La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Prise en charge de patients souffrant de cervicalgie chronique

CEESO 2015 - Barthélémy RONCHETTI
 
dimanche 25 juin 2017 par Barthélémy RONCHETTI

Efficacité de la prise en charge ostéopathique de patients souffrant de cervicalgie chronique commune liée à la posture au travail
Étude de cas

Barthélémy RONCHETTI


Mémoire en vue de l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe -Centre Européen d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2015 - Tuteur de mémoire : BIELAK Alexandre, Ostéopathe DO - 2015

Le Site de l’Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

Introduction : Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) affectent les membres et la colonne vertébrale. La cervicalgie correspond à 20% des TMS. Ils sont causés par des facteurs de risques divers (biomécaniques et pycho-sociaux). Les cervicalgies sont fréquentes dans les métiers où le regard de l’employé reste fixé sur un écran et où le cou aussi reste immobile. Peu de solutions sont proposées ce qui entraine des conséquences importantes pour les salariés et l’entreprise.

Problématique : L’objectif de l’étude est d’évaluer l’efficacité de la prise en charge ostéopathique dans l’évolution de la qualité de vie de salariés travaillant devant un ordinateur et souffrant de cervicalgie chronique commune.

Matériel et Méthode : 45 patients ont été recrutés au sein de l’entreprise Neopost France. Ils ont été répartis en deux groupes : un groupe traité deux fois en ostéopathie avec deux semaines d’intervalle entres les deux consultations, un groupe témoin n’ayant reçu aucun traitement (ni médical, ni ostéopathique). Pour analyser l’évolution de l’impact de la cervicalgie, nous avons utilisé comme critère de jugement principal le Questionnaire de Bourneyrouth (QBc-f) et comme critère de jugement secondaire l’Echelle Visuelle Analogique.

Résultats : Les résultats statistiquement significatifs ont montré une amélioration de la qualité de vie (grâce au questionnaire QBc-f : p=0,0004) et une diminution du caractère douloureux (grâce à l’EVA : p=0,0009).

Conclusion : La prise en charge ostéopathique de la cervicalgie des salariés s’est donc avérée concluante quant au groupe traité. Cependant, avec la présence de biais et avec un échantillon non représentatif de la population, il faudrait poursuivre cette étude pour vraiment conclure de l’intérêt de l’intervention d’un ostéopathe en entreprise.

Mots-clés : TMS ; Cervicalgie ; Ostéopathie ; Traitement ostéopathique et cervicalgie ; prise en charge de la cervicalgie au travail.

Abstract

Title : how osteopathic practices may help to fight chronicle neck pain due to working posture. Introduction : In today’s world where it has become largely common to work on a computer on a full working day, repetitive strain injuries (RSI) may arise from such repetitive tasks or bad postures. RSI, which are the results of biomechanical and psychosocial risks, usually induce limbs or spine pain. This paper will focus on neck pains, as they represent 1 out of 5 RSI. Neck pains are common in workplaces where employees may stare at a monitor for a considerable amount of time, resulting in decreased neck movement. Few proposals have been made to counter this type of pain, which can only become a larger issue in our working environnent in the near future.

Problematic : Our goal is to study positive impacts from osteopathic practices on employees suffering from chronic neck pain.

Methods : 45 patients were recruited from the French company Neopost France. They were divided into two distinct groups : first group received two osteopathic treatment two weeks apart. Second group was a control group and did not receive any kind of treatment, should it be osteopathic or plain medical. Two criteria were used to appreciate our experimental results, our main criterion being the back bournemouth questionnaire (QGc-f) and second criterion the Visual Analogue Scale.

Results : The Bournemouth test showed a general improvement over employees’ work life quality (p=0.0004) while VAS revealed a neck pain decrease (p=0.0009).

Conclusion : According to both of our criteria, osteopathic practices have proven to be efficient on helping employees suffering from neck pain. However, this experiment was performed on a relatively small group which may not be representative of a bigger population and thus may not be entirely bias-free. While our results are quite optimistic, a more thorough study is needed to fully conclude on this matter.

Key words : RSI ; Cervical Pain ; Osteopatic ; Osteopathic manipulative treatment.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 983133

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License