La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Évaluation de la reproductibilité inter-praticiens du Cumulative Somatosensory Impairment Index (CSII)

CEESO 2016 - RIBOUD Marine
 
mercredi 21 mars 2018 par RIBOUD Marine

Évaluation de la reproductibilité inter-praticiens du Cumulative Somatosensory Impairment Index (CSII) -
Étude expérimentale

RIBOUD Marine


Mémoire en vue de l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe - Centre Européen d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2016 - Tuteur : VICART AxeI, Ostéopathe D.O. - Date de présentation : 28 Avril 2016

Le Site de l’Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

Introduction : La proprioception est comme un sixième sens pour l’Homme. Elle est fondamentale à notre système postural, nos déplacements et notre coordination. Il est donc intéressant de pouvoir l’étudier voire la quantifier. Le CSII est un test permettant de quantifier un bilan somatosensoriel mais sa reproductibilité inter-praticiens n’a pas été étudiée à ce jour.

Objectifs : Le but de cette étude est d’évaluer la reproductibilité du CSII entre différents praticiens.

Matériel et méthode : Les tests composant le CSII (graphesthésie, baresthésie, statesthésie et pallesthésie) ont été évalués sur plusieurs sujets. Chaque sujet a été examiné par deux praticiens, ces praticiens étaient différents d’un sujet à l’autre et les résultats des tests ont été recueillis sur une grille de score.

Résultats : 70 sujets âgés de 19 à 79 ans ont participé à cette étude. Une forte corrélation du CSII (r = 0,6 ; p<0,000 I) et un Kappa plus faible (K=0,354) ont été mis en évidence. Le test de la baresthésie s’est particulièrement révélé très reproductible (r = 0,6 ; p<0,000I ).

Conclusion : Le CSII est un test reproductible entre les praticiens pour quantifier un bilan somatosensoriel chez un patient.

Mots-clés : proprioception, Cumulative Somatosensory Impairment Index (CSII), tests somatosensoriels, reproductibilité inter-praticiens, fiabilité.

Abstract

Tittle : Assessment of inter-practitioners reproducibility of Somatosensory Impairment Index (CSII).

Introduction : Proprioception is like a sixth sense for humans. It is fundamental to our postural system, our movements and our coordination. It is therefore interesting to study or quantify.The CSII is a test to quantify somatosensory balance sheet but its inter-practitioners reproducibility has not been studied to date.

Objectives :The aim of this study was to evaluate the reproducibility of the CSII between different practitioners.

Material and method : The component tests CSII (graphesthesia, baresthesia, statesthesia and pallesthesia) were evaluated on several subjects. Each subject was examined by two practitioners, these practitioners were different from one subject to another and the test results were collected on a scorecard.

Results : 70 subjects aged 19 to 79 years participated in this study. A high correlation of CSII (r = 0,6 ; p<0,00I) and lower Kappa (K = 0,354).The test of baresthesia has particularly proved to be very reproducible (r = 0.6 ; p <0.0001).

Conclusion : The CSII is a reproducible test among practitioners to quantify somatosensory balance in a patient.

Keywords : proprioception, Cumulative Somatosensory Impairment Index (CSII), somatosensory testing, inter-practitioners reproducibility, reliability.


Pour en savoir plus sur Cumulative Somatosensory Impairment Index (CSII) - Note de la rédaction


Anne-Violette Bruyneel - Réflexion sur les tests d’évaluation clinique de la proprioception à partir d’une revue de la littérature - 24/10/13

Reflections on clinical assessment tests for proprioception, based on a review of the literature
Doi : 10.1016/j.kine.2013.04.009
IFMK Vichy, centre hospitalier de Vichy, boulevard Denière, 03200 Vichy, France

Résumé
Cet article a pour objectif de décrire, à partir d’une revue de la littérature, l’approche quantifiée du bilan proprioceptif. Ainsi, un bilan de l’aspect cutané, des capteurs musculaires et articulaires et un test fonctionnel sont présentés. La veille bibliographique a été réalisée sur Pubmed et Biomedcentral à partir des mots clés suivants : « graphesthesia », « pressure perception », « joint position sense », « kinesthesia » et « star excursion balance test ». Quarante-six études ont été sélectionnées en fonction de leur qualité méthodologique, de leur accessibilité et de la date de publication. Certaines présentations issues de congrès ont été également sélectionnées. Suite à la lecture attentive et critique des articles, trois tests de bilans cutanés sont présentés, trois tests statesthésiques, un test de reproduction de force, deux tests kinesthésiques et un test d’évaluation fonctionnelle. Le choix des tests a été déterminé par la facilité d’application en pratique clinique et par la qualité de la validité des tests. Certaines propositions d’adaptation des tests sont évoquées.


Validity of Clinically Derived Cumulative Somatosensory Impairment Index

Auteurs : Nandini Deshpande, PhD, E. Jeffrey Metter, MD, and Luigi Ferrucci, MD, PhD
Archives of Physical Medicine and Rehabilitation - DOI : https://doi.org/10.1016/j.apmr.2009.10.006

Résumé (traduction Google)

Objectif
Développer un indice de déficience somatosensorielle cumulative pour les membres inférieurs et évaluer sa validité de construction pour discriminer les groupes pertinents et la validité prédictive pour prédire le contrôle postural global au fil du temps.
Conception
Étude de cohorte prospective.
Réglage
Cohorte basée sur la population.
Participants
InCHIANTI ("Invecchiare in Chianti" ou vieillissement dans la région du Chianti) participants à l’étude (N = 960, âge, 21-91y, 51,8% de femmes).
Interventions
N’est pas applicable.
Principales mesures des résultats
L’Indice de déficience somatosensorielle cumulative a été dérivé de la performance de référence sur des tests cliniques de sensibilité à la pression, de sensibilité aux vibrations, de proprioception et de graphesthésie. Le contrôle postural global a été évalué à l’aide du test d’équilibre FICSIT (Frailty and Injuries Cooperative Studies of Intervention Techniques), du temps nécessaire pour compléter 5 sièges répétés et de la vitesse de marche rapide, au départ et après 3 ans.
Résultats
Chez les participants sans affection neurologique (n = 799), l’indice de déficience somatosensorielle cumulative était significativement différent dans les groupes d’âge classés par décennies (p <0,001). Comparativement aux participants sans affection prévalente, l’indice de déficience somatosensorielle cumulative était significativement plus élevé chez les personnes atteintes de diabète (P = 0,017), de maladie artérielle périphérique (P = 0,006) et d’antécédents d’accident vasculaire cérébral (P <0,001). Dans l’ensemble de la population (N = 960), dans les modèles de régression multiple ajustés, l’Indice de déficience somatosensorielle cumulative prédisait indépendamment la détérioration des scores FICSIT (P = .002), le temps pour 5 peuplements répétés (P <.001), et vitesse de marche rapide (P = 0,003) après 3 ans de suivi.
Conclusions
L’indice de déficience somatosensorielle cumulative est une mesure valide qui détecte les différences de groupe pertinentes dans la déficience somatosensorielle du membre inférieur et est un prédicteur indépendant du déclin du contrôle postural sur 3 ans.
Mots clés :
Vieillissement, réhabilitation


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 5 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License