La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Le traitement de l’OAA, indispensable ?

IDO 2013 - ROUFFIGNAC Grégoire
 
jeudi 24 mars 2016 par ROUFFIGNAC Grégoire

Le traitement de l’OAA, indispensable ?
Traitement ostéopathique de l’articulation Occipito-Atlanto-Axoidienne ou OAA

ROUFFIGNAC Grégoire


Promotion 2013 - MEMOIRE n°7 - Présenté et soutenu publiquement le X octobre à Paris - Directeur du mémoire : Arnaud LEFÈVRE - institut Dauphine d’Ostéopathie en partenariat avec le Federal European Register of Osteopaths

Résumé

Cette étude repose sur une recherche exploratoire pour appréhender le retentissement corporel d’un traitement ostéopathique de l’articulation Occipito-Atlanto-Axoidienneou OAA.
Le déroulement de cette étude suit une hiérarchie classique. Cependant, elle attache une importance particulière à la présentation et à l’explication des nombreux liens qui unissent l’OAA au reste du corps. Ainsi, la recherche, bien qu’exploratoire, sera réalisée dans un cadre préétabli de fonctionnement corporel.
Une fois ce cadre défini, trois groupes sont constitués parmi les 40 participants volontaires. Tous les participants remplissent une enquête préalable permettant de définir avec précision leur état général ainsi que les troubles pouvant les affecter.
Ces trois groupes subissent ensuite deux séries de tests permettant de juger de l’efficacité de leurs stratégies d’équilibrations :
 - En dehors de tout traitement pour le groupe témoin,
 - Après une technique placebo pour le groupe placebo,
 - Après un traitement ostéopathique de l’OAA pour le groupe test.
Un questionnaire de réévaluation 7 jours plus tard est réalisé parles groupes test et placebo afin de juger de l’efficacité de l’effet placebo.
Les résultats permettent de situer l’OAA comme une région charnière entre le système nerveux central et l’organisation spatiale d’un individu. Ils confirment l’efficacité réelle de l’ostéopathie et son rôle de régulation (proprioceptive principalement).Ils nous permettent également de reconsidérer le rôle de l’OAA tant dans la prise en charge diagnostique que thérapeutique. Enfin, ils apportent une preuve de la complémentarité d’application de l’ostéopathie aux soins optique, orthoptique, dentaire et orthodentaire, kinésithérapique (rééducation) et podologique.

Abstract

This study is based on an exploratory research to apprehend the physical impact of an osteopathic treatment of the Occipito-Atlanto-Axoidienne (“OAA”) articulation.
This study follows a classic hierarchy. However, a particular importance is given to the presentation and explanation of the numerous links joining the OAA to the rest of the body. Thus, there search – even if exploratory – is done in compliance with preconceived settings of the body way of functioning.
After these settings are defined, three groups are made up among the 40 volunteers. All participants fill in a preliminary survey which enables to define precisely their general state of health as well as disorders they may suffer from .
The three groups then take a succession of two tests aiming at judging the efficiency of their equilibration strategies :
 - After no treatment for the control group,
 - After a placebo technique for the placebo group,
 - After an osteopathic treatment of the OAA for the test group.
7 days later, a reevaluation questionnaire is done by the two last groups in order to assess the efficiency of the placebo effect.
The results enable to place the OAA as a pivotal region between the central nervous system and the spacial organization of an individual. They confirm the real efficiency of osteopathy and its regulation role (mainly proprioceptive).They also enable to reconsider the OAA role in the diagnostic as much as in therapeutic approaches. Finally, these results prove the point of the complementarity of application of osteopathy with optical, orthoptical, dental, orthodental, physiotherapeutic (re-education)and podiatric cares.

Table des matières

I. INTRODUCTION
II. MATERIELS ET METHODES
A. OSTEOPATHIE ET POSTUROLOGIE
 1 . Scheibel A ., Debusschere M. 
 2 . Poret B .  
 3 . Benoît-Lévy R., Scheibel A .
B. OSTEOPATHIE ET REGION SOUS-OCCIPITALE
 1 . Anatomie  
 2 . Base du crâne et dysfonctionnement parasympathique (IX, X)
 3 . Lien entre problèmes oculaires et rachis suboccipital  
 4 . Lien entre problèmes dentaires et rachis suboccipital
 5 . Lien entre les céphalées et rachis suboccipital 
 6 . Lien entre les muscles Vernier et la dure-mère 
 7 . L’intégration et le système synergique autoentretenu
C. PRESENTATION DE LA POPULATION
 1 . Population 
 2 . Critères d’exclusions
 3 . Informations relatives aux groupes
D. PRESENTATION DES QUESTIONNAIRES
 1 . Format des questionnaires
 2 . Intérêts des questionnaires
E. DEROULEMENT DE L’ETUDE
 1 . Protocole expérimental
 2 . Démarche intellectuelle
F.PROTOCOLE DE TESTS
 1 . Bilan morphostatique
 2 . Examen de la corticalité
 3 . Test de Romberg postural
 4 . Test des hauteurs de mains : TFD devant 
 5 . Test de piétinement de Fukuda 
 6. Choix des tests
G. PROTOCOLE DE TRAITEMENT
 1 . Traitement ostéopathique
 2 . Traitement Placebo
  H. METHODESDE CLASSIFICATION
 1 . Classification 1 : Groupe témoin
 2 . Classification 2 : Groupe Placebo
 3 . Classification 3 : Groupe test  
I. LIMITESDE L’ETUDE
III. RESULTA TS
A. RESULTATS SUR L’ENSEMBLE DE LA POPULATION
 1 . Classification 1 : Groupe témoin
 2 . Classification 2 : Groupe Placebo
 3 . Classification 3 : Groupe test
 4 . Analyse biostatistique des résultats 
B. ABSENCE DE RESULTATS  
C. RESULTATS TEST PAR TEST
D. REEVALUATION A J+7
IV. DISCUSSION
A. CONCERNANT LES PERTURBATIONS FONCTIONNELLES
 1 . Les problèmes dentaires
 2 . Les troubles parasympathiques
 3 . Les céphalées  
 4 . La dure-mère
B. CONCERNANT L’EFFET PLACEBO
C. CONCERNANT LES AFFERENCES DU SYSTEME POSTURAL
 1 . L’extéroception visuelle
 2 . L’extéroception plantaire
 3 . La proprioception
D. CONCERNANT LES EFFERENCES DU SYSTEME POSTURAL
 1 . Le réflexe nucal
 2 . Le tonus musculaire global
E. CONCERNANT L’OSTEOPATHIE PRATIQUE
 1 . La région sous-occipitale comme témoin privilégié d’une perturbation fonctionnelle
 2 . L’OAA et son rôle de réinitialisation globale du tonus musculaire
V. CONCLUSION
VI. REFERENCES  
VII. ANNEXES  
A. ANNEXE 1:QUESTIONNAIRE PRELIMINAIRE
B. ANNEXE 2:QUESTIONNAIRE DE REEVALUATION A J+7
C. ANNEXE 3:RÉSULTATS


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License