La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

La Revue de l’Ostéopathie n° 25

jeudi 17 décembre 2020 par La Revue de l’Ostéopathie

Éditorial

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’existence de l’effet placebo est connu des praticiens. En revanche, l’effet Hawthorne est un effet expérimental peu connu, bien souvent confondu avec l’effet placebo dont il est fréquemment complémentaire. L’effet Hawthorne a été décrit dans les années 30 (du XXe siècle...) à la suite d’une série d’expériences effectuées dans l’usine Hawthorne Works, appartenant à la Western Electric et implantée dans la banlieue de Chicago. De 1927 à 1932, des chercheurs ont mené une séries d’études sur la productivité. Un atelier expérimental occupé par des ouvrières volontaires de l’usine a été créé pour vérifier si l’amélioration de l’éclairage de l’atelier avait un impact sur leur productivité en apportant davantage de confort. Avec l’augmentation de l’éclairage, la productivité a augmenté de 30 %... mais les chercheurs ont été surpris de constater que cette augmentation persistait de façon durable après le retour à l’éclairage d’origine ! Des recherches complémentaires ont ensuite été réalisées pour comprendre les résultats obtenus. Elles ont abouti à la conclusion que le fait de savoir que l’on est sélectionné pour participer à une expérience, d’être l’objet d’une attention particulière d’un investigateur, peut avoir un effet sur la motivation.

Dans les disciplines biomédicales, l’effet Hawthorne peut affecter les évaluations de douleur ou de gêne effectuées par un praticien auprès d’un patient en consultation de routine, et surtout lors d’un essai thérapeutique. Le fait d’être observé par une ou un soignant peut modifier la manière dont la douleur, la qualité de vie ou la gêne fonctionnelle sont exprimées ou quantifiées par le patient. C’est un phénomène dont le patient n’a pas conscience. Il s’agit d’une distorsion de la plainte et non pas une diminution réelle, contrairement à l’effet placebo qui est une baisse réelle de la douleur ou de la gêne liée à la sécrétion d’endorphine ou de dopamine.

Le fait pour un patient de devenir actif dans sa prise en charge thérapeutique, donc acteur de son traitement, peut créer un effet Hawthorne bénéfique en pratique courante. Si l’on y ajoute la sollicitude et l’empathie du praticien, l’effet Hawthorne potentiel est le bienvenu, et cela ne pose pas de problème particulier, hormis d’inciter certains praticiens à l’humilité....

Qu’en est-il dans un essai thérapeutique ? S’il n’est pas contrôlé, bien que l’effet Hawthorne soit bénéfique également pour les participants, il est susceptible de fausser l’évaluation du critère de jugement. Les procédures d’insu sont utilisées pour assurer la meilleure neutralité possible des intervenants lors des essais comparatifs afin de tenter de contrôler l’effet Hawthorne. Ce contrôle peut consister en l’aveuglement de l’investigateur en charge de l’inclusion des participants, ainsi que de l’évaluateur lors du recueil du critère de jugement, ou en l’utilisation d’auto-questionnaires remplis en dehors de la présence de l’investigateur. L’aveuglement du patient et du praticien distribuant oupratiquant le traitement est concevable dans les essais d’évaluation médicamenteuse. En revanche, dans le domaine de l’évaluation des effets thérapeutiques des traitements et techniques ostéopathiques, l’aveuglement strict du patient et du praticien sont impossibles, mais il est parfois envisageable d’appliquer un traitement simulé (sham treatment) aux patients du groupe contrôle. Danst ous les cas, il est pertinent d’interpréter les résultats avec la prudence requise face à cet effet Hawthorne, en fonction de la méthodologie appliquée dans l’essai.

Ces obstacles sont également rencontrés par d’autres professions biomédicales : chirurgiens, dentistes, chiropraticiens, kinésithérapeutes... qui publient régulièrement des essais thérapeutiques de bonne qualité. Malgré les limites imposées par les contraintes méthodologiques, il est nécessaire et possible de poursuivre les études sur l’évaluation de l’efficacité de l’ostéopathie.

Pendant que les membres du comité éditorial préparent le prochain numéro, nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro 25.

Robert Meslé
Rédacteur en chef

Sommaire

Éditorial, Robert Meslé

Effets d’une prise en charge ostéopathique sur les douleurs postopératoires de nouveau-nés et nourrissons opérés d’une cardiopathie congénitale : essai clinique randomisé en simple aveugle.
Hery M, Manscourt C, Bajolle F, Renaudo S, Soudain-Pineau M, Bonnet D, Stubbe L.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:5-14.

Résumé
Introduction : Les cardiopathies sont les anomalies congénitales les plus répandues dans le monde. Depuis une dizaine d’années, l’amélioration du dépistage anténatal et de leur prise en charge précoce a permis un meilleur pronostic vital pour ces nourrissons cardiaques. Si la cardiopathie nécessite une chirurgie, elle intervient généralement pendant la première année de vie. Cette opération laisse place à une cicatrice sternale ou thoracique pouvant entraîner d’importantes douleurs postopératoires. L’objectif de cette étude était de savoir si une prise en charge ostéopathique permettrait de faciliter la récupération des nouveau-nés et nourrissons en diminuant la douleur.
Méthodes : 18 patients ont été randomisés en deux groupes : traité (n = 10) et contrôle où la prise en charge ostéopathique était simulée (n = 8). L’étude a été réalisée au sein du service de cardiologie pédiatrique de l’hôpital Necker dans les trois semaines postopératoires. Les critères d’objectivation regroupaient l’échelle EVENDOL, un score ostéopathique nommé OSCAR et les constantes cardiaques qui ont été notées le jour de la consultation et un jour après.
Résultats : Diminution significative du score de l’échelle EVENDOL remplie par les parents (p = 0,01) et le médecin suivant l’enfant (p = 0,03) et du score ostéopathique OSCAR dans le groupe traité. Pour les constantes cardiaques, importante diminution de la fréquence respiratoire (p = 0,04) dans le groupe traité.
Conclusion : Un traitement ostéopathique orienté sur les conséquences d’une chirurgie cardiaque a diminué les douleurs postopératoires des participants de cette étude. L’ostéopathie pourrait être intégrée au sein d’une prise en charge pluridisciplinaire dans les suites opératoires d’une chirurgie cardiaque chez les nouveau-nés et nourrissons.
Mots clés : Ostéopathie, Nouveau-né, Nourrisson, Cardiopathies congénitales, Chirurgie thoracique, Mesure de la douleur.

Impact d’une technique HVBA appliquée au segment spinal T4 sur l’activité neurovégétative évaluée par VFC chez des sujets sains : validation d’un protocole de mesure.
Lacroix V, Derieux M, Fabre B, Ratio E.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:15-26.

Résumé
Objectif : Évaluer la faisabilité d’un protocole de recherche expérimentale ayant pour but de mesurer l’effet d’une technique manipulative HVBA appliquée au segment T4 d’un sujet sain sur la Variabilité de la Fréquence Cardiaque (VFC), représentative de l’activité du système nerveux autonome. L’étude a également pour objectif de calculer le nombre de sujets nécessaires pour une future étude.
Méthodes : Deux opérateurs ont testé la mobilité de T4 pour répartir 26 sujets en deux groupes : avec restriction de mobilité (n = 18) et sans restriction de mobilité (n = 8). Un cardiofréquencemètre a recueilli la fréquence cardiaque en continu avant, pendant et après la manipulation de la vertèbre T4. Les basses fréquences (LF), les hautes fréquences (HF), et leur rapport (LF/HF) ont été analysées avec le logiciel Kubios.
Résultats : Après manipulation des sujets avec restriction de mobilité, les basses fréquences augmentent, les hautes fréquences sont stables et le rapport LF/HF augmente. Pour les sujets sans restriction de mobilité, les trois variables diminuent. Les différences inter et intragroupes ne sont pas statistiquement significatives.
Conclusion : Les résultats de cette étude vont dans le sens de l’hypothèse de recherche. Des modifications doivent être apportées à la méthodologie pour une future étude avec des effectifs suffisants et en allongeant la durée de la mesure.
Mots clés : Mesure de la fréquence cardiaque, Système nerveux autonome, Manipulation ostéopathique

Effets du traitement ostéopathique sur les compétences oro-faciales au sein chez le nouveau-né à terme : protocole d’étude pour un essai randomisé contrôlé.
Forment S, Dugailly PM, Mertens V, Feipel V.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:27-34.

Résumé
Contexte : L’alimentation orale est une compétence essentielle à la survie et au développement des nouveau-nés. Plusieurs auteurs estiment que les difficultés alimentaires précoces en néonatalogie sont présentes chez 25 à 50% des nourrissons en général. Les problèmes d’allaitement spécifiquement liés aux capacités orales de succion et de déglutition du nouveau-né auraient un taux de prévalence variant entre 30 et 54 % au cours des 60 premiers jours de vie, et ces difficultés sont fréquemment associées à un arrêt précoce de l’allaitement maternel. À ce jour, le nombre d’études qui s’intéressent à une approche ostéopathique des troubles de succion-déglutition chez le nouveau-né est fort limité et souffrent d’un manque de qualité méthodologique. Ce protocole d’étude a pour but d’évaluer les effets d’une prise en charge ostéopathique (TMO) sur les compétences oro-faciales chez le nouveau-né à terme.
Méthodes : Cet essai est randomisé et contrôlé en double aveugle. Les participants seront randomisés en deux groupes et chacun d’eux recevra un traitement ostéopathique et un traitement contrôle selon un modèle croisé. Les effets thérapeutiques seront étudiés en évaluant les compétences orales au moyen de l’échelle OFS (Oral Feeding Skills). Des informations complémentaires seront récoltées par l’utilisation d’une échelle numérique et de deux échelles descriptives ainsi que par le monitoring des signes vitaux tels que la fréquence cardiaque et la saturation en oxygène.
Conclusion : Le présent article définit le protocole d’une étude pilote innovante qui vise à analyser les effets d’un traitement ostéopathique (TMO) sur les compétences orales au sein et les signes vitaux au cours de l’allaitement chez le nouveau-né à terme.
Mots clés : Nouveau-né, Comportement de succion, Ostéopathie, Essai contrôlé randomisé

Portrait des ostéopathes pratiquant dans la province du Québec au Canada : résultats d’un questionnaire indépendant.
Lalonde F, Pelletier R, Fatisson J, Gosselin Boucher V, Oswald V, Mullié Y, Comtois A.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:35-42.

Résumé
Contexte : Les consultations en ostéopathie augmentent dans la province du Québec au Canada depuis les années 1980. Malgré un gain en popularité, l’ostéopathie n’est pas enseignée dans un cadre universitaire et n’est pas considérée comme une profession réglementée. L’objectif de ce projet est de tenter de dresser un profil démographique des ostéopathes, idées concernant la science et la pratique de l’ostéopathie et la formation souhaitée de l’ostéopathie.
Méthodes : Les participants ont été recrutés pour répondre au questionnaire inspiré d’une étude américaine et validé par l’équipe. Le questionnaire a été envoyé par courriel (Survey Monkey), via les différentes associations d’ostéopathes et le média social Facebook.
Résultats : 229 répondants (148 femmes et 81 hommes) ont répondu au questionnaire : âge moyen de 38 ± 9 ans ; nombre moyen d’années de pratique : 5,0 ± 5,0 ans ; 31 % affirment travailler entre 21 à 30 heures par semaine pour des recettes entre 41 000 et 60 000 dollars canadien ; 63 % des répondants ont complété un grade universitaire avant ou après d’entreprendre leurs études en ostéopathie qui s’échelonnent en moyenne sur 5,4 ± 1,3 années. La majorité des ostéopathes québécois perçoit la recherche en ostéopathie au Québec comme étant moins active comparativement aux autres pays. La majorité est en faveur de la création d’un programme universitaire afin de combler cette lacune.
Conclusion : Les données de ce questionnaire pourront être utiles pour le processus de législation de l’ostéopathie et de son entrée en milieu universitaire.
Mots clés : Ostéopathie, Démographie, Thérapies complémentaires, Universités

Livres

- Introduction à l’étude de la médecine expérimentale - Claude Bernard - Flammarion
- Guide pour la rédaction d’un travail scientifique en santé publique - Univ Européenne - Timohée Musumbu Mukanda
- Épidémiologie : Pour une éducation raisonnée à l’incertitude - Maryline Coquidé, Jean-Marc Langé, Stéphane Tirard - Vuibert
- La philosophie des sciences - Presses Universitaires de France - Dominique Lecourt

Summary

Foreword, Robert Meslé

Effects of osteopathic care on post-surgical pain following Congenital cardiopathy surgery in infants. A clinical randomised, simple blinded study
Hery M, Manscourt C, Bajolle F, Renaudo S, Soudain-Pineau M, Bonnet D, Stubbe L.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:5-14.

Abstract
Introduction : Cardiac defects are the most widespread congenital anomalies in the world. In the last ten years, improved antenatal screening and early care have vastly improved these cardiac infants’ vital prognosis. If the cardiac defect needs surgery, it generally happens during the first year of life. This surgery leaves a thoracic or sternal scarring that can incur severe post-surgical pain. This study aims to assess the interest of osteopathic care toward the improvement of their recovery through decreasing their level of pain.
Method : 18 patients were randomised in two groups : treatment (n = 10) and control (n = 8) with simulated osteopathic care. The study was realised in the cardio paediatric division in the Necker hospital (Paris), during the three postsurgical weeks. Objectification criterion included the EVENDOL scale, an osteopathic score named OSCAR, and the cardiac data on the consultation day and the following day.
Results : Significant decrease of the EVENDOL scales, filled by the parents (p=0.01), by the paediatrician following the infant (p = 0.03) and of the OSCAR osteopathic score in the treatment group. Cardiac data showed a decreased breathing frequency in infants treated (p = 0.04).
Conclusion : Osteopathic care oriented toward the consequences of cardiac surgery decreased the post-surgery Pain in this study’s participants. Osteopathy could be integrated among the multidisciplinary care following cardiac surgery in infants.
Keywords : Osteopathic Medicine, Infant, Newborn, Heart Defects, Congenital, Thoracic Surgery, Pain Measurement

Evaluation of the impact of an HVLA technique over T4 spinal segment on the autonomic activity of healthy subjects through the HRV. Validating a measure protocol
Lacroix V, Derieux M, Fabre B, Ratio E.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:15-26.

Abstract
Aim : To assess the feasibility of an experimental research protocol. This protocol aims to measure the effects of an HVLA manipulative technique on the Heart Rate Variability (HRV).
The technique is to be applied on the T4 spinal segment of healthy subjects. The HRV is representative of the Autonomous Nervous system’s activity. The study also aims to devise the number of subject needed for a future research.
Method:Two operators tested T4 mobility in order to dispatch 26 subjects into two groups : with (n = 18) or without (n = 8) restricted mobility. A cardiofrequen-cemeter continuously recorded the heart rate before, during and after T4 manipulation. We used the Kubios software to analyse high frequencies (HF), Low frequencies (LF) and their ratio (LF/HF).
Results : After manipulation, subjects with restricted mobility shôw an increase in Low frequencies, High frequencies stability and an increased LF/HF ratio. Upon subjects with no restricted mobility we see the three variables decrease. Inter and intra group differences are not statistically significant.
Conclusion : the study’s results are going along with the research hypothesis. However, the method has to be modified in order to realise a further study with more subjects included and an increased length of measure.
Keywords : Heart Rate Determination, Autonomic Nervous System, Manipulation, Osteopathic

Effect of osteopathic treatment on full-term infants’ orofacial competency for breastfeeding. A randomised controlled study protocol
Forment S, Dugailly PM, Mertens V, Feipel V.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:27-34.

Abstract
Context : oral feeding is an essential competency for the survival and development of the new-born. Some authors state that 25 to 50 % of infants would present with early feeding difficulties in neonatal care. Breastfeeding difficulties specifically linked with oral capacity for suckling and swallowing appear to have a prevalence of 30 to 54% in the first 60 days of life. These difficulties frequently lead to early breastfeeding cessation. To this day, very few studies are looking at an osteopathic approach for suckling/swallowing difficulties in the new-born. Those existing suffer from a lack of method.
Our study protocol aims to assess the effects of Osteopathic Care on orofacial competency in the full-term infant.
Method : This study is randomised and double blind controlled. Participants will be randomised in two groups. Each of them will receive an Osteopathic treatment and a control treatment, following a cross-over model. The therapeutic effects will be analysed using the OFS (Oral Feeding Skills) scale to assess the orofacial competency. Additional information will be recorded through the use of a numeric scale, two descriptive scales and the monitoring of vitals such as heart-rate and 02 saturation.
Discussion : This paper defines the protocol of an innovative pilot study aiming to analyse the effects of Osteopathic Care on the oral breastfeeding competency and vital signs in the full-term infant.
Keywords : Infant, Newborn, Sucking Behavior, Osteopathic Medicine, Randomized Controlled Trial

An overview of osteopaths practicing in the Quebec province in Canada : results from an independent survey.
Lalonde F, Pelletier R, Fatisson J, Gosselin Boucher V, Oswald V, Mullié Y, Comtois A.
La Revue de l’Ostéopathie. 2020 ;25:35-42.

Abstract
Background : Since the 80’, osteopathic consultations have been ever increasing in the Quebec province (Canada). While increasing in popularity, osteopathy still isn’t taught at University level and is not considered a regulated profession. This project aims to present a demographic profile of the osteopathic profession, as well as ideas about the science and practice of osteopathy and current wishes toward osteopathic tuition.
Methods : the team modified and validated an American survey. The questionnaire was sent by email (SurveyMonkey) through the different osteopathic associations and on the social media Facebook.
Results : 229 osteopaths (148 women and 81 men) answered the survey. They presented with the following characteristics : mean age 38 ± 9 years ; mean time in practice 5,0 ± 5 years ; 31 % work between 21 and 30 hours a week, with takings ranging between 41000 and 60000 Canadian dollars. 63% of the respondents obtained a university degree prior to studying osteopathy.The mean length of osteopathic studies is 5,4 ± 1,3 years. The majority of Quebeckers’ osteopaths perceives osteopathic research in Quebec as being less active than elsewhere. The majority of the respondents goes toward the creation of a university degree in order to address this issue.
Conclusion : Data from this study could be used as a tool toward regulating osteopathy and devising a University degree program.
Keywords : Osteopathic Medicine, Complementary Therapies, Demography, Universities

Books

- Introduction à l’étude de la médecine expérimentale - Claude Bernard - Flammarion
- Guide pour la rédaction d’un travail scientifique en santé publique - Univ Européenne - Timohée Musumbu Mukanda
- Épidémiologie : Pour une éducation raisonnée à l’incertitude - Maryline Coquidé, Jean-Marc Langé, Stéphane Tirard - Vuibert
- La philosophie des sciences - Presses Universitaires de France - Dominique Lecourt


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 485287

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License