La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Ostéopathe autour du ring : tendez l’oreille

Céline COSTES Ostéopathe D.O. - SNOS DUOS 2012
 
vendredi 24 novembre 2017 par Céline COSTES

Ostéopathe autour du ring
Tendez l’oreille

Céline COSTES Ostéopathe D.O.
SNOS DUOS 2012


Mémoire en vue de l’obtention du Diplôme Universitaire d’Ostéopathie du Sport - Sous la direction de Fabien LESAUX 2012, Union Sportive de Saint Maur

Le Site de l’Ostéopathie remercie le SNOS de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire


Introduction

La boxe anglaise, descendante directe du pugilat (duel à coups de poing), est inscrite au programme des disciplines olympiques depuis 1904. A l’origine populaire, ce sport de combat où tous les coups étaient permis, voit sa forme évoluée au 19ème siècle par l’avènement de règles encadrant sa pratique, sous l’égide du Baron de Queensberry. Il n’en reste pas moins un sport traumatisant pour la face et le crâne, et est considéré de par sa nature comme très pathogène. La boxe anglaise doit sa dureté en partie au fait que les adversaires se font face en permanence tout au long du combat et que le corps est à la fois cible et moyen d’action.

La pratique de la boxe est aujourd’hui encore associée à un certain nombre de traumatismes répétés sur la cloison nasale et de conséquences ORL parfois chroniques qui s’ils n’engagent pas inéluctablement le pronostic vital, retardent dans de nombreux cas, la récupération physique du sportif de haut niveau. La déviation de la cloison nasale par succession de coups portés sur la face, reste la principale complication et la plus facilement visualisable sur le visage. Les séquelles sont alors de deux types, médicales (difficultés respiratoires, céphalées, sinusites ou otites à répétition qui retardent une bonne récupération fonctionnelle)1 et esthétiques (déformation avec une bosse sur le nez ou affaissement de la cloison nasale : « le fameux nez du boxeur »)

En s’interrogeant sur le fait que la pratique de la boxe anglaise puisse aboutir à l’apparition de signes fonctionnels et être source de complications médicales chroniques sur le sportif professionnel, l’ostéopathie s’inscrit dans une multidisciplinarité œuvrant pour la récupération multimodale puis la réhabilitation la plus précoce sur le ring. En ce sens, elle pose une véritable question de fond sur l’amélioration de la performance sportive qui comprend d’une part, ce qui englobe l’entraînement du sportif et d’autre part, l’ensemble des conditions dans lesquelles ce dernier évolue.
La raréfaction des signes fonctionnels joue un rôle majeur qui doit s’intégrer dans un concept multifactoriel de récupération suite à une compétition.

L’objectif est donc de récupérer de manière optimale suite à l’effort venant d’être réalisé, afin de commencer l’entraînement suivant avec un potentiel énergétique maximal. Cette phase est de fait de la responsabilité de chacun : sportif, entraîneur ou préparateur physique, staff technique, scientifique, psychologique et médical…et donc, dans une certaine mesure, ostéopathe.

Ce mémoire propose donc d’étudier l’efficacité des techniques ostéopathiques crâniennes dans la récupération, réalisant par la même, une étude prospective des blessures chroniques crâniennes (notamment sur la sphère ORL) découlant de cette pratique sportive sur l’organisme.

D’où le titre de ce mémoire « Ostéopathe sur le ring : Tendez l’oreille ».

Cette étude a été réalisée au sein de l’Union Sportive Saint Maur (Indre). La rencontre de Loïc FOURE, détenteur de la ceinture internationale WBF a été décisive ; ce sportif de haut niveau, enfant du pays, 31 ans, champion dans la catégorie poids welter, a concouru dans 27 combats pros dont 17 se sont conclus par la victoire avec 4 KO, 8 se sont terminés sur une défaite avec un KO et deux ont été nuls. L’idée de ce mémoire a été confortée par la volonté de mettre en avant un boxeur, devenu champion du monde sur la commune.

Cette étude a été entreprise sur une période d’avril 2012 à août 2012. Le temps imparti à ce mémoire rend impossible la réunion des éléments nécessaires et suffisants à la validation définitive de notre problématique. Il apparaît clairement que les résultats sont insuffisants pour prétendre détenir une significativité, mais les difficultés de ce mémoire ont résidé dans le calendrier des combats moins fréquents en fin de saison, dans l’investissement temporel imposé pour une étude expérimentale approfondie (facteur très difficile à moduler avec un exercice en cabinet libéral et l’éloignement géographique de la formation), enfin dans les critères d’évaluation des résultats.

Au cours de ce travail, nous exposons les rappels anatomiques et physiologiques utiles, nous décrivons les traumatismes infligés à la face et au crâne par la pratique de la boxe anglaise ainsi que l’approche ostéopathique des principales sutures influant sur l’apparition d’une otite moyenne chronique récurrente. Puis, nous présentons l’expérimentation clinique dans sa globalité, pour aboutir à des hypothèses d’explications concernant les résultats et analyses de l’étude.


Lire le mémoire de Céline COSTES

Céline COSTES Ostéopathe D.O. - SNOS DUOS 2012
Ostéopathe autour du ring : tendez l’oreille

Sommaire

Sommaire
Remerciements
1 Introduction
2 La boxe : le « noble art
 2.1 Historique
 2.2 Définition
 2.3 La technique
3 Rappels anatomophysiologiques
 3.1 L’oreille
 3.2 L’os temporal
 3.3 Les cellules aériques mastoïdiennes
 3.4 La trompe auditive
 3.5 Les voies aériennes supérieures
 3.6 La mandibule, la langue et le palais mou
4 Les zones exposées aux chocs
 4.1 Des protections anatomiques
 4.2 Des forces influentes
 4.3 Des zones fragiles
 4.4 Des traumatismes crâniens répétés
5 Objectifs de l’étude
 5.1 Objectif principal de l’étude
 5.2 Critères de jugement principal
 5.3 Critère de jugement secondaire
 5.4 Hypothèse testée
6 Plan expérimental
 6.1 Modalités
 6.2 Population étudiée
 6.3 Protocole expérimental
 6.4 Protocole ostéopathique
 6.5 Le choix des techniques et leurs justifications
7 Méthode d’analyse des paramètres mesurés
 7.1 Paramètres mesurés : évaluation – test et traitement
8 Résultats
 8.1 Combat de Vendôme
 8.2 Combat de Seine Saint Denis
 8.3 Résultats commentés
 8.4 Conclusion des résultats
9 Discussion
 9.1 Discussion des résultats
 9.2 Biais de l’étude
10 Conclusion
Bibliographie
Annexes
Table des illustrations
Sommaire


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Sports   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License