La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Étude de la modification de la tension artérielle suite à des techniques ostéopathiques sur le rein chez des patients sains

CEESO 2016 - Le Batteux
 
mercredi 7 mars 2018 par Le Batteux

Étude de la modification de la tension artérielle suite à des techniques ostéopathiques sur le rein chez des patients sains
Étude pilote

Le Batteux


Mémoire en vue de l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe - Centre Européen d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2016 - Date de présentation : 28 avril 2016

Le Site de l’Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

Introduction : l’hypertension artérielle est un problème de santé publique et elle est traitée actuellement principalement par des médicaments. Le rein joue un rôle primordial dans la régulation de la tension artérielle.

Problématique : Des techniques ostéopathiques permettant au rein de retrouver une meilleure mobilité permettent-elle de modifier la tension artérielle ?

Matériels et méthodes : nous avons mesuré la tension artérielle à l’aide d’un stéthoscope et tensiomètre manuel avant et après le traitement puis après 14 jours. L’étude est réalisée sur 40 patients, 27 sont traité et 13 reçoivent un traitement placebo. Les résultats seront analysés à l’aide du test de Wilcoxon et du test T.

Résultats : les pressions systoliques ainsi que les pressions artérielles moyennes après le traitement ont diminuées et sont statistiquement significative. Après deux semaines, les systoles et pressions artérielles moyennes sont identiques à celles mesurées avant le traitement. Les pressions diastoliques diminuent légèrement mais ne sont pas statistiquement significative et sont identiques deux semaines plus tard. Le traitement placebo diminue très légèrement la pression systolique mais n’est pas statistiquement significatif. La pression systolique après deux semaines reste identique à celle prise après le placebo. La pression diastolique et pression artérielle moyenne sont restées identiques après le traitement et à deux semaines et ne sont donc pas statistiquement significatifs. L’étude comparative des deux groupes n’est pas statistiquement significative pour ces trois critères.

Discussion  : au vue des résultats clinique, le traitement est plus efficace que le traitement placebo même si ce n’est pas statistiquement significatif. Cela dit nous observons que sur les courbes gaussiennes systoliques et de pression artérielle moyenne, il y a un écart type resserré/diminué et des moyennes de pression sont également diminuées après le traitement ce qui laisse penser que la pression artérielle se normalise. D’autre part concernant la diastole le traitement placebo a légèrement moins d’effet que le traitement. Nous observons une modification clinique significative de la pression artérielle moyenne, qui dépend de la diminution de la systole, puisque la diastole n’observe aucune modification. De plus, concernant ces variables, les courbes d’Henri viennent montrer que les tensions artérielles se normalisent en se rapprochant de cette droite. Les techniques sur la mobilité du rein semblent avoir permis une meilleur perfusion de l’organe et un gain de mobilité ce qui favorise cette normalisation. Plusieurs biais sont à considérer surtout la population de l’étude qui n’est pas représentative de la population générale du fait que 70% des patients sont des étudiants en ostéopathie et qu’ils ont une moyenne d’âge basse.

Conclusion  : l’étude montre un impact du traitement sur la tension artérielle. Cette étude pilote ouvre les portes d’une éventuelle étude futur sur des patients hypertendus, mais le protocole est à modifier pour diminuer les biais et rendre l’étude plus rigoureux scientifiquement.

Mots clés : ostéopathie — pression artérielle — rein — hypertension — traitement médicamenteux

Abstract

Introduction : The arterial high blood pressure is a problem of public health and it is mainly handled at present by medicine. The kidney does have a key role in the regulation of the blood pressure.

Objectives : Does mobility osteopathic technics on the kidney modify the blood pressure ?

Material and methods : The blood pressure has been measured using a stethoscope and a manual blood pressure monitor before and after the treatment then after 14 days. The study has been done on 40 patients, 27 have been treated and 13 received a placebo treatment. The results will be analyzed using the "Wilcoxon" test and the "T" test.

Results : The systolic pressures as well as the average arterial blood pressures after the treatment decreased and are statistically significant. After two weeks, systoles and average arterial blood pressures are identical to those taken before the treatment. The diastolic pressures slightly decrease but are not statistically significant and are identical two weeks later. The placebo treatment decreases very slightly the systolic pressure but is not statistically significant. The systolic pressures after two weeks remain identical to those taken after the placebo. The diastolic pressure and average arterial blood pressure remained identical after the treatment and after two weeks and are not statistically significant. The comparative study of both groups is not statistically significant for these three criteria.

Discussion : Looking at the clinical results, the treatment is more efficient than placebo treatment even if it is not statistically significant. The Gaussian curves of the systolic pressure and the arterial pressure show a standard deviation reduced, the average arterial pressure decreased suggesting blood pressure normalizing. In addition the diastole placebo treatment was slightly less efficient than the treatment. It is obverved a significant clinical change of the average arterial pressure link to the systole decreasing since diastole was observed without modification. In addition, for these variables, the Henry curve show that blood pressures normalizing, approaching the ideal Henry curve. The technical kidney mobility seem to have a better perfusion of the organ and gain on mobility which promotes this normalization. Several biases need to be concidered, mainly the population not representative to the general population, 70% of the patients were students in osteopathy and have a low average age.

Conclusion : The study shows an impact of the treatment on the blood pressure. This pilot study opens doors of a possible future studies on hypertensive patients, the protocol need to be modified to decrease the biases and make the study more rigorous scientifically.

Key-words : osteopathic medicine — blood pressure — kidney — arterial hypertension — medical treatment


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License