La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Diagnostic ostéopathique et technique d’énergie musculaire sur les membres

Cédric TAUPIAC
vendredi 15 avril 2022 par Cédric Taupiac

Diagnostic ostéopathique
et technique d’énergie musculaire sur les membres

Cédric Taupiac


CARACTÉRISTIQUES



Date de parution : 12/2021
Éditeur  : Independently published
ISBN  : 979-8778789517
Nb. de pages  : 288 pages
Dimensions :15,24 x 22,86 cm
Prix relié : 52,75 €
Prix format Kindle : 9,99 €

Cédric TAUPIAC
Diagnostic ostéopathique
et technique d’énergie musculaire sur les membres


Descriptif


Ce livre présente une approche de l’élément musculaire en ostéopathie.

Il est le fruit d’une recherche approfondie dans différents domaines de la santé, de la physiologie et de l’enseignement.

Dans la première partie, l’anatomie et la neurologie aide le lecteur novice ou expérimenté à appréhender cet organe sensoriel.

Il rappelle également que le muscle fait partie intégrante de la dysfonction ostéopathique en tant que témoin adaptatif ou élément causal. En effet, l’augmentation de la tonicité musculaire peut être mise en relation avec une restriction de mobilité locale, régionale ou à distance de la zone douloureuse.

Dans la deuxième partie, notre modèle clinique propose un enchaînement de point à investiguer mêlant la structure et la fonction motrice indissociables au bon diagnostic.

L’étude de la statique et de la dynamique associées à l’attraction tissulaire, aux tests passifs polyarticulaires sont révélateurs de la relation contenant-contenu.

À l’intérieur de la chaîne lésionnelle, le praticien pourra analyser les dysfonctions ostéopathiques spécifiques responsables des douleurs.

Dans la troisième partie, les principes des différentes techniques musculaires sont traités ainsi que certaines pratiques manipulatives sur les membres inférieur et supérieur.

Ces techniques sont facilement applicables et agréables pour le patient. Seules ou combinées, elles s’avèrent efficaces dans la prise en charge des différents troubles musculosquelettiques et viscéraux.

Dans la dernière partie, le lecteur trouvera des informations contractuelles concernant les effets de la mobilisation et des étirements avant ou après les efforts. Les conseils apportés par le professionnel sont utiles au patient considéré comme “ acteur de sa propre vitalité”.

Enfin, cet ouvrage fait le point sur le muscle souvent mis à l’écart du concept de globalité. Au-delà d’une technique utile et puissante, il contribue peut-être au lien confraternel entre la médecine ostéopathique et la rééducation fonctionnelle.


L’auteur


Cédric TAUPIAC est ostéopathe D.O, diplômé du Collège Ostéopathique de Provence (C.O.P) depuis 16 ans. Il exerce en cabinet libéral et enseigne les techniques d’énergies musculaires à l’Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon (IFO-GA). Ancien coordinateur pédagogique, ancien vice président de l’association des Ostéopathes de la Martinique, il est aussi coauteur de publications scientifiques. Spécialisé dans l’étude et le suivi de sportifs de haut niveau, il s’occupe aussi des séniors, enfants et personnes handicapés.

Site de Cédric Taupiac : http://osteo-var.fr/


Table des matières


DIAGNOSTIC OSTÉOPATHIQUE ET TECHNIQUE D’ÉNERGIE MUSCULAIRE SUR LES MEMBRES

ABRÉVIATIONS
INTRODUCTION

1 Généralités sur le muscle
1.1 Le modèle myofascial
1.2 Les structures macroscopiques du muscle squelettique

 1.2.1 Les différentes couches du tissu conjonctif
 1.2.2 Les différents types de libres musculaires
1.3 Les propriétés du muscle squelettique
 1.3.1 L’élasticité
 1.3.2 L’excitabilité
 1.3.3 L’extensibilité
 1.3.4 La plasticité
1.4 Les structures microscopiques du muscle
1.5 Le fonctionnement du système nerveux

 1.5.1 Généralités sur le système neuro périphérique
 1.5.2 Les récepteurs
 1.5.3 Les réflexes musculo squelettiques

2 La dysfonction ostéopathique au centre du concept des chaînes musculaires
2.1 La dysfonction ostéopathique
2.2 L’interdépendance entre la structure anatomique et la fonction motrice
2.3 Les différentes approches des chaînes musculaires

3 Du protocole clinique à la technique manuelle précise
3.1 La démarche clinique
 3.1.1 L’anamnèse
 3.1.2 L’approche visuelle statique
 3.1.3 L’approche visuelle dynamique
 3.1.4 L’importance des tests médicaux
3.2 La démarche manuelle
 3.2.1 L’attraction tissulaire
 3.2.2 Les tests passifs polyarticulaires
 3.2.3 La palpation
 3.2.4 Le test passif articulaire localisé
 3.2.5 La technique musculaire à visée articulaire.

4 L’approche visuelle statique
4.1 La mise en place du patient
4.2 Les lignes mathématiques et les points de références

 4.2.1 La vue de face
 4.2.2 La vue de dos
 4.2.3 La vue de profil
4.3 Les étiologies possibles
 4.3.1 Le type I
 4.3.2 Le type 2
 4.3.3 Le type 3
 4.3.4 Le type 4
 4.3.5 Le type 5
4.4 Interprétation clinique

5 L’approche visuelle dynamique
5.1 Les intérêts de la mise en mouvement
 5.1.1 Les intérêts médicaux
 5.1.2 Les intérêts ostéopathiques
5.2 Le bilan moteur global sur la colonne vertébrale
 5.2.1 Le bilan moteur global debout
 5.2.2 Le bilan moteur global assis
5.3 Le bilan moteur spécifique par zone vertébrale
 5.3.1 Les cervicales
 5.3.2 Les thoraciques, les côtes et les lombaires
5.4 Le bilan moteur global du membre inférieur
 5.4.1 La triple flexion bipodale- en chaîne fermée
 5.4.2 La triple extension bipodale- en chaîne fermée
 5.4.3 La triple flexion unipodale- en chaîne fermée
 5.4.4 La triple extension unipodale- en chaîne fermée
5.5 Le bilan moteur spécifique du membre inférieur
 5.5.1 La hanche
 5.5.2 Le genou
 5.5.3 La cheville et le pied
5.6 Le bilan moteur global du membre supérieur
5.7 Le bilan moteur spécifique du membre supérieur

 5.7.1 La scapula
 5.7.2. La clavicule
 5.7.3 Les articulations acromio claviculaire et scapulo humérale
 5.7.4 Le coude
 5.7.5 Le poignet et la main

6 L’attraction tissulaire instantané
6.1 Le test de référence
6.2 Le protocole debout
6.3 Le protocole assis
6.4 Les interprétations possibles

7 Les tests passifs des chaînes musculaires
7.1 Les tests d’ouverture et de fermeture de la colonne vertébrale
 7.1.1 La région cervicale
 7.1.2 Les régions thoracique et lombaire
7.2 Les tests d’ouverture et de fermeture des membres inférieurs
 7.2.1 Les tests globaux
 7.2.2 Allongement de la chaîne de fermeture
 7.2.3 Allongement de la chaîne d’ouverture
7.3 Les tests d’ouverture et de fermeture des membres supérieurs
 7.3.1 Les tests globaux
 7.3.2 Allongement de la chaîne de fermeture
 7.3.2 Allongement de la chaîne d’ouverture

8 Principes des techniques de correction
8.1 Généralités
 8.1.1 Les différentes T.E.M ou M.E.T
 8.1.2 Utilité de la respiration
8.2 Les techniques par pompage musculo tendineux
 8.2.1 Le pompage progressif
 8.2.2 Le pompage alternatif
8.3 Les techniques avec contraction musculaire
 8.3.1 Le principe de relâchement post isométrique
 8.3.2 Le principe d’inhibition réciproque
 8.3.3 Le principe isotonique concentrique
 8.3.4 Le principe isotonique excentrique

9 Les techniques sur le membre inférieur
9.1 Les techniques musculaires sur la hanche
 9.1.1 Dysfonction de flexion de hanche
 9.1.2 Dysfonction d’extension de hanche
 9.1.3 Dysfonction de rotation latérale de hanche
 9.1.4 Dysfonction de rotation médiane de hanche
 9.1.5 Dysfonction d’abduction de hanche
 9.1.6 Dysfonction d’adduction de hanche
9.2 Les techniques musculaires sur le genou
 9.2.1 Dysfonction d’extension de genou
 9.2.2 Dysfonction de flexion de genou
 9.2.3 Dysfonction de tibia antérieur (extrémité supérieure)
 9.2.4 Dysfonction de tibia postérieur (extrémité supérieure)
 9.2.5 Dysfonction de rotation latérale automatique
 9.2.6 Dysfonction de rotation médiane automatique
 9.2.7 Dysfonction de tête fibulaire antérieure
 9.2.8 Dysfonction de tête fibulaire postérieure
 9.2.9 Dysfonction combinée de la tête et de la malléole fibulaires
 9.2.10 Dysfonction supéro- externe de la patella
9.3 Les techniques musculaires sur la cheville, le médio pied et l’avant pied
 9.3.1 Défibrosage musculaire de la cheville
 9.3.2 Dysfonction de malléole fibulaire antérieure
 9.3.3 Dysfonction de malléole fibulaire postérieure
 9.3.4 Dysfonction de tibia antérieur (extrémité inférieure)
 9.3.5 Dysfonction de tibia postérieur (extrémité inférieure)
 9.3.6 Dysfonction de talus antérieur
 9.3.7 Dysfonction de talus postérieur
 9.3.8 Dysfonction combinée de talus postéro latéral et calcanéus antéro médian
 9.3.9 Dysfonction combinée de talus antéro médian et calcanéus postéro latéral
 9.3.10 Dysfonction haute des os du médio et avant pied (cuboïde, os naviculaire, C1, C2, C3 et épiphyse proximale de tous les métatarses)
 9.3.11 Dysfonction basse des os du médio et avant pied (cuboïde, os naviculaire, C1, C2, C3 et épiphyse proximale de tous les métas)
 9.3.12 Dysfonction haute de l’extrémité supérieure du métatarse I
 9.3.13 Dysfonction basse de l’extrémité inférieure du métatarse
 9.3.14 Dysfonction des phalanges

10 Les techniques sur le membre supérieur
10.1 Le complexe de l’épaule
 10.1.1 Les techniques musculaires sur l’articulation scapulo-serrato-thoracique
 10.1.2 Les techniques musculaires sur l’articulation scapulohumérale
 10.1.3 Les techniques musculaires sur l’articulation sterno costo claviculaire (s.c.c) et le corps claviculaire
 10.1.4 Les techniques musculaires sur l’articulation acromioclaviculaire (A.C)
10.2 Le coude
 10.2.1 Dysfonction de flexion
 10.2.2 Dysfonction d’extension
 10.2.3 Défibrosage de la membrane interosseuse (M.I.0)
 10.2.4 Dysfonction de tête radiale postérieure
 10.2.5 Dysfonction de tête radiale antérieure
 10.2.6 Dysfonction de compression de l’articulation humero ulnaire
 10.2.7 Dysfonction d’adduction
 10.2.8 Dysfonction d’abduction
 10.2.9 Dysfonction de l’interligne médian ferme
 10.2.10 Dysfonction de l’interligne latéral fermé
10.3 Le poignet et la main
 10.3.1 Dysfonction d’extension
 10.3.2 Dysfonction de l’éminence thénar
 10.3.3 Dysfonction de l’éminence hypothénar
 10.3.4 Dysfonction des muscles interosseux
 10.3.5 Dysfonction de compression de l’articulation trapézométacarpienne
 10.3.6 Dysfonction antérieure de la première rangée du carpe (RI)
 10.3.7 Dysfonction antérieure d’un os du carpe ou des épiphyses distales
 10.3.8 Dysfonction de postérieure d’un os du carpe ou des épiphyses distales
 10.3.9 Dysfonction antérieure de la métacarpo-phalangienne du 1
 10.3.10 Dysfonction postérieure de la métacarpo-phalangienne du I
 10.3.11 Dysfonction des phalanges

11 Mobilisations et étirements du sportif amateur au sportif confirmé
11.1 La mobilisation active
 11.1.1 Échauffement général
 11.1.2 La mobilisation spécifique en chaînes ouverte et fermée
11.2 Les étirements
 11.2.1 Les étirements de type dynamique
 11.2.2 Les étirements de type passif

CONCLUSION
Bibliographie


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 641692

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.13 + AHUNTSIC

Creative Commons License