La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Le Monde de l’Ostéopathie n° 20

Octobre - Novembre - Décembre 2016
 
jeudi 22 décembre 2016 par Le Monde de l’Ostéopathie

Le Monde de l’Ostéopathie n° 20

Octobre - Novembre - Décembre 2016

Dossier Sports


Sommaire


  • Édito
  • Les douleurs de croissance chez l’enfant. Étiologie et traitement. Jean-Marc Wilvers.
  • Dossier  : Ostéopathie Crânienne, Visualisation et Préparation du Sportif. Alain Bédouet ostéopathe DO, Dr Rodrigue Pignel ostéopathe DO, médecin du sport.
  • Dossier  : Cas clinique : Une mauvaise chute. L’ostéopathie au service du diagnostic différentiel. Alain Bédouet ostéopathe DO, Dr Rodrigue Pignel ostéopathe DO, médecin du sport.
  • Dossier  : Perturbation du sommeil chez le sportif en compétition. Dr Ruffin Boumpoutou, Médecin du sport, superviseur médical formation Ref-Sport. Roland Solère, Ostéopathe formateur DO, PhD, Diplômé de Kinésithérapie DE, Diplôme d’acupuncture DNSMA.
  • Feng Shui : Le bureau médical.
    Andhra G, Maître de Fenf Shui
  • Dossier  : Sport, ostéopathie et médecine chinoise. Pascal DELANNOY, Ostéopathe D.O. Diplôme d’Acupuncture Traditionnelle Chinoise.
  • Dossier  : Le suivi du sportif en micronutrition pour ostéopathes. Dr Véronique Chartroulle Ostéopathe DO.
  • Technique alternative : Aux confins de la poyethérapie. Pascal Lafond, Collaborateur de Maurice Raymond Poyet, Certifié Méthode Poyet.
  • Expérience  : Bon pied bon œil. Ostéopathie et surf. Paul Lançon, Ostéopathe DO.
  • Dossier  : Sport, grossesse et ostéopathie. Dr André Ration, Ostéopathe DO
  • Dossier  : Manipulation structurelle directe et sport. Éric Robinson, Ostéopathe DO
  • Découverte  : Pilate - fitness, rééducation ou intervention ostéopathique. Jocelyne Rolland, Masseur-Kinésithérapeute, Pierre-Jea Gervais, Ostéopathe DO
  • Dossier  : Ostéopathie. Biomécanique et Golf. Laurent Tiffounet, Ostéopathe, Equipe de France de Golf Dames, Coach mental.

Édito


M. Frédéric Zenouda
Directeur de la publication
De la simple contracture à la douleur chronique en passant par la perte de performance, le déséquilibre de l’état de santé du sportif doit être pris en charge de façon globale par l’ostéopathe. Désormais, on ne s’étonne plus de voir autour de l’athlète des praticiens de toutes disciplines ; un homéopathe, un spécialiste de l’hypnose, évidemment un nutritionniste et, découverte incroyable de ces derniers JO, certains sportifs se doperaient naturellement aux… ventouses ! Dans le même ordre d’idée, un retour aux sources se révèle efficace ; l’alimentation paléo pour les sportifs. Ce régime apporte des avantages indéniables. Tout d’abord, l’absence d’aliments à index glycémique élevé favorise l’utilisation des graisses et limite la prise de poids, deux effets particulièrement bénéfiques pour le sportif d’endurance. Difficile d’imaginer nos lointains ancêtres obèses et sédentaires. Si toutefois ils voulaient survivre à un environnement souvent hostile et manger pour ne pas être mangé, ils devaient bénéficier de structures métabolique et musculosquelettique performantes. L’effort physique était la condition essentielle pour la survie de l’homme primitif. La force et la vitesse étaient les facteurs requis pour chasser le gibier et fuir la menace des grands fauves. Nul doute que celui qui parvenait à vaincre l’animal était adulé par ses congénères et reconnu comme symbole de puissance Préparateur et soignant, confident et soutien inconditionnel de l’athlète, l’ostéopathe envisage son protégé selon les règles que la nature lui a enseigné.

Bonne lecture
Frédéric Zénouda


Les douleurs de croissance chez l’enfant.
Étiologie et traitement.
Jean-Marc Wilvers


Les douleurs de croissance se manifestent entre les âges de trois et cinq ans et ensuite entre neuf et quinze ans, selon le sexe et le stade de développement de l’enfant. Ces douleurs, dont la réalité est incontestable, n’est pas nécessairement attribuable aux jeux, mais plutôt à une poussée de croissance des membres inférieurs chez l’enfant et/ou l’adolescent


Dossier

Ostéopathie Crânienne,
Visualisation et Préparation du Sportif.
Alain Bédouet ostéopathe DO
Dr Rodrigue Pignel ostéopathe DO, médecin du sport.


Nous vous proposons de découvrir comment la préparation du sportif peut s’enrichir de l’approche ostéopathique dans le respect des principes fondamentaux stilliens. Cette vision s’adresse particulièrement au sportif de haut niveau mais elle se décline pour toute personne possédant les outils nécessaires pour évoluer dans un mode de visualisation. Certains présupposés semblent incontournables pour vivre pleinement cette expérience et principalement l’idée que décider n’est pas uniquement le résultat du raisonnement et de la modélisation des procédures. Le processus de décision dépend du corps et nécessite la participation du mental au service d’une plus grande performance. Les modèles inculqués pour l’approche crânienne sont des moyens, pas des buts. Savoir prendre de la distance avec le modèle permet d’accéder à la connaissance pour se réapproprier le Still-point et le Still-ness. Prendre conscience et avoir confiance dans son toucher.


Dossier

Cas clinique : Une mauvaise chute.
L’ostéopathie au service du diagnostic différentiel.
Alain Bédouet ostéopathe DO
Dr Rodrigue Pignel ostéopathe DO, médecin du sport.


Mr H. 46 ans. artisan plombier, consulte pour une douleur de la hanche et de la fesse gauche, évoluant depuis plus d’un mois, suite à une chute de cheval.
Lors d’une promenade équestre, le patient s’est fait désarçonner par sa monture et a lourdement chuté sur le coté gauche. Il a immédiatement ressentit une douleur de tout l’hémi-bassin gauche et de la cuisse. Il réussit à se mettre debout avec difficulté et la hanche est très douloureuse. Au cours de la journée, la douleur augmente, une impotence fonctionnelle s’installe et un volumineux hématome de la cuisse apparaît. Le lendemain, il consulte aux Urgences de l’hôpital local. La douleur et l’impotence fonctionnelle sont inchangées. Les radiographies de la hanche (clichés standards) - ne montrent pas de lésions osseuses ". Il sort avec un diagnostic de contusion bénigne des parties molles de la cuisse, avec des antalgiques et un arrêt de travail de 3 jours.


Dossier

Perturbation du sommeil chez le sportif en compétition.
Dr Ruffin Boumpoutou, Médecin du sport, superviseur médical formation Ref-Sport.
Roland Solère, Ostéopathe formateur DO, PhD,
Diplômé de Kinésithérapie DE, Diplôme d’acupuncture DNSMA.


L’approche multidisciplinaire en collaboration avec tous les membres de l’équipe médico-sportive est garante des meilleurs résultats en cette circonstance. A la prise en charge classique (diminution du stress et récupération) nous intégrons une technique de stimulation du rythme éveil/sommeil capable de réinitialiser conjointement la complémentarité énergie/motilité. Ce modèle thérapeutique non médicamenteux peut être utilisé en situation de compétition.


Feng Shui : Le bureau médical.
Andhra G, Maître de Fenf Shui


Lors des numéros précédents du « Le Monde de l’Ostéopathie », nous avons énoncé le concept de Feng Shui et son application dans l’environnement professionnel. Les conseils concernant l’entrée et la salle d’attente du cabinet médical étant traités, nous vous invitons à apercevoir l’intérêt de notre art dans l’harmonisation énergétique de l’axe-pivot de votre cabinet médical, le bureau.


Dossier

Sport, ostéopathie et médecine chinoise.
Pascal DELANNOY, Ostéopathe D.O.
Diplôme d’Acupuncture Traditionnelle Chinoise.


Tonifier le corps pour tonifier le QI ou tonifier le QI pour tonifier le corps, ces deux démarches ont été expérimentées en Chine, là où la longévité reste une obsession.
Ce sont les troubles musculo-squelettiques qui constituent le principal des motifs de consultations du sportif. Les traumatismes liés à sa pratique, comme les microtraumatismes lors des sollicitations extrêmes du système locomoteur, sont traités par l’ostéopathie avec prudence et précision, permettant un retour facilité à la fluidité du geste.
Mais qu’en est-il de la vision orientale ?
Force est de constater qu’à l’époque où les grecs inventaient les jeux olympiques, en Asie se développaient les pratiques internes des arts martiaux tels que QI GONG et TAI CHI CHUAN. C’est dire les différences fondamentales entre les pensées occidentales et orientales.


Dossier

Le suivi du sportif en micronutrition pour ostéopathes.
Dr Véronique Chartroulle Ostéopathe DO.


La pratique sportive est l’une des premières causes de pathologies ostéo-articulaires en France. Le soignant doit avoir une approche globale et holistique de la pathologie, tant les intrications entre les organes sont permanentes. En effet, que l’activité sportive soit pratiquée par un jeune enfant en club ou à l’école, ou par un adulte amateur ou professionnel, le corps doit s’adapter à des contraintes trop souvent mal évaluées, voire ignorées par le sportif. Le sport est devenu un exutoire important d’une population stressée, devenant dépendante des neuromédiateurs secrétés grâce au sport. L’ostéopathe est bien souvent en première ligne pour la prise en charge, « dans l’urgence », d’un traumatisme ne relevant pas de la médecine orthopédique. La prise en charge est alors bien complexe car, très souvent, le sportif ne veut ou ne peut pas entendre les conseils de prévention, pourtant fondamentaux dans la gestion des récidives et des années à venir du futur ancien sportif !


Technique alternative

Aux confins de la poyethérapie.
Pascal Lafond,
Collaborateur de Maurice Raymond Poyet
Certifié Méthode Poyet.


La POYETHERAPIE a pour fondement la méthode Poyet Originelle issue des recherches de Maurice Raymond Poyet (1928-1996). C’est un art thérapeutique manuel informatiormel. Il est thérapeutique car il a pour objectif le bien être de l’individu, manuel du fait qu’il utilise l’écoute sensitive des mains du poyéthérapeute pour le mettre en oeuvre, et informationnel parce qu’il a pour objet le champ morphogénique qui imprègne le corps humain. Le champ informationnel est l’expression de la Force Vitale de l’Etre Humain, qui le forme, l’informe et le relie à l’Unité (au grand « Un » Taoïste).


Expérience

Bon pied bon œil.
Ostéopathie et surf.
Paul Lançon, Ostéopathe DO.


Je la regarde évoluer sur la crête de la vague, elle reste bien en haut pour garder de la vitesse, tout d’un coup change de direction pour descendre le plus rapidement possible la pente. Tout semble naturel, son corps la propulse à l’endroit où il faut. Sauf qu’à un moment mes yeux n’ont plus rien distingué, seulement un mouvement d’ensemble. Conjugaison de deux tracés : celle de la vague qui déroule et celle du surfeur qui semble souligner le mouvement de celle-ci, pour ne jamais se rencontrer.
Moi, je l’ai rencontré lors d’une consultation, elle a fait l’inventaire de ses douleurs. Les épaules : tendinites à force de ramer, on passe. Le cou et surtout la jonction avec le thorax très sollicitée, imaginez : nager le crawl en puissance en gardant la tête toujours hors de l’eau. C’est ce que fait un surfeur en ramant pour prendre une vague avec le plus de vélocité possible. Condition essentielle pour ne pas être à la merci de la force sauvage de la houle.


Dossier

Sport, grossesse et ostéopathie.
Dr André Ration, Ostéopathe DO.


La grossesse est à l’origine d’une modification de la posture de la femme enceinte. Cette modification se grève d’une augmentation de son poids. L’imbibition gravidique de source hormonale (œstrogènes - progestérone) interfère sur les éléments ostéo-articulaires. Une hyper-laxité ligamentaire et une augmentation des amplitudes articulaires s’installent. On note un accroissement du débit cardiaque qui suit l’avancée de la grossesse surtout durant les cinq premiers mois. La fréquence respiratoire augmente de près de 50%. L’essoufflement est un élément de surveillance primordial chez la femme enceinte. La possibilité, pour la patiente, de tenir une conversation pendant l’effort est un bon critère d’acceptabilité de la pratique du sport.


Dossier

Manipulation structurelle directe et sport.
Éric Robinson, Ostéopathe DO


Les sportifs de haut niveau se doivent d’exploiter le potentiel optimal de leurs qualités physiques, mentales et énergétiques à un temps donné. Toute restriction de mobilité qui s’installe au niveau d’une structure anatomo-physiologique réduit les capacités sportives de l’individu. La lésion ostéopathique, installée au sein même du tissu conjonctif, entraîne une perte ou une restriction de mobilité. Ainsi un sportif de haut niveau verra son potentiel et ses capacités physiques diminués.
Une des meilleures façons - et probablement la plus rapide - de lui permettre de retrouver son potentiel optimal est la manipulation structurelle directe.


Découverte

Pilate - fitness, rééducation ou intervention ostéopathique.
Jocelyne Rolland, Masseur-Kinésithérapeute
Pierre-Jea Gervais, Ostéopathe DO


Le Pilates est une méthode de renforcement musculaire éminemment proprioceptive basée sur l’évaluation et le contrôle de la posture et du mouvement. Son approche qualitative, personnalisée, associant le corps et l’esprit en fait un outil complémentaire naturel de l’approche thérapeutique ostéopathique. Elle assure au patient - une fois traité - une transition douce vers une activité motrice physiologique, efficace et maîtrisée.
La méthode Pilates a été développée au début du XXème siècle par Joseph Pilates. Né en 1880 à Mönchengladbach, Joseph Pilates réalise très jeune que la santé mentale et physique sont reliées, et il est persuadé que le style de vie « moderne » nuit de façon déterminante à une bonne santé.


Dossier

Ostéopathie. Biomécanique et Golf.
Laurent Tiffounet, Ostéopathe
Équipe de France de Golf Dames, Coach mental.


L’accompagnement du joueur de Golf est très récent et commence seulement à se professionnaliser. La prise en charge du joueur de Golf doit se faire avec des notions simples de biomécanique associées aux connaissances de l’ostéopathe qui agit de manière ciblée à des moments clés. En pratique, la démarche reste simple.
Le joueur de Golf effectue un geste appelé « swing de Golf ». C’est un geste technique au cours duquel la colonne vertébrale et les différentes articulations mises en jeu vont subir, par la répétition du geste, une accumulation de pressions, de torsions, et de compressions. L’accumulation au cours du geste de ces phénomènes de torsion et compression se traduit par un mouvement ressort au cours duquel s’ajoute la notion d’équilibre dans le mouvement. La bonne réalisation de ce « mouvement ressort » nécessite des appuis au sol stables et un transfert d’appuis cohérent lors des différentes phases de ce geste retour.

Le Site de l’Ostéopathie remercie M. Frédéric Zenouda, Directeur de la publication, de nous avoir autorisé à présenter cette revue


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revues  Suivre la vie du site Les revues disparues....  Suivre la vie du site Le Monde de l’Ostéopathie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License