La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Apnées du sommeil : un syndrome à dormir debout !

IO Rennes 2015 - Estelle BARBU
 
jeudi 5 novembre 2015 par Estelle BARBU

Apnées du sommeil : un syndrome à dormir debout !

Estelle BARBU


Étude intelligente de cas d’un patient atteint du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil léger, non traité médicalement
Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du titre d’Ostéopathe D.O. - Institut d’Ostéopathie de Rennes - Département des Mémoires - Sous la direction de Franck SUTRE, Ostéopathe D.O. et tuteur Mathilde RAUCH, Pneumologue et maître de stage 2015
Ce mémoire a reçu la mention Honorable

Le Site de l’Ostéopathie remercie l’IO Rennes et Estelle BARBU de l’avoir autorisé à publier ce mémoire.tab Résumé - Abstract

Résumé

Ce mémoire a été réalisé dans le but d’essayer d’apporter une solution de plus aux pneumologues pour les patients atteints d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) léger ou modéré. En effet, peu de traitements possibles sont à leur portée.
Pour cela, une étude expérimentale a été réalisée sur un patient. Celui-ci a bénéficié de quatre consultations ostéopathiques. Afin d’analyser les bénéfices de la prise en charge ostéopathique, plusieurs moyens de mesure ont été mis en place : deux subjectifs que sont l’échelle de fatigue de Pichot et l’échelle de somnolence d’Epworth, ainsi qu’un objectif qu’est la polygraphie.
Après avoir comparé les résultats avant et après la prise en charge ostéopathique, nous observons qu’il y a une amélioration en ce qui concerne la fatigue, la somnolence et les ronflements du patient. Les résultats sont beaucoup moins significatifs au niveau des évènements respiratoires nocturnes (apnées et hypopnées). Globalement, le patient se sent beaucoup mieux et subit moins son SAOS au quotidien.
Malgré le fait que l’étude n’ait été effectuée que sur un patient, nous obtenons tout de même des résultats plutôt positifs et encourageants. Un travail de recherche serait donc intéressant à poursuivre dans ce sens afin que l’ostéopathie devienne, à terme, indispensable dans le suivi de ces patients, en parallèle avec la médecine traditionnelle.
Mots-clés : ostéopathie, syndrome d’apnées obstructives du sommeil, sommeil, ronflements, voies aériennes supérieures, pharynx.

Abstract

This report was realised with the aim of attempting to bring another solution to pulmonologists for patients affected by a light or moderate obstructive sleep apnea syndrome (OSAS). Indeed, few possible treatments are currently available to treat this condition.
For that purpose, an experimental study was realised on a patient, who benefited from four osteopathic consultations. In order to analyse the results of the osteopathic coverage, several measurement were set up : two subjective ones, the fatigue scale of Pichot and the scale of drowsiness of Epworth, as well as an objective one, polygraphy.
Having compared the results before and after the osteopathic coverage, we observed that there was an improvement as regards to fatigue, drowsiness and snoring of the patient. The results were however much less significant on the level of night-respiratory events (apneas and hypopneas). Overall, the patient felts much better and suffered less from OSAS in daily life.
Despite the fact that the study was made only on a single patient, we still obtained rather positive and encouraging results. More research work would thus be interesting to continue in this direction so that osteopathy could becomes, with time, essential in the follow-up of these patients, in conjunction with traditional medicine.
Keywords : osteopathy, obstructive sleep apnea syndrome, sleep, snores, upper airways, pharynx.

Introduction

Plusieurs personnes de mon entourage, s’intéressant à ma future profession, m’ont posé la question suivante : « est-ce que tu pourrais faire quelque chose pour mon syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) ? ». Or, je ne trouvais pas de réponse précise à leur donner, les études réalisées sur ce sujet se faisant rares. Le sujet de mémoire s’est alors imposé de lui-même.

Cette recherche s’appuie essentiellement sur les résultats de l’étude expérimentale effectuée au cours de ce mémoire ; qui tend à démontrer que la prise en charge ostéopathique a une incidence bénéfique sur l’état général du patient apnéïque.
L’exploitation de ces résultats devrait permettre de répondre à une série d’interrogations au sujet suivant : « Etude intelligente de cas d’un patient atteint du Syndrome d’Apnées
obstructives du Sommeil léger, non traité médicalement ».

Après une première partie consacrée à définir le SAOS et où on effectuera quelques rappels anatomiques ainsi qu’une description complète de ce syndrome, nous analyserons dans une deuxième partie l’étude expérimentale effectuée, qui permettra de répondre aux questions émises au préalable.

Sommaire

Remerciements
Résumé
Sommaire
Abréviations
Glossaire
Introduction
Partie 1 : Qu’est-ce que le Syndrome d’Apnées Obstructives du sommeil ?
 Chapitre 1 : Description anatomique du système respiratoire
 Chapitre 2 : Définition du sommeil
 Chapitre 3 : Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil
Partie 2 : L’ostéopathie et le syndrome d’apnées obstructives du sommeil
 Chapitre 1 : Contexte théorique et expérimental
 Chapitre 2 : Description de l’étude expérimentale
 Chapitre 3 : Résultats et analyse
 Chapitre 4 : Discussion
Conclusion
Références et Index
 Table des Figures
 Références Bibliographiques
 Table des Matières
Annexes


  • Lire le mémoire

    Estelle BARBU
    Apnées du sommeil : un syndrome à dormir debout !

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 1003211

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License