La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Le Psoas, muscle vital

Jo-Ann Staugaard-Jones - Éditions Sully 2014
mardi 5 mars 2019 par Jo-Ann Staugaard-Jones

Jo-Ann Staugaard-Jones - Le Psoas, muscle vital : Au cœur du bien-être physique et émotionnel - Éditions Sully 2014

Traduit de l’anglais par Laurent Strim

128 pages – Format : 175 x 245 mm - ISBN : 978-2-35432-135-2 – Prix : 20 €

Descriptif

Le Psoas, muscle vital présente une vision en profondeur du muscle squelettique le plus important, et pourtant bien maltraité, du corps humain. Logé profondément au cœur de l’articulation antérieure de la hanche et le long de la colonne lombaire, le psoas joue un rôle crucial dans l’alignement postural optimal, le mouvement et, par-dessus tout, le bien-être. Sa fonction et son importance s’étendent, au-delà des aspects anatomiques et mécaniques, au complexe nerveux et aux systèmes énergétiques. Adoptant une approche holistique originale, ce livre montre comment l’état du psoas affecte la santé du corps physique, émotionnel et énergétique.


- Sur le plan physique, il est le seul muscle qui relie directement les parties supérieure et inférieure du corps.
- Sur le plan émotionnel, il transmet des messages à destination et en provenance du cerveau et est le siège de sentiments profondément ancrés.
- Sur le plan énergétique, il joue un rôle d’intégrateur à la racine même des chakras inférieurs, influençant subtilement la circulation de l’énergie vitale à travers tout le corps.

Comprendre et travailler avec le psoas peut aider à :Staugaard-jones1


- Soulager les maux du bas du dos,
- Renforcer le centre du corps,
- Améliorer sa posture,
- Réduire un traumatisme,
- Ouvrir les canaux énergétiques.

Quel que soit notre niveau de forme ou de souplesse, la manière dont nous utilisons notre psoas et en prenons soin est de la plus grande importance dans notre expérience de la vie. Avec ses illustrations détaillées, ses exercices d’étirement et de renforcement clés et ses chapitres très complets sur le rôle du psoas dans les mouvements du yoga et de la méthode Pilates, Le Psoas, muscle vital explique aux lecteurs comment relâcher ce muscle afin de créer équilibre, harmonie et liberté de mouvement.

« Ce livre m’a éclairé et soutenu dans mon évolution personnelle et professionnelle, il ouvre le chemin d’une meilleure compréhension de l’état de santé et du fonctionnement optimal du corps » Dr Gary Mascilak.

L’auteur

L’auteur, Jo Ann Staugaard-Jones est professeur de kinésiologie et instructeur certifié de yoga et de Pilates, diplômée de danse et d’éducation. Elle a obtenu des diplômes des universités du Kansas et de New York avant de poursuivre une carrière de danseuse, de chorégraphe, d’enseignante et de scientifique du mouvement. Elle dirige fréquemment des ateliers de mouvement interactif à travers les États-Unis et supervise des retraites de yoga et holistiques internationales.

Avant-propos

J’ai le plaisir de connaître et de travailler avec Jo Ann depuis environ dix ans, et j’éprouve le plus grand respect pour quelqu’un qui incarne la santé et la forme dans sa pensée, ses mots et ses actions. Elle a beaucoup apporté à de nombreuses personnes en tant qu’enseignante, puis comme auteur en écrivant son second livre. Quand elle m’a demandé de contribuer au présent ouvrage, je me suis senti à la fois honoré et plein d’humilité. Lorsqu’elle m’en a expliqué le sujet, j’ai été rempli d’enthousiasme. Avec plus de vingt-quatre ans de pratique clinique à mon actif, je possède mon lot d’ « histoires de psoas » et ai bien conscience de l’importance de ce muscle souvent négligé. Cependant, après avoir lu ce livre, j’ai ressenti à nouveau les limites de mes connaissances sur la dimension holistique du psoas. Étant engagé dans une pratique clinique quotidienne, j’apprécie tout particulièrement les cours et les livres qui ont un impact profond sur ma pensée et influencent la manière dont je traite mes patients le lundi matin. Le Psoas, muscle vital en fait clairement partie.

Le Psoas, muscle vital est en quelque sorte le livre idéal pour un géographe, puisqu’il n’y est question que de localisation, de localisation, et encore de localisation ! Du fait de sa localisation, le psoas a l’honneur d’être le seul muscle reliant la partie supérieure du corps à la partie inférieure. Par conséquent, l’éventail de ses fonctions est vaste, depuis son rôle moteur majeur dans certains mouvements jusqu’à celui, crucial, de stabilisateur dans des mouvements entraînés par d’autres muscles. Ainsi, qu’il s’agisse d’un mouvement engageant surtout la partie basse du corps, tel que la marche, ou d’un mouvement concernant surtout la partie haute, par exemple le geste de lancer une balle, ou encore celui de lever les bras pour attraper quelque chose dans un placard, le psoas est actif. Beaucoup de praticiens voient essentiellement dans le psoas un fléchisseur de la hanche. Cependant, quoique connaissant ses attaches proximales au niveau de la colonne lombaire et ses nombreuses relations par l’intermédiaire des fascias, ils sous-estiment souvent sa fonction stabilisatrice, de même que sa capacité à influencer profondément la posture de quelqu’un.

La localisation du psoas lui offre également la possibilité d’exercer une influence sur la circulation sanguine, du fait de sa proximité anatomique avec certaines structures vasculaires, en particulier l’aorte, l’artère iliaque externe et le prolongement de cette dernière dans l’artère fémorale, à travers la complexe région ilio-inguinale. Le psoas se trouve au carrefour de tout un réseau de fascias soutenant de nombreuses structures et organes viscéraux. Ces mêmes organes peuvent être stimulés et « massés » par des contractions du psoas, qui a donc une influence sur la digestion, l’excrétion/élimination, la détoxification et même le processus de reproduction. Il influence encore la respiration du fait de sa relation anatomique avec le diaphragme dans la zone du plexus solaire, et jusqu’à la circulation de l’énergie dans l’ensemble du corps, de par sa proximité avec les trois premiers chakras de la philosophie du yoga. Jo-Ann a vraiment fait un beau travail en montrant l’importance du psoas dans des phénomènes tels que la « communication viscérale », la « mémoire somatique », ou encore la composante émotionnelle associée aux sentiments venant « des tripes ».

Comme Jo-Ann nous le rappelle, le mot chakra a à l’origine le sens de « roue ». On peut voir le psoas comme le moyeu de cette roue, tandis que les nombreux rayons tournant autour de celui-ci comprendraient les parties supérieure et inférieure du corps, le core (voir plus loin la définition de ce mot – NDT), les fonctions physiologiques et métaboliques, les émotions, l’esprit et l’énergie, pour n’en nommer que quelques-uns. Jo-Ann nous enseigne également que la signification historique de ce mot chakra est de nous « faire entrer dans un nouvel âge ». Après nous avoir aidés à assimiler une certaine quantité d’informations factuelles, et nous avoir offert une description fort utile d’exercices de correction et de rééquilibrage, l’auteur nous gratifie d’une précieuse feuille de route pour restaurer l’harmonie entre l’esprit, le corps et l’âme, grâce à ce trésor profondément caché qu’on appelle le psoas. Je pense que les cliniciens comme les spécialistes de l’anatomie, de la biomécanique, des exercices corporels, des massages, etc. seront très certainement transportés dans un « nouvel âge » de conscience, de reconnaissance, d’acceptation et de respect pour ce muscle profondément central et capable d’influencer à la fois l’esprit, le corps et l’âme. Il est aujourd’hui largement admis que l’équilibre de ces trois-là est indispensable pour obtenir un état de santé optimale.

Jo-Ann nous dit : « De même que dans l’univers, tout dans le corps est interdépendant ; nous sommes des formes en évolution constante. » Ce livre m’a éclairé et soutenu dans ma propre évolution personnelle et professionnelle et je crois que tout lecteur, après avoir accompli ce périple sous la conduite de l’auteur, bénéficiera de nouvelles connaissances pour le guider dans son cheminement vers une meilleure compréhension de l’état de santé et du fonctionnement optimal du corps.

En bonne santé,
Dr Gary Mascilak, D.C., P.T., C.S.C.S.

Introduction

Le Psoas, centre du corps physique et émotionnel est un livre entièrement consacré au seul muscle de l’organisme humain qui relie le haut et le bas du corps. En fait, très peu de gens sont conscients de son importance. Au fil de mes enseignements et de mes recherches sur le psoas en tant que force majeure du corps, je suis passée du point de vue de la kinésiologie au domaine de la circulation des énergies et de la proprioception. Cette expérience m’a rendue très humble.

Sur le plan physique : En tant que spécialiste du mouvement, je me suis aperçue, et cela très récemment encore, que la documentation sur le rôle et les actions mécaniques du psoas était en évolution permanente. Des experts renommés actualisent constamment les données sur le psoas afin d’essayer d’y mettre un peu d’ordre. Ce qu’on peut lire de plus clair à son sujet se résume ainsi : le psoas est un muscle complexe. J’ai renoncé à le voir comme un acteur majeur de la flexion de la hanche, sinon en tant que partie du groupe musculaire psoas-iliaque, dans lequel l’iliaque est souvent le fléchisseur le plus puissant. Au niveau de la colonne lombaire, ce sont d’autres muscles également qui ont le plus fort pouvoir fléchisseur, tout particulièrement le droit de l’abdomen. Sur le plan mécanique, le rôle du grand psoas comme stabilisateur de la colonne lombaire et de la hanche est beaucoup plus significatif, cependant les détails de ce rôle sont encore débattus en fonction du mouvement.

Sur le plan émotionnel : Pour ce qui concerne le champ psycho-émotionnel, les relations du psoas avec le système nerveux sont époustouflantes, mais non moins réelles. J’ai essayé de rendre les informations à ce sujet accessibles à un large public.

Sur le plan spirituel : Mes connaissances sur les énergies spirituelles proviennent essentiellement de textes anciens, de la science du yoga de la Kundalini et de la méditation, qui paraissent aussi profonds que pertinents pour notre époque. Le psoas figure en bonne place dans ce domaine du fait de sa localisation profonde et de ses relations avec d’autres structures. Même si le corps « subtil » est considéré comme séparé de la structure anatomique, les deux sont en fait reliés. En effet, comment l’énergie pourrait-elle circuler sans le concours, d’une manière ou d’une autre, de la respiration et des muscles ? L’habileté réside dans la perception. De même que dans l’univers, tout dans le corps est interdépendant ; nous sommes des formes de vie en évolution constante.

La façon dont nous nous servons du psoas et en prenons soin est cruciale. Chacun est différent, mais il saute aux yeux que beaucoup d’entre nous l’utilisent de manière inappropriée. Il est devenu involontairement la cause de nombreux états inconfortables ou douloureux, dont certains sont expliqués dans ce livre. Trouver un spécialiste capable de diagnostiquer et de traiter un problème de psoas est difficile. Les efforts déployés pour soigner ce muscle peuvent être décevants, mais ils peuvent aussi parfois le restaurer dans ses pleines capacités.

J’ai découvert que libérer le psoas apporte une amélioration immédiate de l’ensemble du fonctionnement du corps, et que les aspects d’étirement ou de renforcement sont bien souvent secondaires. Cela parce que le psoas n’est pas seulement utilisé de manière incorrecte, mais qu’il est également utilisé abusivement. Une fois libéré, il peut travailler efficacement pour accomplir les rôles très importants qui sont décrits dans ce livre. J’aime beaucoup les mots de Liz Koch, une extraordinaire spécialiste du psoas : « Juteux, réactif, souple. » Si on les suit, ces conseils permettent de maintenir en bonne santé un muscle dont l’état a une influence sur tous ces plans de l’être humain.

Jo Ann Staugaard-Jones

Sommaire

Avant-propos du Dr Gary Mascilak
Introduction

PREMIÈRE PARTIE : PRÉLUDE ANATOMIQUE
Chapitre 1 • Anatomie et aspects biomécaniques de la région du psoas
- Le groupe musculaire psoas-iliaque : localisation et actions
- Proximité du grand psoas avec d’autres structures
- Le psoas comme mécanisme de première importance
Chapitre 2 • Maintenir un psoas en bonne santé
- " Accordez une pause au psoas " : position de repos constructif pour tous
- Comprendre le " centre " : la stabilité du bassin
- Exercices mobilisant l’articulation sacro-iliaque
- Trouver l’équilibre : exercices de stabilité en position verticale
- Tonification du plancher pelvien : balles de Kegel
- Exercices de renforcement du core
- Exercices d’étirement
- Vrai ou faux ?
Chapitre 3 • La prédisposition aux douleurs lombaires
- Anatomie de la région lombaire
- Exercices mobilisant le psoas et le plancher pelvien afin de soulager la zone lombaire
- Causes de maux de dos : scénarios
- Histoire de psoas : le cas des abdominaux non adaptés
- Vrai ou faux ?
Chapitre 4 • Psoas et Pilates
- Pourquoi Pilates ?
- Exercices au sol (sur tapis) classiques pour débutants
- Note à propos de l’équipement de Pilates

DEUXIÈME PARTIE : LE PSOAS ET LES ÉMOTIONS
Chapitre 5 • Liaisons - La mémoire somatique : la liaison intestin/cerveau
- La mémoire somatique
- La liaison intestins/cerveau
- Guide du système nerveux
- Prendre soin du psoas pour libérer les émotions
Chapitre 6 • Quand le psoas se venge
- Pratiques de guérison du psoas
- Histoires de psoas : chirurgie, peur et guérison
- Je suis mon propre sujet d’étude de cas
- Cas de douleur dans l’aine et un testicule

TROISIÈME PARTIE : PSOAS ET SPIRITUALITÉ - ANATOMIE " ÉNERGÉTIQUE "
Chapitre 7 • Que savons-nous ?
- Science et spiritualité
- Le système des chakras : le Soi cosmique
Chapitre 8 • Le psoas et le premier chakra : " l’équilibre kinesthésique "
- Postures de yoga et premier chakra
- Postures assises
- Postures debout
- Conseils pour le premier chakra
- Postures supplémentaires
- Vrai ou faux ?
- Bienfaits des postures
Chapitre 9 • Le psoas et le deuxième chakra : " couler comme de l’eau "
- Postures de yoga et deuxième chakra
- Postures assises
- Postures debout
- Flexions arrière du tronc
- Conseils pour le deuxième chakra
- Postures supplémentaires
Chapitre 10 • Le psoas et le troisième chakra : " la fonction rencontre la respiration "
- Postures de yoga et troisième chakra
- Flexions arrière
- Inversions
- Conseils pour le troisième chakra
- Le Vrai Bonus : Savasana

Annexe : La société de la flexion de la hanche
Bibliographie

Nous remercions les éditions Sully de nous avoir autorisé à présenter ce livre et à publier l’Avant-propos et l’Introduction
1ère publication sur le Site de l’Ostéopathie le 15 décembre 2014


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 43 / 301641

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres & Mémoires  Suivre la vie du site Anatomie - Physiologie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License