La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Approche ostéopathique du système liquidien dans la maladie d’Alzheimer

François-Xavier CORNE
 
lundi 1er juin 2015 par François-Xavier CORNE

Approche ostéopathique du système liquidien dans la maladie d’Alzheimer
François-Xavier CORNE


Institut Supérieur d’Ostéopathie d’Aix-en-Provence

Sommaire

1-Introduction
2-Rappel théorique
2.1-La maladie d’Alzheimer
2.2- Rappel ostéopathique
3- Matériel et méthode
3.1- Matériel
3.2- La méthode
4- Résultats et Analyse
4.1- Résultats par patient
4.2- Analyse comparative des résultats
5- Discussion
6- Conclusion
Illustrations
Liste de références


Introduction

La maladie d’Alzheimer est une démence dégénérative qui a été décrite pour la première fois en 1906 par Aloïs Alzheimer.
Il s’agit d’une démence qui entraîne une perte progressive des facultés cognitives et de l’autonomie. Elle se caractérise par l’affaiblissement de l’ensemble des facultés intellectuelles (mémoire, attention, jugement, capacité de raisonnement et langage) qui retentit sur la vie quotidienne du patient et de son entourage.
Cette maladie touche en France 800 000 personnes (100 000 nouveaux cas par an) et pose en raison de sa prévalence chez les personnes âgées un réel problème de santé publique.
La maladie d’Alzheimer a une étiologie multifactorielle qui survient probablement sur un terrain de susceptibilité génétique.

Il existe un déclin cholinergique qui agit sur le déficit cognitif et des facteurs prédisposant comme les traumatismes crâniens. Les lésions de cette affection sont bien connues :

- à l’imagerie médicale, on retrouve une atrophie cérébrale diffuse et une dilatation des ventricules cérébraux.
- à l’anatomo-pathologie, on trouve deux types de lésions :
- des plaques séniles dites amyloïdes situées dans le domaine extra- cellulaire du parenchyme nerveux et de l’écorce cérébrale
- une dégénérescence neuro fibrillaire (DNF) qui correspond à l’accumulation de « fagots » pathologiques, ce sont les Paires Hélicoïdales de Filaments (PHF) dans les neurones en dégénérescence.
- il existe une angiopathie amyloïdes cérébrale caractérisée par la présence de dépôts amyloïdes dans la paroi des petites artères et des petites veines cérébrales.

La maladie évolue selon un schéma électif, elle débute par l’hippocampe qui altère la mémoire déclarative. Elle progresse ensuite vers le carrefour tamporo pariéto occipital où elle altère les fonctions instrumentales (quatuor, mémoire, langage, praxie et gnosie).
Puis, elle s’achève au niveau du cortex frontal au niveau du triangle pré frontal où elle entraîne des troubles des fonctions exécutives (perte de l’envie).
Y a-t-il une coexistence entre une dysfonction du mécanisme crânio-sacré et la maladie d’Alzheimer ?
Un traitement ostéopathique ayant pour objectif la relance du mécanisme crânio-sacré, peut-il influencer les fonctions cognitives et mnésiques des patients atteints par la maladie d’Alzheimer ?
Afin d’étayer ces hypothèses, un protocole d’évaluation médicale grâce au Mini Mental State Evaluation (MMSE) sera appliqué. Ce test permet de qualifier et de quantifier l’évolution et la localisation des différentes lésions cérébrales grâce à une évaluation cognitive.
Il s’en suivra un protocole de tests des composantes du mécanisme crânio-sacré et de traitement composé de plusieurs techniques ostéopathiques à visée liquidienne et circulatoire de l’axe crânio-sacré.
Enfin, les patients seront à nouveau évalués par le MMSE qui indiquera l’impact du traitement ostéopathique sur le champ cognitif et mnésique.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License