La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

L’ostéopathie, une autre médecine

J.-M. Gueullette - Presses Universitaires de Rennes 2014
dimanche 1er septembre 2019 par Jean-Marie Gueullette

Préface de Yves Matillon

Broché 272 pages - Format : 14 x 23 cm - ISBN : 978-2-7535-3371-4 - Prix : 18 € 

Descriptif

Le développement très rapide de l’ostéopathie en France manifeste qu’elle répond à une attente des patients, aux côtés de la médecine. Cet engouement ne résout rien, et ne prouve rien, mais invite à travailler les questions que pose l’ostéopathie sur la médecine et le soin, et les questions que la tradition médicale pose à l’ostéopathie.

En effet, il n’est pas question ici de reprendre une polémique sur l’existence des preuves d’efficacité ou d’inefficacité thérapeutique mais de comprendre de manière renouvelée les raisons profondes des difficultés de relation entre médecins et ostéopathes. Une telle approche permet d’interroger aussi bien l’ostéopathie sur ses paradoxes internes et ses faiblesses que la médecine dans le regard qu’elle est capable de porter sur autre qu’elle même. Proximités et différences profondes sont repérables dans cette comparaison entre les deux pratiques. Sur une base anatomique commune, des manières de pensées divergentes sont mobilisées, analytique dans la médecine, systémique en ostéopathie.

L’auteur

Jean-Marie Gueullette, docteur en médecine et en théologie catholique, HDR en histoire moderne, est professeur à l’Université catholique de Lyon, où il dirige le Centre interdisciplinaire d’éthique. Il présente cette recherche à partir de l’itinéraire qu’il a lui même parcouru : les questions naissent de l’expérience, de rencontres, de lectures de textes philosophiques et ostéopathiques, souvent peu connus en France.

Table des Matières

UNE AUTRE MEDECINE

Introduction
 À l’origine, des fondateurs très importants, mais peu fréquentables
 Que faire de l’enracinement religieux de Still ?
 L’histoire d’une reconnaissance sans fondements scientifiques
Remerciements

PREMIERE PARTIE - QU’EST-CE QUE L’OSTEOPATHIE ?

Chapitre 1 - Comment définir l’ostéopathie
Des représentations sociales bien ancrées
 La vertèbre déplacée
 Débloquer
 Faire craquer les os
 Diversité des pratiques
Trois grands modèles
 Approche biomécanique
 Approche fluidique
 Approche biodynamique

La spécificité de l’ostéopathie, point de départ d’une définition
Les principes de l’ostéopathie
 L’articulation entre structure et fonction
 La « loi de l’artère »
 L’homéostasie
 La globalité

Chapitre 2 - Le corps à corps ostéopathique
Une thérapeutique manuelle
 Des points communs avec la chirurgie
 L’ostéopathie, une thérapeutique manuelle ?
 La main ou le corps ?
De la palpation à la perception ostéopathique
 Apprentissage
 Perception et interprétation
 Relation
 De la sensibilité à la perception
 Des yeux au bout des doigts

Chapitre 3 - La connaissance ostéopathique
Des processus de connaissance différents
 Reconnaître ce que l’on cherche, ou partir d’un non-savoir
 Une connaissance qui s’impose
 Une connaissance par interaction entre deux corps
 En résumé

Une thérapie holistique ou systémique ?
 Le patient dans sa globalité
 De la demande holistique à la prise en charge : une question éthique
 Nécessaire régulation de l’approche holistique ou systémique
Ouverture
 Comment qualifier l’ostéopathie ?
 Une médecine et des techniques ?

DEUXIEME PARTIE. - L’HISTOIRE D’UNE RELATION DIFFICILE

Chapitre 4 - L’ignorance toxique : la médecine vue par les fondateurs de l’ostéopathie
Le contexte institutionnel
La pratique médicale
L’efficacité thérapeutique

Chapitre 5 - L’inefficacité dangereuse : l’ostéopathie vue par la médecine
Le long combat de la Science contre les charlatans
Quelques textes institutionnels
 Académie nationale de médecine
 Ordre des médecins
Des prises de position personnelles
 L’histoire de l’ostéopathie envisagée par un médecin
 Médecine manuelle et ostéopathie
 Un bref débat sur l’ostéopathie néonatale
 La défense des victimes de l’ostéopathie
L’apparition de programmes d’évaluation scientifique
 L’évaluation de l’efficacité de l’ostéopathie par l’INSERM
 L’évaluation des médecines complémentaires dans les hôpitaux de Paris
 Les recommandations du Centre d’analyses stratégiques

Chapitre 6 - Faut-il être médecin pour soigner ?
Médecins et charlatans
 Incompétence ou absence de diplômes ?
 Inefficacité, dangerosité de pratiques incompétentes
La formation médicale prépare-t-elle à la psychanalyse ?
 Les connaissances médicales sont « unilatérales »
 La psychanalyse fait appel à d’autres connaissances que la médecine
 Des connaissances, mais aussi une expérience
Ouverture : Combat politique ou débat épistémologique ?

TROISIEME PARTIE. - MEDECINE ET OSTEOPATHIE : INTERROGER MUTUELLEMENT NOS MANIERES DE PENSER

Chapitre 7 - Trois différences fondamentales
Une différence de formation
 La première approche du corps
 L’implication corporelle dès la formation
 Pas de geste accompli qui n’ait été ressenti
Une différence d’objet
 Maladie et santé
Des conceptions différentes du fonctionnel
 Fonction ou abstraction
 Le patient rejoint dans son corps souffrant
Une différence de méthode
 Qu’est-ce que l’examen clinique en médecine ?
 Le processus intellectuel du diagnostic médical
 L’ostéopathe pose-t-il un diagnostic ?
 Une thérapeutique sans médiation

Chapitre 8 - Médecine et ostéopathie devant la science
Qu’est-ce qu’une science ?
 Relation entre la théorie et les faits observables
 Les faits peuvent-ils changer ?
 Connaître et agir
La médecine est-elle une science ?
 Rationnel, scientifique, statistique
 La médecine est-elle unique ?
Une autre manière de penser
 La place de la science dans la définition de l’ostéopathie
 Le langage métaphorique peut-il être précis ?
 L’autorité du discours médical
 La recherche en ostéopathie
Ouverture

QUATRIEME PARTIE - UN COMBAT DE LA SCIENCE CONTRE LA MYSTIQUE ?

Chapitre 9 - Savoir et croyance sont toujours à l’œuvre dans la maladie
Les jeux complexes du croire et du savoir
Le dépassement des frontières
 Place des croyances en médecine
 Place du savoir dans les pratiques non-médicales
Le doctorat en médecine : une frontière entre savoir et croire ?

Chapitre 10 - Still, trop croyant pour être fiable ?
A.T. Still, un fondateur et non un inventeur
 Le malaise général des lecteurs
 Quelle date de naissance pour l’ostéopathie ?
 Dieu, créateur distant et non pas thérapeute
Un certain refus de Dieu
 La critique conjointe de la médecine et d’une certaine théologie
 La critique de la tradition
« Je vénère un Dieu respectable et intelligent »
 Une représentation mécanique de l’être humain et de la maladie
 L’homme-machine a été pensé

Chapitre 11 - La place du croire en ostéopathie aujourd’hui
Dieu, un point faible de l’ostéopathie ?
 Mysticisme, mystique
 Un fondement métaphysique inacceptable aujourd’hui
 Un spiritualisme tolérable à condition qu’il ne soit pas chrétien ?
 « Dieu est le Père de l’ostéopathie »
Qu’est devenu Dieu dans l’histoire de l’ostéopathie ?
 Dieu absent chez le pasteur ostéopathe Littlejohn
 L’évolution de Sutherland
 Le partenaire silencieux de R. Becker
 La dimension spirituelle de certaines pratiques ostéopathiques

Chapitre 12 - Les enjeux du débat
Soigner en respectant le corps humain
Qui est l’auteur de la guérison ?
Les relations de l’ostéopathie avec l’évolution et le vitalisme
 Perfection de la nature et théorie de l’évolution
 Le vitalisme est-il une théorie incompatible avec l’approche scientifique ?
Ouverture
 Dans le spirituel sans tradition, les impasses du subjectif
 Spiritualité, religion, théologie ?

CONCLUSION : UNE AUTRE MEDECINE ?
Une autre médecine
Un point de départ pour une réflexion sur les médecines alternatives
Un point de départ pour une réflexion sur la médecine

BIBLIOGRAPHIE
Livres
Chapitres d’ouvrages collectifs
Rapports administratifs et scientifiques
Articles

Table des Matières


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Statistiques du site | Visiteurs : 329796

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License