La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Mains Libres n°3 septembre 2019

jeudi 26 septembre 2019 par Mains Libres

Sommaire

Éditorial : Modèle biopsychosocial pluridisciplinaire dans la lombalgie chronique, Walid SALEM

Traitement conservateur du lymphoedème : les outils actuels et futurs pour le praticien, D. TOMSON, M. DEPAIRON, Y. HARDY, C. LESSERT, L. MAZZOLAI

Résumé
Introduction : Le lymphœdème (LO) est une pathologie chronique et handicapante mal connue et reconnue qui implique de multiples retentissements sur la vie personnelle, familiale, professionnelle et sociale du patient en fonction de son importance. Il résulte d’une insuffisance temporaire ou définitive de la capacité de transport lymphatique. Sa chronicité génère une pathologie tissulaire.
Développement : Le diagnostic du LO est, aujourd’hui encore, essentiellement clinique. Bien qu’il n’existe pas de traitement radical du LO, la physiothérapie décongestionnante complexe* (PDC) constitue un traitement efficace. Elle se réalise en deux phases. La première, intensive, vise la réduction du LO. La deuxième phase de stabilisation et d’optimisation débute lorsque la diminution maximale de l’œdème est atteinte et se conçoit à long terme.
Discussion : S’agissant d’une pathologie chronique, le traitement du LO reste compliqué. Il est donc important de faire du patient un co-soignant de sa propre maladie. L’application conjointe des différentes mesures thérapeutiques dont le drainage manuel (DM), les bandages réducteurs et la réalisation d’exercices physiques se révèle impérative au cours de la première phase du traitement afin d’obtenir la meilleure réduction possible du LO. Les techniques d’imagerie actuelles du système lymphatique, dont la lymphoscintigraphie et particulièrement la lympho-fluoroscopie, permettent une application plus rationnelle et individualisée du drainage manuel, ainsi que la validation des techniques manuelles. Par ailleurs, le type de bandage réducteur, les autres moyens d’application de compressions thérapeutiques et les exercices doivent également être sélectionnés afin d’améliorer la performance du traitement, optimaliser l’adhésion thérapeutique du patient et limiter les échecs.
Conclusion : Les traitements adjuvants et chirurgicaux appliqués sans PDC ne permettent pas d’obtenir une réduction satisfaisante du LO. La prise en charge d’un patient atteint de LO nécessite d’être personnalisée et réalisée par une équipe formée et expérimentée.
* ou physiothérapie décongestionnante combinée
Mots clés : lymphœdème – traitement – drainage manuel – bandages – exercices

Analyse biomécanique du complexe lombo-pelvi-fémoral lors du test d’inclinaison unilatérale du bassin : étude pilote sur des triathlètes, M. MÉNARD, P. VAUCHER, P. CHENAUT, L. LANCELOT, L. FRANCOIS, M. BOURGIN, B. BIDEAU

Résumé
Introduction : L’évaluation du risque de lombalgie demeure complexe, car elle manque de recommandations fondées sur des données probantes et de tests fonctionnels fiables. Le test d’inclinaison unilatérale du bassin propose une analyse dynamique du complexe lombo-pelvi-fémoral. Il n’existe cependant pas de description quantitative du mouvement attendu chez une population asymptomatique de triathlètes. Cette étude vise à identifier et à différencier des schémas de mouvement du complexe lombo-pelvi-fémoral lors du test et d’en fournir des premières valeurs normatives.
Méthode : Vingt-deux triathlètes asymptomatiques ont reçu l’instruction d’effectuer le test d’inclinaison latérale du bassin de manière bilatérale. La cinématique 3D a été obtenue à partir d’un système d’analyse de mouvement à 24 caméras. Ceci a permis de modéliser via OpenSim l’amplitude articulaire du mouvement effectué par le tronc, le bassin, les hanches et les genoux. Une analyse de classe par latence a permis d’identifier les « classes » de mouvements possibles.
Résultats : Quatre classes de mouvements possibles ont été identifiées. La mobilisation du genou était limitée au maximum en présence d’une limitation de l’inclinaison du bassin, puis de la rotation du bassin, et finalement de l’antéversion du bassin. Ces schémas étaient présents de manière différenciée entre le côté gauche et le côté droit chez 31.8% des participants.
Discussion : Cette approche permet d’identifier des athlètes ayant des limitations de mobilité du complexe lombo-pelvi-fémoral.Conclusion : L’interprétation du mouvement fonctionnel polyarticulaire pourrait aider à identifier et comprendre différentes stratégies ou adaptations cinématiques expliquant la sur ou sous sollicitation de certaines articulations.
Mots clés : tests fonctionnels, diagnostic ostéopathique, analyse cinématique, mouvements lombo-pelviens

Évaluation de la raideur de la colonne thoracolombaire lors de la rotation axiale chez des sujets asymptomatiques, M. VANDEVOORDE , W. SALEM

Résumé
Introduction : La lombalgie est un motif de consultation fréquent en ostéopathie. L’ostéopathe évalue cliniquement la zone neutre ou la raideur. Cette dernière serait étroitement corrélée à la lombalgie. Cependant, très peu d’études se sont intéressées à ces paramètres dans les mouvements de rotation axiale de la colonne thoracolombaire.
Objectif : Déterminer les valeurs standards des paramètres viscoélastiques du mouvement de rotation axiale thoracolombaire dans une population asymptomatique, ainsi que leurs modifications en fonction de l’âge, du sexe et du côté.
Méthode : Un échantillon de 60 personnes a été recruté. La raideur a été mesurée par le rapport entre l’amplitude du mouvement et le moment de force appliqué. Une ANOVA à mesures mixtes a permis d’évaluer l’influence du côté et du sexe sur les paramètres viscoélastiques du mouvement. L’influence de l’âge a été évaluée par une corrélation de Pearson. Un test de fiabilité du dispositif de mesure mis en place a été effectué au préalable.
Résultats : Des coefficients de corrélation ont été calculés lors du test de fiabilité. Ils démontrent une reproductibilité moyenne à bonne en intra-observateur et faible en inter-observateur. Ces résultats peuvent être nuancés. La valeur standard des amplitudes maximales active et passive, des amplitudes de zone neutre et de zone élastique, des coefficients de raideur en zones neutre et élastique ainsi que de la dissipation d’énergie ont été calculées. L’effet de l’âge a été démontré sur le coefficient de raideur en zone neutre ; celui du sexe sur l’amplitude maximale passive, l’amplitude de zone élastique et le coefficient de raideur en zone élastique ; l’effet du côté a été montré sur les amplitudes maximales active et passive ainsi que l’amplitude de zone neutre. Une différence statistiquement significative entre l’aller et le retour démontre la présence d’une hystérésis. Celle-ci diffère significativement entre la gauche et la droite entre 40 % et 90 % de la rotation axiale maximale.
Conclusion : Les mesures de l’amplitude maximale de rotation thoracolombaire montrent une asymétrie physiologique du mouvement entre le côté gauche et droit. La mise en évidence à l’examen clinique d’une asymétrie dans la mobilité vertébrale, souvent utilisée comme critère diagnostique en ostéopathie, ne devrait pas être considérée comme pathologique si elle n’est pas symptomatique.
Mots clés : raideur, zone neutre, zone élastique, paramètres viscoélastique, région thoracolombaire.

Outils diagnostics et prise en charge thérapeutique du syndrome douloureux régional complexe, S. ACAPO

Résumé
Introduction : Le Syndrome Douloureux Régional Complexe (SDRC) est une pathologie complexe caractérisée par des douleurs disproportionnées par rapport aux lésions initiales, des troubles vasculaires, trophiques, moteurs, ainsi que des troubles sensoriels avec des altérations de la perception du corps. Sa physiopathologie reste encore imparfaitement connue. Il en résulte des difficultés pour l’identifier dues à un manque de « gold standard » diagnostique.
Objectif : Cet article a pour but la présentation des recommandations actuelles basées sur les preuves pour le diagnostic du SDRC et leur importance pour le traitement.
Développement : Par le passé, plusieurs auteurs ont proposé des définitions et diagnostics non standardisés basés sur leur expérience clinique. Au milieu de ce « chaos diagnostic », l’International Association for the Study of Pain (IASP) a réuni des experts lors de conférences de consensus afin d’y remédier. La conférence d’Orlando en 1994 a vu l’adoption du terme SDRC et des critères diagnostiques dits de l’IASP. La conférence de Budapest en 2003 a eu pour objectif l’amélioration de ces critères. Ceux-ci ont été validés en 2010 (sensibilité 0.99, spécificité 0.68 pour la version clinique), faisant partie des recommandations internationales les plus récentes. L’utilisation d’examens complémentaires (IRM, scintigraphie osseuse, etc.) est recommandée pour exclure d’autres pathologies, mais pas pour identifier un SDRC.
Discussion : Un diagnostic précoce semble être un élément clé, permettant au patient l’accès à un traitement approprié. Ceci pourrait permettre de réduire la durée du SDRC et la perte de fonction du membre. Parmi les traitements disponibles, la rééducation a une part essentielle.
Conclusion : Les critères de Budapest sont à l’heure actuelle le meilleur outil disponible pour établir un diagnostic de SDRC. Le diagnostic, qui est avant tout clinique, est crucial pour une prise en charge adaptée.
Mots clés : Syndrome douloureux régional complexe, diagnostic, critères de Budapest, douleur chronique.

Nouvelles de santé

- Entorse de la cheville chez le jeune sportif, Barbara Kwiatkowski, Nicolas Lutz, François Fourchet (Rev Med Suisse 2019 ;15:1318-22.)- Rééducation après prothèses totales de l’épaule anatomique et inversée, Robin Philippossian, François Luthi, Alain Farron, Hes Claude Pichonnaz (Rev Med Suisse 2019 ; volume 15. 1340-1349)
- Quantification baropodométrique et implications des coactivations musculaires des membres inférieurs provoquées par un mouvement de la tête : une étude prospective, Michaël Nisand, Christian Callens, Christiane Destieux, Joseph-Omer Dyer, Jean-Baptiste Chanson, Erik Sauleau, Catherine Mutter (Baropodometric quantification and implications of muscle coactivation in the lower limbs caused by head movement : A prospective study, Journal of Bodywork & Movement Therapies, https://doi.org/10.1016/j.jbmt.2019.05.014)

Agenda

Manifestations, cours, congrès entre le 20 septembre 2019 et mars 2020

C.Q.F.D.

Le processus de révision d’articles par des pairs de Mains Libres, Yves LAREQUI

Summary

Éditorial : Modèle biopsychosocial pluridisciplinaire dans la lombalgie chronique, Walid SALEM

Conservative treatment of lymphedema : the current and future tools for the practitioner, D. TOMSON, M. DEPAIRON, Y. HARDY, C. LESSERT, L. MAZZOLAI

Abstract
Introduction : Lymphedema (LO) is a chronic and debil-itating pathology that is still poorly understood and under-recognized. Depending on its severity, LO can have multiple repercussions on the personal, family, professional, and social lives of patients. The pathology results from a temporary or definitive insufficiency of the lymphatic transport capacity. Lymphedema’s chronicity generates a tissue pathology. Today, the diagnosis of LO is essentially clinical.
Development : Although there is no radical treatment for LO, complex decongestive physiotherapy (CDP) is an effective management and is implemented in two phases. The first, intensive phase aims to reduce LO ; whereas, the second phase is intended to stabilize and optimize the pathology. The second phase begins when maximum edema reduction is reached, and the phase is pursued in the long term.
Discussion : Regarding any chronic pathology, the treatment of LO remains complicated. It is, therefore, important to make the patient a co-caregiver of her/his own illness. The combined application of various therapeutic measures, such as manual drainage, reduction bandages, and physical exercises, is im-perative during the first phase of treatment to obtain the best possible LO reduction.Current imaging techniques of the lymphatic system, such as the lymphoscintigraphy and, particularly, the lympho-fluoros-copy, allow a more rational and individualized application of manual drainage, as well as the validation of manual tech-niques. Moreover, the choice of compressive bandages, other means of therapeutic compression, and exercises must also be customized to improve treatment performance, optimizing patient treatment adherence and failure limitation.
Conclusions : Adjuvant and surgical treatments applied with-out complex decongestive physiotherapy (CDP) do not provide a satisfactory reduction of LO. The care of a patient with LO needs to be personalized and carried out by a trained and experienced team.
Keywords : lymphedema – treatment – manual drainage – bandages – exercises

Biomechanical analysis of the lumbar-pelvic-femoral complex during the one-sided tilt test : a pilot study in triathletes, M. MÉNARD, P. VAUCHER, P. CHENAUT, L. LANCELOT, L. FRANCOIS, M. BOURGIN, B. BIDEAU

Abstract
Introduction : The evaluation of the risk of low back pain remains complex as it lacks evidence-based recommenda-tions and a reliable functional test. The one-sided tilt test can provide additional information on the dynamics of the lum-bo-pelvic complex. However, little is known about the expect-ed movement. This study aims to identify different patterns of movement during the test in a healthy population of triath-letes and provide preliminary normative values.
Method : Twenty-two asymptomatic triathletes were instruct-ed to perform the right and left one-sided tilt test. Three-di-mensional kinematics were obtained from a 24-camera mo-tion analysis system. This made it possible to model the range of motions of the torso, the pelvis, the hips and the knees using OpenSim. Latent class analysis was then used to identify different classes of movement combination.
Results : Four classes of possible movement combinations were identified. Knee flexion was most limited with reduced range of pelvis tilt motion, then rotation, and finally list. These patterns were different between the left and right side in 31.8% of the studied population.
Discussion : This approach enabled the identification of ath-letes with limited range of motion on the lumbar-pelvic-fem-oral complex.Conclusions : Polyarticular functional movement could help understand different strategies and kinematic adaptations linked to over- or under- mechanical load of specific joints.
Keywords : functional test, osteopathic diagnosis, kinematic analysis, lumbo-pelvic dynamics

Quantification of the thoraco-lumbar spine stiffness during axial rotation in asymptomatic subjects, M. VANDEVOORDE , W. SALEM

Abstract
Introduction : The osteopath conducts a clinical evaluation of the neutral zone or the stiffness of the lumbar vertebral segment. The latter is closely correlated with low back pain. However, few studies investigated these parameters in axial rotation movements of the thoracolumbar spine. This study aims to determine the standard values of the visco-elastic parameters of the thoracolumbar axial rotation move-ment in an asymptomatic population and their modifications according to age, sex, and examined side.
Method : A sample of 60 people was recruited. Stiffness was measured by the ratio of the range of motion to the moment of force applied. A mixed-measure ANOVA was used to eval-uate the influence of the side and the sex on the viscoelastic movement parameters. The influence of age was accounted for by a Pearson correlation. A reliability test of the set up measuring device was conducted beforehand.
Results : Correlation coefficients were calculated during the reliability test. They demonstrate an average to good intra-observer reproducibility and low inter-observer reproducibility. Standard values of maximum active and passive amplitudes, neutral zone and elastic zone amplitudes, neutral and elastic zones stiffness coefficients and energy dissipation were calcu-lated. The effect of sex has been demonstrated on the maxi-mum passive amplitude, the amplitude of the elastic zone and the coefficient of stiffness in the elastic zone ; the effect of the side has been demonstrated on the maximum active and passive amplitudes as well as the neutral zone amplitude. A statistically significant difference between going and returning demonstrates the presence of hysteresis.
Discussion : The results of the reproducibility test can be nu-anced given the protocol. They demonstrate poor reproduc-ibility of clinical evaluation. A description of the viscoelastic parameters of movement is given for the overall motion of the thoracolumbar region, with its variation by sex and side.
Conclusion : Measurements of the maximum amplitude of thoracolumbar rotation show a physiological asymmetry of movement between the two sides. Clinical examination of asymmetry in vertebral mobility should not be considered pathological if it is not symptomatic.
Keywords : stiffness, neutral zone, elastic zone, viscoelastic pa rameters, thoraco-lumbar region.

Complex regional pain syndrom : a review of diagnostic tools and therapeutic strategies, S. ACAPO

Abstract
Introduction : Complex Regional Pain Syndrome (CRPS) is essentially characterized by delayed onset of pain disproportionate to the initial lesions and vascular, trophic, and motor disorders, as well as sensory disorders with distorted body image. The pathophysiology of Complex Regional Pain Syndrome (CRPS) remains poorly elucidated. As a result, the lack of a gold standard makes diagnosis difficult.
Objective : This article introduces diagnostic tools to identify CRPS and addresses their importance for treatment.
Development : In the past, several authors proposed defini-tions and non-standardized diagnostic criteria based on clinical experience. In order to resolve this « diagnostic chaos », the International Association for the Study of Pain (IASP) organized consensus conferences with invited experts. The term SDRC and the IASP diagnostic criteria were adopted at the Orlando conference in 1994. They currently represent the most recent international recommendations on the subject. In Budapest (2003), these criteria were revised and improved, and they were validated in 2010 (sensitivity 0.99, specificity 0.68). Bone scintigraphy and MRI are useful to exclude other pathologies, as the diagnosis remains clinical with the Budapest criteria.
Discussion : Early diagnosis appears to be crucial, as it allows access to appropriate treatment. This may inhibit the disease course and preserve limb function. Of the different types of treatment possible, physiotherapy is essential.
Conclusion : The Budapest criteria are currently the best op-tion to diagnose CRPS and are internationally recommended. The diagnosis, which is based on clinical signs, is essential for adequate care.
Keywords : Complex regional pain syndrome, diagnosis,Budapest criteria, chronic pain.

Nouvelles de santé

- Entorse de la cheville chez le jeune sportif, Barbara Kwiatkowski, Nicolas Lutz, François Fourchet (Rev Med Suisse 2019 ;15:1318-22.)- Rééducation après prothèses totales de l’épaule anatomique et inversée, Robin Philippossian, François Luthi, Alain Farron, Hes Claude Pichonnaz (Rev Med Suisse 2019 ; volume 15. 1340-1349)
- Quantification baropodométrique et implications des coactivations musculaires des membres inférieurs provoquées par un mouvement de la tête : une étude prospective, Michaël Nisand, Christian Callens, Christiane Destieux, Joseph-Omer Dyer, Jean-Baptiste Chanson, Erik Sauleau, Catherine Mutter (Baropodometric quantification and implications of muscle coactivation in the lower limbs caused by head movement : A prospective study, Journal of Bodywork & Movement Therapies, https://doi.org/10.1016/j.jbmt.2019.05.014)

Agenda

Manifestations, cours, congrès entre le 20 septembre 2019 et mars 2020

C.Q.F.D.

Le processus de révision d’articles par des pairs de Mains Libres, Yves LAREQUI


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 335699

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License