La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO
Recherchez dans le Site :

L’apport de l’activité physique au traitement manuel ostéopathique dans la lombalgie commune chronique

CEESO 2017 - ÉTIENNE Amélie
 
vendredi 6 avril 2018 par ÉTIENNE Amélie

L’apport de l’activité physique au traitement manuel ostéopathique dans la lombalgie commune chronique
Étude pilote

ÉTIENNE Amélie


Mémoire en vue de l’obtention d’un diplôme d’ostéopathe - Centre Européen d’Enseignement Supérieur en Ostéopathie — CEESO 2017 - Tuteur : BOURIAUD Bertrand, ostéopathe DO.. - Soutenance : 4 mai 2017

Le Site de l’Ostéopathie remercie le Directeur du CEESO Paris de l’avoir autorisé à présenter ce mémoire

Résumé

INTRODUCTION : L’auto limitation des activités est un facteur entretenant la chronicité de la douleur lombaire. Les recherches concernant sa place comme stratégie à part entière de traitement restent insuffisantes. L’objectif de l’étude est donc de proposer l’association entre une thérapie mono disciplinaire et une thérapie conservatrice, et leur retentissement sur la douleur et la capacité fonctionnelle du patient lombalgique.

MÉTHODE : 7 patients ont été assignés de façon randomisée au groupe OST+A combinant prise en charge ostéopathique et conseils pour augmenter l’activité physique, ou au groupe OST avec une prise en charge ostéopathique seule. Les critères de jugement étaient l’intensité de la douleur mesurée par l’EVA ; le score d’incapacité fonctionnelle mesuré par le questionnaire EIFEL, et l’activité physique grâce à un podomètre. L’étude a été réalisée en simple aveugle.

RÉSULTATS : Bien qu’une amélioration numérique ai été constatée, les résultats inter et intra groupes ne sont pas statistiquement significatifs.
CONCLUSION : Nous ne pouvons pas conclure que conseiller l’activité physique, comparé au traitement ostéopathique seul, ai un bénéfice supérieur sur la lombalgie commune chronique. Cependant une évolution positive à plus long terme chez le groupe expérimental suggère que l’activité physique puisse potentialiser le traitement ostéopathique.

MOTS CLÉS : lombalgie commune chronique, ostéopathie, activité physique.

Abstract

TITLE : Contribution of physical activity to osteopathic manipulative treatment in nonspecific chronic low back pain.

INTRODUCTION : Self-limiting activities is a factor of back pain chronicity. Researches about his place as a treatment strategy remain insufficient. The aim of this study is to propose the association between a monodisciplinary therapy and a conservative therapy, and to observe their impact on pain and functional capacity.

METHOD : 7 patients were assigned to the OST + A group combining osteopathic management and advice to increase physical activity, or to the OST group with osteopathic management alone. The outcome measures were pain intensity measured by VAS ; the functional disability score measured by the EIFEL questionnaire, and physical activity through a pedometer. The study was conducted in a single blind.

RESULTS : Although numerical improvement has been observed, inter and intra-group results are not statistically significant.

CONCLUSION : We can not conclude that advising physical activity, has a greater benefit on chronic low back pain, compared to osteopathic treatment alone. However, a longer term positive evolution in the experimental group suggests that physical activity can potentiate osteopathic treatment.

KEYWORDS : nonspecific chronic low back pain, osteopathy, physical activity.


Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 2 / 1002714

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Livres, Mémoires & Thèses  Suivre la vie du site Mémoires & Thèses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License