La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Étude de l’impact d’une technique ostéopathique sur la posture

Véronique MARTIN-MORVAN
 
dimanche 28 juin 2015 par Véronique MARTIN-MORVAN

Étude de l’impact d’une technique ostéopathique sur la posture

Véronique MARTIN-MORVAN


Véronique MARTIN-MORVAN

Technique ostéopathique sur les muscles oculomoteurs et répercussion sur le système postural - DIU de posturologie clinique - Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Juin 2012

Ce mémoire a été présenté aux 10e rencontres d’Ostéopathie comparée de juin 2015

Le Site de l’Ostéopathie remercie Véronique MARTIN-MORVAN de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire


Introduction

En septembre 2007, j’ai fait un rêve dans lequel je me suis transformée en loup, ressentant et voyant les choses comme cet animal. Prise de frayeur je me suis réveillée. Mais par la suite j’ai essayé de retrouver cette sensation de perception différente. En particulier en courant les yeux fermés sur une plage, en ayant d’autres sens en alerte que la vue, mes pieds pour le sol, la sensation de mon corps vertical en mouvement, l’ouïe donnant des informations sur mon orientation.

Et surtout cela m’a ouvert un champ de réflexion et de questions sur le mouvement et la posture sur les possibilités de changement postural en fonction du changement de la perception ou du changement de la respiration notamment pour améliorer le geste, sa précision dans une pratique sportive, artistique ou professionnelle. Ou comment mettre en pratique l’aphorisme II-46 « sthira-sukham-asanam » des Yoga-Sutra de Patanjali (traduction et commentaire Frans Moors, Les cahiers de Présence d’Esprit, 2001) dont la traduction est « La posture est ferme et agréable ». Il s’agit d’être à la fois tonique dans la posture et dans le lâcher prise : par exemple, dans le chant, un dos droit, une sangle abdominale et un périnée tonique, tout en ayant une ouverture du grill costal et de la gorge, ou bien en équitation, avoir un dos droit, des jambes toniques pour donner l’impulsion et la direction, des mains fixes et un bassin souple qui accompagne les allures du cheval.

Sachant la complexité du système postural, j’ai entamé ce DIU en Posturologie Clinique pour mieux comprendre la posture, et également pour comprendre le travail des podologues, des ophtalmologues et orthoptistes, des ORL, des dentistes et orthodontistes.

L’ostéopathie peut avoir toute sa place en posturologie du fait de sa vision globale et peut être un bon complément du travail de l’orthoptiste, du podologue et de l’orthodontiste.

Dans ce mémoire, nous allons nous intéresser à l’entrée visuelle. Et nous poser la question si un traitement ostéopathique portant sur la musculature oculomotrice retentit sur le système postural ?

Dans un premier temps, nous allons aborder la méthode, le choix des sujets, décrire les tests posturaux, et la technique ostéopathique puis nous donnerons les résultats et enfin nous discuterons.



Table des matières

Introduction
I. Méthodes
 A. Le recrutement
  1 - La population
  2 - Critères d’exclusion
  3 - Critères d’inclusion
  4 - Constitution des groupes
  a - Groupe témoin
  b - Groupe étudié
 B. Méthodes
  1 - Test d’hétérophorie et de convergence
  a - Mesure de l’hétérophorie
  b - Mesure de la convergence
  2 - Test du Fukuda
  3 - Test des rotateurs
  4 - Manœuvre ostéopathique des muscles oculomoteurs
  a. Rappels anatomiques
  1 - Structure osseuse
  2 - Globe oculaire
  3 - Muscles oculomoteurs
  5 - Repos
  6 - Test orthoptique et test à une semaine
  a. groupe témoin
  b. groupe étudié 
II. Résultats
 A. Résultats du groupe témoin
 B. Résultats du groupe étudié
  1 - Groupe témoin
  2 - Mesure de l’hétérophorie et de la convergence
  3 - Test de Fukuda
  a - Test de Fukuda avant traitement
  b - Test de Fukuda après traitement
  c - Test des rotateurs
  d - Commentaires des sujets
III. Discussion
 A - Sur le recrutement
 B - Reproductibilité des mesures
 C - Analyse qualitative : comparaison des différents groupes
 D - Intérêts et limites de ce travail
  1 - Limites de ce travail
  a - Limite de la technique ostéopathique
  b - Limite de l’ostéopathie
  2 - Intérêt de ce travail
Conclusion
Bibliographie 


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 1 / 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License