La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

« Des doigts qui pensent, sentent, voient et savent »

Gueullette Jean-Marie - Exercices de réflexivité ostéopathique
samedi 23 octobre 2021 par Jean-Marie Gueullette

Jean-Marie GUEULLETTE « Des doigts qui pensent, sentent, voient et savent ». Exercices de réflexivité ostéopathique

Source : Revue en ligne de sciences humaines et sociales, Numéro 31 - « La part de la main » [en ligne].




RÉSUMÉ


La place de la main dans le discours ostéopathique est importante, et même identitaire pour la profession. Si les ostéopathes, dans une expression spontanée, parlent volontiers de leurs mains comme de l’outil avec lequel ils perçoivent et soignent, l’analyse de leur propos montre que cette représentation s’articule avec des approches plus complexes. La main est plutôt un media, non seulement de la perception et de l’acte thérapeutique, mais plus profondément de la relation entre le praticien et son patient. Elle ne peut cependant être seulement envisagée comme un media, puisqu’elle n’est pas autre que le corps et que le sujet, au point que celui-ci peut s’identifier à sa main. Ce qui est vécu par la main entre en interaction profonde avec la pensée : celle-ci, lorsqu’elle évolue, fait évoluer la perception de la main, et réciproquement la main interroge, stimule et déplace la pensée.



ABSTRACT


“Fingers that think, feel, see, and know”. Exercises in osteopathic reflexivity. Osteopathic discourse places great emphasis on the hand, which serves as a symbol of professional identity. Spontaneously, osteopaths speak about their hands as diagnositic and therapeutic tools. However, discourse analysis shows that this kind of representation is mixed with other approaches. The hand is a medium for perception and therapy, but also for the relation between therapist and patient. But it is more than a medium, because the hand is nothing other than body and person ; thus, osteopaths can be thought to identify themselves with their hands. Furthermore, there is a deep relation between hand and thought : the evolution of thought leads to modifications in the perception of one’s hands just as the hand works to question, stimulate and transform thought.


SOMMAIRE


Introduction

L’ostéopathie est-elle un métiermanuel ?

« Je voulais soigner avecmes mains »

Outil, instrument oumédia

De la perception

De l’acte thérapeutique

De l’expression du thérapeute

La main dans un corps-à-corps

La main sur le corps, premier contact et accordage

Main et corps du thérapeute

La main dans le corps

La main et la pensée

Une perception active, qui se pose des questions

Une évolution de la main suscitée par l’évolution de la réflexion

Des mains plus intelligentes que le cerveau

Conclusion

Notes

Bibliographie


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 583137

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License