La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Corps, bégaiement et transdisciplinarité avec l’ostéopathie

Gaëlle FOURNIER et Floriane TRILLAUD
 
dimanche 6 janvier 2013 par Floriane TRILLAUD, Gaëlle FOURNIER

La place du corps dans la prise en charge du bégaiement, transdisciplinarité
Étude auprès des différents acteurs : patients, parents, orthophonistes, psychomotriciens, ostéopathes et kinésithérapeutes.

Gaëlle FOURNIER et Floriane TRILLAUD


Mémoire en vue de l’obtention du Certificat de Capacité d’Orthophonie soutenu publiquement en juin 2012 dirigé par :

  • Mme Godfrain-Massemin Isabelle, orthophoniste en libéral à Longuenesse et enseignante à l’Institut d’orthophonie Gabriel Decroix de Lille
  • Mme Dodin Christelle, psychomotricienne au Sessado de Roubaix et enseignante à l’Institut d’orthophonie Gabriel Decroix de Lille

Résumé

Le bégaiement touche la parole et la communication, et se traduit différemment chez chaque sujet, notamment au travers de manifestations physiques. Le caractère complexe du bégaiement explique la pluralité de ses définitions, et justifie la diversité des techniques employées. 
L’aspect corporel de cette pathologie apparaît donc de façon évidente et suggère une transdisciplinarité qui mêlerait des prises en charge à la fois orthophonique et corporelle. La volonté d’étudier les pratiques établies chez les professionnels paramédicaux dans ce domaine nous a conduites au projet de réaliser une étude des différentes prises en charge proposées aux patients bègues.

Dans cette optique, nous avons réalisé différents questionnaires destinés à chacun des acteurs de cette prise en charge, afin de chercher à comprendre les démarches thérapeutiques, les attentes et les conclusions de hacun ; mais également à faire un état des lieux de la situation : comment se définit la transdisciplinarité, quels en sont les avantages et les inconvénients, qui y a recours,pourquoi et dans quels objectifs. Puis, par le biais d’entretiens filmés, nous avons voulu donner la parole à chacun et rendre compte de la dynamique d’échange, en allant à la rencontre des professionnels avec lesquels nous allons être amenées à travailler.

Ainsi, nous avons pu créer un panel qui se veut le plus représentatif des thérapies à médiation corporelle proposées aux patients bègues.

Mots-clés : Bégaiement - Transdisciplinarité – Thérapies corporelles – Psychomotricité –Ostéopathie – Kinésithérapie


Abstract

Stammer is a communication and a speech impediment which affects each stammerer differently, especially on physical levels. Its inherent complexity justifies its many definitions and its many treatments. The physical aspect of the pathology appears obvious and calls for a transdisciplinary approach, which would combine speech therapy and physical treatments. Therefore, we have looked into how stammerers are treated by each professional in their respective paramedical field.

From this perspective, we conducted interviews with the different professionals involved in the treatment of stammer, in order to understand the different therapeutic approaches, the expectations and the conclusions of the speech therapists and the other paramedical professionals, as well as the patients themselves. We also tried to draw an overview of the situation : how does one define transdisciplinarity, what are its pros and cons, who uses it, why and for which purpose. Moreover, through filmed interviews with therapists with whom we will to collaborate, we gave them a chance to express themselves on the matter of transdisciplinarity and to emphasise the dynamics of the interactions with other professionals.
Thereby we have created a sample group of physical therapies accessible tostammerer.

Keywords : Stammer - Transdisciplinarity – Physical therapy – Developmental therapy – Osteopathy - Chiropractor



Extraits : 1.4.2. L’ostéopathie 

1.4.2.1. Définition

Étymologiquement, « ostéopathie » signifie : manipulation des os pour soigner. Les os sont facilement accessibles sous la peau et sont le point d’attache des muscles et des organes.
L’ostéopathie a été fondée par un médecin américain : Still (Still,1910). Les ostéopathes sont des structuralistes qui estiment qu’il n’existe pas de fonctions sans structure pour l’engendrer. Selon ce principe, chaque dysfonction sous-entend une participation structurelle pouvant en être la cause.
L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofacial permettent de soulager certains troubles fonctionnels. Elle se base sur l’idée selon laquelle toute perte de mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres apparaît au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes et induit des dysfonctionnements.
Still (Still, 1910) disait : « la maladie est le résultat d’anomalies anatomiques auxquelles succède le désordre physiologique ».
Face à ces altérations, le corps s’adapte en mettant en place des stratégies qui lui permettent de compenser et de trouver un nouvel état d’équilibre. Ce phénomène naturel est réversible si la dysfonction est succincte, récente ou légère. En revanche, si la dysfonction perdure ou est trop brutale, le corps ne parvient plus à s’adapter, décompense peu à peu et le trouble fonctionnel s’installe durablement et de façon chronique.
Toutes les parties du corps sont reliées aux os qui le composent par des tissus organiques, le corps est donc une unité fonctionnelle indissociable. Si une des structures du corps perd en mobilité, la fonction qu’elle remplit habituellement est perturbée et va diminuer, entraînant un trouble fonctionnel.
L’ostéopathie s’applique à tous les individus et n’a de limites que la réversibilité des atteintes structurelles, elle ne lutte pas directement contre la pathologie, mais redonne au corps les moyens de se défendre lui-même, et prévient ainsi les rechutes en supprimant leur cause et/ou en réduisant leur impact dans le temps
L’ostéopathe reconnaît la manifestation d’un phénomène anormal ou douloureux comme un effet et en recherche les causes.
Selon Still (Still,1910), le tissu conjonctif est le plus important du corps et est donc à l’origine de nombreuses pathologies. En effet, omniprésent dans le corps, il assure la structuration de l’organisme, la conduction des flux liquidiens (la lymphe et le sang) et le support des vaisseaux et fibres nerveuses. L’ostéopathie veille donc à le maintenir.
Elle peut intervenir dans divers domaines : oto-rhino-laryngologie, pneumologie, cardiologie, gastro-entéro-hépathologie, gynécologie obstétrique, urologie, rhumatologie, pathologies psychiques (dépression, migraines, insomnies...).

Démarche clinique :

- Le diagnostic palpatoire analyse les mouvements des articulations, la souplesse des tissus.
- Le diagnostic éthipathique [sic] relie les symptômes et les troubles moteurs observés pour déterminer la cause.
- Le diagnostic d’exclusion
- L’ajustement structurel diminue et rééquilibre les tensions des structures et des enveloppes, favorise les échanges des liquides qu’elles contiennent.
- L’ajustement nutritif corrige/réajuste les carences alimentaires.
- L’ajustement environnemental correspond à l’hygiène de vie.

1.4.2.2. Relation à l’orthophonie

L’ostéopathie et l’orthophonie prennent en charge des pathologies liées à une hypertension musculaire ou à une malformation faciale, mais selon des approches différentes. Ainsi, des manipulations sur le squelette et les muscles concernés, la libération d’un nerf bloqué, la relaxation de l’étage phono-respiratoire, ou même la manipulation des os du crâne, entraînent un bénéfice sur la posture et améliore donc les résultats orthophoniques.
En ce qui concerne le bégaiement, l’ostéopathie peut entraîner une détente du tonus musculaire concentré dans la partie haute de la poitrine et du visage, voire du crâne.


Table des matières

Introduction
Contexte théorique, buts et hypothèses
 1.Contexte théorique
 1.1.Les bégaiements
 1.1.1.Définitions
 1.1.1.1.Bégaiement
 1.1.1.2.Bégayages et disfluences
 1.1.2.Les troubles associés
 1.1.2.1.Les troubles respiratoires
 1.1.2.2.Les troubles vasomoteurs
 1.1.2.3.Les syncinésies, tics et gestes conjuratoires
 1.1.2.4.Les composantes pathologiques
 1.1.3.Les étiologies
 1.1.3.1.L’hérédité
 1.1.3.2.Le sexe
 1.1.3.3.Les troubles de la latéralité
 1.1.3.4.L’organicité
 1.1.3.5.L’insuffisance lingui-spéculative
 1.1.3.6.Les interactions familiales
 1.1.3.7.Les aspects physiologiques
 1.1.3.8.Les théories psychanalytiques
 1.1.3.9.La théorie psychosomatique
 1.1.3.10.Les six malfaçons du Docteur Le Huche
 1.1.3.11.Les trois « P » de Shapiro
 1.1.4.Le diagnostic différentiel
 1.1.4.1.Le bégaiement physiologique
 1.1.4.2.Les dysphonies spasmodiques
 1.1.4.3.Le bégaiement neurologique
 1.1.4.4.Le bredouillement
 1.1.4.5.Le bafouillage
 1.1.5.Les prises en charge orthophoniques
 1.1.5.1.Déroulement d’une prise en charge
 1.1.5.2.Différentes méthodes de rééducation
 1.2.Le corps
 1.3.L’orthophonie
 1.3.1.Définition
 1.3.2.La place du corps
 1.4.Les thérapies corporelles
 1.4.1.La psychomotricité
 1.4.1.1.Définition
 1.4.1.2.Relation à l’orthophonie
 1.4.2.L’ostéopathie
 1.4.2.1.Définition
 1.4.2.2.Relation à l’orthophonie
 1.4.3.La kinésithérapie
 1.4.3.1.Définition
 1.4.3.2.Relation à l’orthophonie
 1.5.La transdisciplinarité
 1.5.1.Définition
 1.5.2.Distinction avec les termes pluridisciplinarité et interdisciplinarité
 1.5.2.1.Pluridisciplinarité
 1.5.2.2.Interdisciplinarité
 2.Buts et hypothèses
Sujets, matériel et méthode
 1.Sujets
 2.Matériel et méthodes
 2.1.Questionnaires
 2.2.Interview de patients
 2.3.Interview de thérapeutes
Résultats
 1.Les orthophonistes
 1.1.Questionnaires
 1.2.Interviews
 2.Les patients
 2.1.Questionnaires
 2.2.Interviews
 3.Les thérapeutes du corps
 3.1.Questionnaires
 3.2.Interviews
 4.Conclusion
Discussion
 1.Principaux résultats observés et comparaison avec les buts et hypothèses
 2.Critiques méthodologiques et exposé des problèmes rencontrés
 3.Discussion des principaux résultats et validation des hypothèses
 4.Généralisation et réintégration dans le champ de l’orthophonie
Conclusion
Bibliographie
Liste des annexes


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License