spirale interactive négative somatopsychique. Le RGO est dû à un trouble de la maturation des rythmes biologiques et de l’intégration psychosomatique du bébé. Cette maturation débute in utero avec les interactions fœto-maternelles et se poursuit après la naissance grâce à la fonction maternelle, les interactions précoces, la pulsion de vie maternelle. Dans les situations à risque périnatales, les interactions précoces sont perturbées, et le RGO est un des troubles qui traduit la détresse primitive du bébé. Les divers aspects du symptôme justifient un abord global de la situation dans une consultation pédiatrique psychosomatique précoce.
Mots-clés : Reflux gastro-œsophagien (RGO), trouble fonctionnel digestif du bébé, symptôme psychosomatique, trouble relationnel, spirale interactive négative, trouble de la maturation des rythmes biologiques, consultation thérapeutique, interactions fœto-maternelles, interactions précoces. => Télécharger l’article (format pdf)

- Marc Bellaiche (Hôpital Robert Debré, Paris) 2006 - Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) chez le nourrisson et chez l’enfant (adulte non traité). Hernie hiatale (format pdf - 6 pages)

- Sylvain Missonnier, Françoise Kelalfa-Foucaud, Nathalie Boige - Le reflux gastro-œsophagien du nourrisson (RGO) : un avatar de la transmission orale ? - Champ psy 2002/1 (no 25) - L’Esprit du temps - Extraits page 75-93

- Professeur J-P. OLIVES, Docteur A. Le MANDAT - Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L’ENFANT. HERNIE HIATALE

- R. Laugier, J. Sarles -Décembre 2005 (Mise à jour 2006-2007) - Reflux gastro-oesophagien chez le nourrisson,chez l’enfant et chez l’adulte – Hernie hiatale - (280) - Faculté de Médecine de Marseille - DCEM 2 – Module n° 12 - « Hépato-Gastro-Entérologie » (format pdf)

- Drs Pierre Gagnon et Frédéric-S. Hould - Le reflux gastro-œsophagien (format pdf)



RÉSUMÉ


Ce mémoire, réalisé sur 18 mois, présente dans un premier temps, un bref rappel médical de la physiopathologie du reflux gastro-œsophagien du nourrisson et de son consensus de traitement. Puis, nous avons réalisé une synthèse des écrits ostéopathiques.
Dans un deuxième temps, nous avons présenté notre expérience : 148 nourrissons traités, âgés de 0 à 6 mois. Ceux-ci ont été répartis dans 4 groupes de traitement : groupe 1 (traitement crânio-sacré uniquement), groupe 2 (traitement crânien et musculo-squelettique), groupe 3 (traitement crânien et viscéral), groupe 4 (traitement crânien, musculo-squelettique et viscéral). Le but de cette étude est de comparer l’efficacité de l’association des différents champs de techniques ostéopathiques par rapport au champ de techniques crâniennes.
En dernière partie, nous proposons une analyse des résultats recueillis. Ils montrent que la somme de techniques ne fait pas la qualité du traitement. En effet, nous avons obtenu de meilleurs résultats et plus rapidement avec le groupe 1 : groupe témoin.

MOTS-CLÉS : RGO, REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN, ÉTUDE PROSPECTIVE, NOURRISSONS, ZÉRO A SIX MOIS, PHYSIOPATHOLOGIE, CONSENSUS MÉDICAL, SYNTHÈSE MÉMOIRES PRÉCÉDENTS, 148 PATIENTS, EFFICACITÉ COMPARÉE, PROTOCOLE, CRANIO-SACRÉ, MUSCULO-SQUELETTIQUE, VISCÉRAL.


ABSTRACT


This essay, which study place on 18 months, first presents a short medical abstract about RGO physio-pathology (Heartburn in babies) and its conventional treatment. Then we have made an abstract on the osteopathic literature on the subject.
Secondly, we have given a presentation of our practical experiences : 148 babies, aged from 0 to 6 months treated for this symptom. These babies have been classified in 4 groups : group 1 : treated only with cranial technique, group 2 : treated with cranial technique and bones and muscles techniques, group 3 : treated with cranial technique and visceral technique, group 4 : treated with cranial, bones and muscles and visceral technique. The aim of this study is to compare the efficacy of the association between different osteopathic techniques, in opposition with the cranial technique on its own.
In the last part, we propose the analysis of the results we have obtained on these babies. It shows that the fact of adding techniques together does not make the efficiency of the treatment. Infact we have had the best results and the quickest results with the group 1 our reference group.

KEYWORDS : .

SOMMAIRE


INTRODUCTION

1 État des lieux des connaissances actuelles sur le RGO
1.1 Le RGO
1.2 Consensus actuel de traitement médical du RGO
1.3 Études antérieures et arguments cliniques de traitement ostéopathique du RGO

2 Expérience proposée
2.1 But
2.2 Présentation du protocole

3 Résultats et analyse
3.1 La population
3.2 Le RGO
3.3 Dysfonctions testées et traitées

4 Discussion
4.1 L’hypothèse est-elle vérifiée ?
4.2 Justification des critères d’éligibilité
4.3 Commentaires sur les principaux résultats et hypothèse sur les facteurs entrés en jeu dans l’étude
4.4 Biais de l’étude
4.5 Questions et hypothèses nouvelles

CONCLUSION

TABLE DES ILLUSTRATIONS

TABLE DES ABRÉVIATIONS

GLOSSAIRE

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES MATIÈRES

ANNEXES


MÉMOIRE en PDF


R.G.O. primaire du nourrisson : Étude prospective à intention de résultats : Efficacité des techniques viscérales et/ou musculo-squelettiques associées aux techniques crânio-sacrées.
Le Rolland Marion

L’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie remercie Marion Le Rolland et Hervé Gaillard de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 27 / 566127

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Mémoires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License