La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Étude des méthodes d’enseignement de l’anatomie palpatoire chez les étudiants en ostéopathie

Élodie Martignole
 
dimanche 8 mars 2015 par Élodie Martignole

Étude des méthodes d’enseignement de l’anatomie palpatoire chez les étudiants en ostéopathie

Élodie Martignole


Mémoire soutenu en vue de l’obtention du DU de pédagogie dans l’enseignement supérieur - 2013
Université Bordeaux Segalem
Centre de recherches appliquées en méthodes éducatives


RÉSUMÉ

Pour les ostéopathes, la main et la palpation sont les principaux outils diagnostiques et thérapeutiques. Le toucher est un sens se développe avec l’apprentissage et l’expérience. La mise en place d’un enseignement adapté a été nécessaire pour permettre aux étudiants en ostéopathie de se former. Il s’agit de l’anatomie palpatoire qui correspond à l’étude des différentes structures anatomiques du corps par le toucher.

Cette discipline occupe une place prépondérante dans la formation des futurs ostéopathes pendant les deux premières années de leur cursus. Elle permet une concrétisation des connaissances anatomiques théoriques acquises pendant leur formation. Ce travail a eu pour but d’analyser les méthodes d’enseignement utilisées dans l’apprentissage de l’anatomie palpatoire.
Pour répondre à cette problématique, nous avons effectué deux études. Tout d’abord, une enquête auprès de deux enseignants au sein du Collège Ostéopathique Sutherland de Bordeaux (COS), où nous exerçons en tant qu’assistante, et nous avons mis ces données en parallèle avec les méthodes d’enseignement en anatomie palpatoire que nous avons relevées en faisant une revue de la littérature.
Résultats : ce travail nous a permis de mettre en évidence les méthodes d’enseignements « optimales » pour l’enseignement de l’anatomie palpatoire ; elles mettent en jeu à la fois les compétences des enseignants, les moyens des centres de formation et les nouvelles technologies telles qu’un simulateur de palpation.


INTRODUCTION

La palpation joue un rôle central chez les ostéopathes dans la prise de décision clinique mais c’est l’une des compétences la plus durement enseignée et acquise.

L’anatomie palpatoire correspond à l’étude des différentes structures anatomiques du corps par le toucher. Cette discipline occupe une place prépondérante dans la formation des futurs ostéopathes pendant les deux premières années de leur cursus. Elle permet une concrétisation des connaissances anatomiques théoriques acquises pendant leur formation. L’anatomie palpatoire permet le développement du toucher et l’amélioration de la qualité thérapeutique par une meilleure connaissance du corps humain. Ce mémoire est en corrélation avec notre premier mémoire effectué lors de nos études en ostéopathie : « L’évolution du toucher chez les ostéopathes » en Juin 2008. Il nous avait permis de faire ressortir qu’une part du toucher des ostéopathes appartenait à l’inné et que l’autre part appartenait à l’acquis. C’est dans ce sens que la pédagogie prend toute son importance.

Nous souhaitons réaliser cette étude afin de savoir quelles sont les méthodes d’enseignement utilisées dans l’apprentissage de l’anatomie palpatoire ? Pour répondre à cette problématique, nous avons effectué deux études. Tout d’abord une enquête auprès de deux enseignants au sein du Collège Ostéopathique Sutherland de Bordeaux (COS) et une revue de littérature d’articles traitant des méthodes d’enseignements en anatomie palpatoire.

Nous avons fait ce choix car nous exerçons en tant qu’assistante à l’enseignement pratique au sein de cette école et il nous a semblé intéressant de solliciter les enseignants en anatomie palpatoire que nous côtoyons quotidiennement.

Ainsi, nous avons effectué un état des lieux de la pédagogie en anatomie palpatoire au sein du COS de Bordeaux et nous souhaitons mettre ces données en parallèle avec les résultats que nous avons obtenus en constituant notre revue de littérature des méthodes d’enseignement en anatomie palpatoire. Cela nous permettra de faire ressortir les points communs ou différences entre les méthodes d’enseignement et d’éventuellement compléter celles existantes au sein du COS de Bordeaux.


Table des matières

1. Histoire de la palpation et de la percussion
2. Présentation de l’anatomie palpatoire
2.1. Finalités de l’enseignement de l’anatomie palpatoire
2.2. Objectifs opérationnels
2.3. Modalités d’évaluation
3. Méthodes d’apprentissage de l’anatomie palpatoire au sein du Collège
Ostéopathique Sutherland de Bordeaux
3.1. Matériel et méthode
3.2. Résultats
3.3. Commentaires :....
4. Recherche bibliographique des études menées sur les méthodes
d’enseignement d’anatomie palpatoire
4.1. Matériel et méthode
4.1.1. Recherche bibliographique
4.1.2. La sélection des articles
4.2. Résultats
4.2.1. Synthèse des résultats
5. Discussion
5.1. Composantes neurophysiologiques
5.2. Intérêt et perspectives de la mise en place de modèles d’enseignement
5.3. Rôle des assistants lors des cours
5.4. Perspectives pour la formation des enseignants et des assistants
5.5. L’utilisation des patients acteurs pour améliorer l’apprentissage
5.6. L’utilisation de la robotique pour l’apprentissage des sensations palpatoires : vers le futur des étudiants en ostéopathie ?
5.7. Vers un modèle idéal d’enseignement d’anatomie palpatoire ?
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
ANNEXE 1 - Sites internets consultés pour la recherche bibliographique
ANNEXE 2 - The Virtual Haptic Back : Simulateur de sensation tactile
ANNEXE 3 - Rappel sur la législation de l’ostéopathie en France



Élodie Martignole

Répondre à cet article
Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 5 / 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License