La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Mémento d’anatomie et de physiologie appliquées à l’ostéopathie

Eytan Beckmann, Dominique Langin, Jean-Jacques Vignaux, Frédéric Pariaud
 

Mémento d’anatomie et de physiologie appliquées à l’ostéopathie

Auteurs  : Eytan Beckmann, Dominique Langin, Jean-Jacques Vignaux, Frédéric Pariaud

De Boeck 2014, 205 pages, ISBN : 978-2804185039


Les auteurs

Frédéric Pariaud - ostéopathe DO, enseignant en anatomie et éthique du soin.

Renan Bain, ostéopathe DO, enseignant en anatomie et embryologie.

Eytan Beckmann, ostéopathe D.O., est titulaire d’un DU de Myologie de l’Université de Paris VI et chargé de cours de biochimie, biologie cellulaire et de biologie moléculaire à l’IDO, à Paris. Il est co-auteur de nombre d’articles dans des revues médicales et scientifiques, d’ouvrages de référence tels que le “Mémento d’anatomie et de physiologie appliquées à l’ostéopathie” et d’ouvrages de vulgarisation dont “L’ostéopathie pour les Nuls”. Eytan exerce en cabinet privé à Paris.

Jean-Jacques Vignaux est Ostéopathe D.O. Co-directeur de l’ouvrage, il est actuellement enseignant d’immunologie et d’hématologie à l’IDO. Il est également spécialisé en intelligence artificielle dans la compréhension des sciences biomédicales. Jean-Jacques exerce en cabinet privé à Paris.


Présentation de l’ouvrage

Compte-rendu : Frédéric Pariaud Ostéopathe DO


Né de la collaboration de trois ostéopathes et d’un médecin-ostéopathe, cet ouvrage répond au besoin d’une approche clinique compréhensive de l’ostéopathie basée sur l’anatomo-physiologie. Ce mémento est un outil au service d’une réflexion ostéopathique basée sur les sciences de la vie.

Depuis Andrew Taylor STILL, tous les ostéopathes s’accordent (phénomène rare !) à considérer les sciences biologiques comme des bases absolument essentielles à la compréhension et au traitement du patient.

Avec cet ouvrage, ces sciences, trop souvent figées dans nos esprits, interagissent et participent d’emblée au déroulement de la consultation ostéopathique permettant la compréhension du corps entre nos mains.

Le geste ostéopathique replacé dans un contexte clinique permet au praticien débutant, comme expérimenté, de comprendre les mécanismes dysfonctionnels de son patient. Véritable pont entre un savoir abstrait et une connaissance clinique, entre une discipline encore en construction et une prise en charge médicale rationnalisée, ce complément ostéopathique au Tortora profite de la structure très didactique du modèle pédagogique anglo-saxon. Il offre au lecteur des perspectives qui interrogent les liens entre les processus biologiques et une réalité professionnelle.

Riche du croisement entre les sciences biomédicales et le savoir-faire ostéopathique, ce livre est plus qu’un mémento traditionnel. Certes, sa formule inhabituelle nécessite de se familiariser avec les cinq modèles ostéopathiques d’inspiration anglo-saxonne qui placent l’anatomie et la physiologie à la fois au centre et en même temps dans la dynamique de l’examen ostéopathique, mais ces savoirs sont habilement replacés au sein de la consultation.

Organisé sous forme de fiches facilement consultables en préparation de la consultation ostéopathique, ce livre est destiné à l’étudiant en ostéopathie comme au professionnel de santé cherchant à comprendre quels seraient les champs de compétences de l’ostéopathie. De nombreuses rubriques organisent l’argumentation et facilitent la compréhension du lien anatomo-clinique. Loin de vouloir rivaliser avec les ouvrages dits de référence, notre objectif pédagogique est d’encourager la fabrique d’un regard fonctionnel et clinique.

Les lecteurs découvrent une méthode à la présentation très didactique qui leur permet d’interroger la conduite de leur consultation et de renouveler leur intérêt des sciences biologiques morphologiques et expérimentales.

Grâce aux quatre auteurs, représentant quasiment trois générations d’ostéopathes praticiens évolutifs, nous parcourons alors le chemin de la consultation avec ci et là des panneaux qui nous arrêtent, nous interrogent et nous encouragent à modéliser une véritable pensée thérapeutique. C’est pourquoi ils ont standardisé l’argumentation pour en faciliter l’usage et ont interprété les 5 modèles ostéopathiques en expressions clefs issues des fondamentaux biologiques. Par cette approche, issue d’une pensée médicale occidentale, ils ont cherché à réconcilier le langage universel du soignant avec une créativité thérapeutique indispensable à l’exercice clinique.


Organisation de l’ouvrage


Cet ouvrage fait le tour des missions du corps humain en 29 chapitres répartis en 5 parties. Un lexique et une bibliographie sélective susceptible d’accompagner l’étudiant complètent l’outil.

  • 1ère partie - Les niveaux d’organisation du corps humain
  • 2e partie - Les systèmes de soutien et de locomotion
  • 3e partie - L’information nerveuse et la régulation du corps humain
  • 4e partie - Le maintien homéostasique
  • 5e partie - La reproduction

Organisation d’un chapitre


Chaque chapitre du mémento fait écho à un chapitre du livre Principes d’anatomie et de physiologie de Bryan Derrickson et Gerard J. Tortora (4ème édition, De Boeck, 2007) et commence par une description du propos suivi d’une rubrique chapitres associés. Ce procédé permet d’insister sur les liens complexes d’interdépendances des différents systèmes du corps humain.

La clinique est introduite dès le début de chaque chapitre par une liste d’arrêt sur pathologies. Cette liste de pathologies en lien avec le propos du chapitre justifie l’apprentissage d’une science biologique. De cette manière le lecteur peut ancrer une connaissance biologique dans une perspective professionnelle.

De nombreuses rubriques (et chez mon patient, un peu d’histoire, exemple, précautions particulières) ponctuent la suite de l’argumentation et visent à illustrer le propos scientifique par une réalité clinique ou historique facilitant le travail de la mémoire.

Chaque paragraphe renvoie vers une référence précise du Tortora de manière à encourager l’approfondissement de chaque item.

Enfin, chaque paragraphe est associé à une ou plusieurs fonctions tirées des cinq modèles ostéopathiques.


Concept des 5 modèles ostéopathiques


Les cinq modèles sont des expressions de nos fonctions physiologiques permettant de maintenir la santé et jouant un rôle clé dans l’adaptation aux diverses contraintes (traumatique, infection, nutrition, sociale, etc).

Le système cutanéo-aponévrotico-musculosquelettique peut être envisagé comme l’élément central unissant ces cinq fonctions corporelles coordonnées. Une observation attentive et une palpation entrainée aident à faire de ce système une porte d’entrée naturelle pour le diagnostic et le traitement. Ce système reflète souvent de nombreux signes sémiologiques au delà de la seule sphère locomotrice.

Les modèles fournissent un cadre pour interpréter la signification de dysfonctions somatiques, viscérales et crâniennes dans le contexte d’informations cliniques objectives et subjectives. Ces modèles guident l’approche de l’ostéopathe pour le diagnostic et pour le traitement, même si toutes les techniques peuvent trouver leur place dans chaque modèle.

Typiquement, une combinaison de différents modèles est nécessaire pour chaque patient. La combinaison choisie est le résultat d’un arbitrage clinique influencé par l’anamnèse, les diagnostics (positif, différentiel, exclusion), par la présence d’affections concomitantes ou d’autres thérapeutiques engagées, par la compétence du praticien et la personnalité du patient et sa réaction au traitement.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 1002451

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Anatomie - Physiologie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License