La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

Traitement ostéopathique de la constipation chronique chez les femmes. Résultats d’une étude pilote

Aurélie Belvaux, Michel Bouchoucha, Robert Benamouzig
 

Traitement ostéopathique de la constipation chronique chez les femmes.
Résultats d’une étude pilote

Titre original
Osteopathic management of chronic constipation in women patients. Results of a pilot study

Aurélie Belvaux, Michel Bouchoucha, Robert Benamouzig


Le Site de l’Ostéopathie remercie Aurélie Belvaux de lui avoir signalé cette étude

Résumé

Introduction
La constipation est un problème fréquent dans les pays occidentaux. L’ostéopathie est une thérapie manuelle non-invasive. Le but de cette étude pilote exploratoire est de déterminer l’efficacité des soins ostéopathiques pour le traitement des femmes souffrant de constipation fonctionnelle définie selon les critères de Rome III.

Patients et Méthodes
Vingt-et-un patientes souffrant de constipation fonctionnelle, définie selon les critères de Rome III, et adressées à un centre de soins tertiaires ont été recrutées. Un traitement ostéopathique hebdomadaire pendant quatre semaines, a été proposé. Pendant cette période, un questionnaire clinique, le score de KESS, l’échelle de forme de selles de Bristol, et la perception subjective des patients sur leur constipation, leurs ballonnements et les douleurs abdominales, ont été enregistrés. Le temps de transit colique total et segmentaire a été mesuré avant et après les soins ostéopathiques.

Résultats
Onze patients ont une constipation par transit ralenti, et 10 ont des troubles de la défécation. Chez ces patients, après les soins ostéopathiques, le score de KESS (25±4 vs 22±6 ; P=0.020), le temps de transit oro-anal (88 ±29 vs 64±44 h ; P=0.002), le transit segmentaire gauche (40±19 vs24±27 ; P=0.009) et droit (24±17 vs 17±18 ; P=0.005) ont diminué, tandis que la fréquence des selles (5.2±5.2vs 7.7±13.0 ; P=0.005) et l’échelle de Bristol (1.5±1.3 vs 2.2±1.5 ; P=0.003) ont augmenté.
Après les séances d’ostéopathie : les patients avec constipation par retard de transit ont une diminution du transit colique gauche (49±17 vs 24±21 ; P=0.010) et les patients souffrant de trouble de la défécation ont diminué le transit colique droit (23±18 vs 12±10 ; P=0.010).
Après l’ensemble des traitements ostéopathiques, l’intensité de la constipation (2.7±0.8 vs 2.4±1.1 ; P=0.090), les scores PACSYM (24±9 vs 20±11 ; P=0.110), et SF-36 n’ont pas changé significativement contrairement à l’intensité rapportée des douleurs abdominales (4.4±2.3 vs 2.6±2.7 ; P=0.009), et des ballonnements (6.0±2.6 vs 3.6±2.7 ; P=0.002), et au score de qualité de vie PACQOL (54±21 vs 43±24 ; P=0.030).
L’amélioration de la constipation par les soins ostéopathiques a été associée à une diminution de la consommation médicamenteuse

Conclusion
Cette étude ouverte sans utilisation de manœuvre placebo montre que les soins ostéopathiques pourraient être proposés pour le traitement de la constipation fonctionnelle chez les femmes. Les changements physiologiques induits par les soins ostéopathiques sont spécifiques du type de constipation. De nouveaux essais randomisés sont nécessaires pour confirmer ces résultats.



Aurélie Belvaux, Michel Bouchoucha, Robert Benamouzig, Osteopathic management of chronic constipation in women patients. Results of a pilot study,


In Clinics and Research in Hepatology and Gastroenterology, Volume 41, Issue 5, 2017, Pages 602-611, ISSN 2210-7401, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28215390/

Abstract : Summary

Background and aims
Constipation is a common problem in western countries. The aim of this pilot study was to determine the effectiveness of osteopathic manipulative treatment (OMT) for the treatment of constipated women with functional constipation (FC) or defeation disorders (DD).
Methods
Twenty-one constipated females referred to a tertiary center were recruited. A course of OMT, weekly for four weeks, was given. Clinical questionnaire, Bristol stool form scale and patients’ subjective perception of constipation, bloating and abdominal pain, were recorded. Total and segmental colonic transit time (CTT) were performed before and after OMT.
Results
Eleven patients had FC and 10 DD, as defined by Rome III criteria. After OMT, the Knowless Eccersley Scott Symptom score (P = 0.020), the oro-anal transit time (P = 0.002), the right (P = 0.005) and left (P = 0.009) CTT had decreased while the stool frequency (P = 0.005) and the Bristol Stool Form scale (P = 0.003) had increased. After OMT, the intensity of constipation, and the Patient assessment of constipation symptoms score did not change but a decrease of abdominal pain, bloating, quality of life score and drug use was found.
Conclusions
This study shows OMT has potential benefit for treating functional constipation in women. Further randomised trials are required to confirm these results.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 6 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License