La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Ostéopathie et éducation en santé

Laurence PERRIN
 
samedi 20 août 2016 par Laurence PERRIN

Ostéopathie et éducation en santé

Quels sens les professionnels pratiquant l’ostéopathie donnent-ils à leurs séquences de soins ?
Ont-ils les compétences pour conceptualiser une séquence d’ostéopathie thérapeutico-éducative ?

Laurence PERRIN


Université de Corse Coordination ARB - Sciences de l’éducation - Mémoire de Master 2 Professionnel - Option : ingénierie des systèmes de formation - Année 2008–2009 - Sous la direction de Franck GATTO - Maître de conférences, HDR à l’Université de Montpellier 3

Résumé

En France, les lois et la réglementation de l’exercice des professions de santé changent. Le projet-visée des politiques de santé demande aux professionnels de la santé de systématiser les pratiques d’éducation à la santé auprès des personnes malades ou non malades. Selon Gatto (2005), la définition de la santé « est orientée sur les déterminants de santé et pas uniquement sur la maladie ».

Les ostéopathes possèdent-ils les connaissances et savoir-faire et savoir-être permettant de travailler avec une démarche thérapeutico-éducative ? Quels sens les professionnels pratiquant l’ostéopathie donnent-ils à leurs séquences de soins et quelles compétences ont-ils pour conceptualiser une séquence d’ostéopathie ?

Cette modeste étude permet de montrer que globalement, les professionnels de l’ostéopathie sont certainement de bons techniciens qui appliquent des bilans, des techniques enseignées et qu’ils travaillent le plus souvent sur un modèle de type béhavioriste et positiviste. Leur analyse des situations de soins concerne essentiellement la douleur, la souffrance, les dysfonctions. La plupart des professionnels interrogés ne prennent pas en compte dans leur pratique la loi du 04 mars 2002. Ils s’appuieraient préférentiellement au cours des soins sur le modèle d’éducation transmissif. L’évaluation est surtout du contrôle. Le patient est considéré comme agent exécutant ou récepteur passif acceptant le soin prodigué sans pouvoir de décision. L’évaluation et l’éducation ne fusionnent pas au cours des soins. Pour s’inscrire dans le système de la santé, ils vont devoir évoluer vers et dans le système global de la santé, pour aider les patients dans leur démarche d’amélioration de leur santé. En effet, les résultats confirment que l’attitude professionnelle des ostéopathes s’inscrit majoritairement dans un modèle de soin de type biomédical, curatif en considérant la symptomatologie dans une conception du soin mécaniciste, estimant que souvent les seules techniques ostéopathiques permettent l’amélioration de l’état de santé des patients.

Seuls quelques professionnels de l’ostéopathie (professionnels de santé) ont la compétence de pouvoir faire des recherches professionnelles, scientifiques et didactiques appropriées. Les masseurs-kinésithérapeutes seraient les plus enclins à se positionner comme accompagnateur, comme éducateur, pour une approche éducative centrée sur un patient réflexif et coauteur de son projet de soin. Ils font preuve de régulation et de conceptualisation au cours des réharmonisations ostéopathiques ; ils font preuve d’initiative et de créativité, et certains sont aptes à développer une nouvelle démarche professionnelle, contrairement aux ostéopathes exclusifs.

La nécessité de produire des travaux de recherches validés, signe de scientificité, est indispensable à la considération de l’ostéopathie et à son enseignement à l’aide de modèles thérapeutiques et éducatifs admis par les Sciences et notamment les Sciences de l’Education. Cela au service de la santé des malades et des non malades.

Mots clés : Ostéopathie, modèles de santé, modèles de l’évaluation, modèles de la posture, éducation en santé

Sommaire

Résumé
Remerciements
Table des matières

1. Introduction
 1.1 Histoire personnelle
 1.2 Présentation et choix du travail personnel
2. Problématique pratique
 2.1 L’ostéopathie
 2.2 La santé publique
3. Problématique théorique
 3.1 L’identité
 3.2 La professionnalisation
 3.3 Théorie de l’apprentissage
 3.4 Les modèles de la santé
 3.5 L’éducation en santé
 3.6 Les modèles de l’évaluation
 3.7 La complexité
4. Méthodologie
 4.1 Choix de la méthode
 4.2 Choix de l’outil d’enquête
 4.3 Population
 4.4 Outil théorisé
 4.5 Déroulement de l’enquête
5. Résultats
 5.1 Analyse descriptive des données recuillies
 5.2 Les corrélations
6. Discussion critique méthodologique
7. Conclusion
Bibliographie
8. Annexes

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License