La biblioboutik de l’ostéo4pattes-SDO

Poster un message

En réponse à :

Mains Libres n°4 - 2018

dimanche 30 décembre 2018 par Jean Louis Boutin

Sommaire


Éditorial Sortir de la boîte - François Fourchet

Le Star Excursion Balance Test : Mise à jour et recommandations sur son utilisation en pratique

B.Picot, R. Terrier, N. Forestier
Résumé
Introduction : le Star Excursion Balance Test (SEBT) est un test fonctionnel décrit depuis 25 ans dans la littérature et régulièrement utilisé pour quantifier la performance posturale dynamique du membre inférieur. Cependant, selon les études, il existe de grandes disparités dans sa réalisation ainsi que dans les scores obtenus. L’objectif de cet article est de faire un état des lieux de l’utilisation du SEBT qui permettra de proposer un protocole de mesure fiable et reproductible afin de pouvoir comparer les résultats obtenus dans l’ensemble de la littérature.
Méthodologie : il s’agit d’une revue narrative de la littérature réalisée dans les moteurs de recherche MEDLINE, PEDro ainsi que sur Google SCHOLAR entre 1995 et Juillet 2018. Les articles ont été retenus s’ils décrivaient l’utilisation détaillée du Star Excursion Balance Test (SEBT) dans leurs protocoles de recherche ou si les travaux mesuraient sa fiabilité et reproductibilité.
Résultats : quarante-cinq études ont finalement été retenues. Il apparait que le SEBT « modifié » (comportant trois directions) est un test fiable et reproductible dès lors qu’il est réalisé après 4 essais d’échauffement dans chaque direction. La standardisation de la position du pied, des mains ainsi que le respect des critères de réussite doivent être strictement respectés pour pouvoir comparer les scores obtenus dans différentes populations.
Discussion : les résultats de ce test semblent être dépendants du sexe, de l’âge, du niveau et du type d’activité sportive pratiquée.
Conclusion : il apparait nécessaire d’établir des valeurs de référence pour chaque type de population afin de pouvoir interpréter au mieux les résultats de ce test.
Mots clés : Test fonctionnel, SEBT-reproductibilité, procédure du test

Les critères du (de la) patient(e) pour sélectionner son ostéopathe

Bertrand Guinot, Pierre Cullus, Jennifer Foucart
Résumé
Introduction : : l’objectif de cette étude est d’identifier les motivations des patients à consulter un ostéopathe et les critères qui entrent dans le choix de celui-ci.
Méthode : la population a été recrutée au sein des cabinets situés dans la Région Wallonie-Bruxelles (partie francophone de la Belgique). Le questionnaire comprend une partie reprenant les caractéristiques socio-démographiques et une autre les principales motivations des patients à consulter un ostéopathe. 24 critères ont été définis et 10 devaient être sélectionnés et triés, de l’indis-pensable à celui le moins recherché. Des analyses descriptives et factorielles des correspondances (AFC) ont été ensuite réalisées.
Résultats et discussion : 278 questionnaires ont été analysés. Nos résultats mettent en évidence que les principaux critères de motivation à consulter un ostéopathe sont : le climat de confiance et le sentiment de sécurité instaurés lors de la consultation.
– la rigueur professionnelle, les explications données sur le traitement et la pathologie, la compétence de l’ostéopathe viennent ensuite.
Plus précisément, l’AFC met en évidence : le critère « confiance et sécurité » est le plus sélectionné, mais les patients évaluent que la « compétence » de l’ostéopathe est l’élément le plus important.
L’AFC n’a pas permis d’identifier des groupes de patient(e)s possédant des caractéristiques similaires et sélectionnant de la même façon les critères.
Il apparaît, dans nos résultats, que la patientèle qui consulte un ostéopathe a les mêmes attentes que celles que l’on pourrait avoir dans d’autres disciplines médicales à savoir une compétence relationnelle de l’ostéopathe via l’instauration d’une relation de confiance et une compétence professionnelle liés aux explications que celui-ci peut donner sur la problématique rencontrée.
Conclusion : le bouche à oreille et la réputation apparaissent comme des éléments essentiels dans le choix de l’ostéopathe pour le patient. Comme critères évoqués, la confiance et la compétence professionnelles semblent être ceux fondamentaux justifiant les choix de l’ostéopathe.
Mots clés  : Ostéopathie, ostéopathe, sélection, patient, critères.

Évaluation de la stabilité articulaire du genou par corrélation entre valgus dynamique du genou et mesure de force isocinétique : une étude pilote

Guillaume Néron, Etienne Cusin, Brice Picot
Résumé
Introduction : la prévention par l’évaluation des facteurs de risques représente un enjeu majeur des secteurs de la santé et de la préparation physique. Il apparait aujourd’hui essentiel d’identifier des outils capables d’évaluer simplement, rapidement et de manière objective ces facteurs de risques.
Objectifs : évaluer la pertinence de l’étude du valgus dynamique au moyen de l’outil vidéo, par sa mise en relation avec le gold standard de l’évaluation de la stabilité articulaire du genou : l’évaluation isocinétique. L’objectif étant de fournir au praticien de terrain un moyen d’évaluation simple, rapide et fiable.
Matériels et méthodes : dix-huit sujets sains ont participé à l’étude. Le Frontal Plane Projection Angle (FPPA) caractérisant le valgus dynamique a été évalué à l’aide d’une analyse vidéo 2D lors de Drop Vertical Jump (DVJ). Le Ratio Fonctionnel de Croisier (RFC) a également été utilisé dans cette étude. Les mesures ont été prises sur les deux membres inférieurs.
Résultats : trois groupes ont été formés en fonction du genre pour l’analyse des données (mixte, femmes et hommes). Il existe une corrélation significative entre le FPPA et le RFC pour le groupe mixte (r=-0.37 ; p=0.03) et le groupe femmes (r=-0.61 ; p=0.034) et une tendance pour le groupe hommes (r=-0.36 ; p=0.096).
Discussion : le manque de consensus au niveau des évaluations isocinétiques incite à s’intéresser à d’autres paramètres pouvant mettre en évidence des facteurs de risque neuromusculaires. Les tests fonctionnels tels que l’étude du valgus dynamique sont au-jourd’hui largement repris afin de quantifier la stabilité articulaire sur son versant neuromusculaire. Les résultats de cette étude tendent à montrer que l’évaluation du valgus dynamique au moyen de l’outil vidéo 2D serait corrélée au RFC.
Conclusion : il existe une variabilité quant à la significativité de la corrélation en fonction du genre des sujets évalués. Cependant une tendance générale se dégage en faveur d’une corrélation entre FPPA et RFC. L’évaluation du valgus dynamique lors du DVJ semble prometteur dans l’étude clinique de la stabilité articulaire du genou dans sa composante neuromusculaire.
Mots clés : Drop vertical jump, isocinétisme, valgus dynamique, analyse vidéo 2D

Interprofessionnalité et physiothérapie : collaborer au service des patients

Leopoldo Lucarelli, Guillaume Roulet, Serge Gallant, Anne-Claude Allin-Pfister, Nadine Oberhauser, David Gachoud
Résumé
Introduction : face au constat de la complexification dans la prise en charge des patients, une réponse peut être apportée par les professionnels de la santé - et donc des physiothérapeutes – en démontrant des compétences de collaboration interprofessionnelle. Des indicateurs de sécurité et d’efficacité montrent une corrélation entre qualité des soins et qualité de collaboration, acquises notamment par la formation : l’éducation interprofessionnelle.
Objectifs : susciter le questionnement du physiothérapeute quant à sa pratique de collaboration.
Proposer un modèle d’interprofessionnalité pour le travail de collaboration.
Développement : bien que toutes les situations cliniques ne nécessitent pas une prise en charge en interprofession-nalité, l’intégration des physiothérapeutes dans des équipes interprofessionnelles apporterait une réelle plus-value. Les physiothérapeutes font partie intégrante d’équipes en milieux hospitaliers, en soins ambulatoires ou à domicile. Ils font aussi partie d’équipes interprofessionnelles dans des centres de premiers recours, dans des situations palliatives ou spirituelles. Des soins interprofessionnels efficaces ont également lieu aux domiciles des patients. Aux soignants et aux décideurs qui souhaitent mettre en place des structures interprofessionnelles, le modèle de Lausanne est proposé comme guide permettant d’organiser un environnement complexe en un ensemble cohérent afin d’y saisir certains éléments constitutifs et leurs relations.
Conclusion : l’interprofessionnalité peut être implémentée à des programmes de prise en charge de patients. Elle ne se limite pas au contexte universitaire mais concerne également les physiothérapeutes. Le modèle de Lausanne illustre des éléments à considérer lorsque des projets interprofessionnels sont envisagés.
Mots clés  : Interprofessionnalité, pratique collaborative, physiothérapie, éducation interprofessionnelle

Communication courte : Rééducation de l’épaule

Alexandre Lädermann
Résumé
Introduction : ces dernières années, des progrès ont été réalisés dans la compréhension des différentes pathologies touchant l’épaule.
Développement : le but de cet article est de synthétiser les progrès récents réalisés dans sa rééducation.
Discussion : la rééducation de l’épaule se déroule en trois phases distinctes. La première est de regagner les amplitudes articulaires en passif, puis en actif. Le renforcement est parfois recommandé bien que nous préférerions demander au patient de reprendre des activités propices « vers le bas » telles que la marche avec bâton, l’aviron, la brasse, le rameur, l’elliptique, le ski de randonnée ou de fond. Cette rééducation n’engendre en effet pas de stress sur les structures de la partie inférieure de la glène et protègent l’espace sous-acromial. En cas de réparation de lésions massives de la coiffe des rotateurs, des mobilisations intempestives peuvent engendrer des stress importants pouvant conduire à des ruptures itératives. Une immobilisation est donc encouragée. La rééducation dans un contexte d’instabilité doit donc se concentrer davantage sur la « réafférentation » de l’épaule avec un travail neuromusculaire et proprioceptif, en proposant des exercices intégrant une approche cognitivo-comportementale.
Conclusion : la rééducation de l’épaule se fait « à la carte ». Elle est le fruit d’une étroite collaboration entre tous les acteurs de la santé. Elle dépend du type de pathologie à laquelle on fait face, du type de chirurgie pratiquée et des caractéristiques propres du patient. De nouvelles plateformes permettent de mettre en lien tous les acteurs et facilitent la prise en charge globale.
Mots clés : Épaule, rééducation, physiothérapie, ostéopathie, chiropractie, arthrose, instabilité gléno-humérale, coiffe des rotateurs.

Agenda
Lu pour vous

- Libération fasciale & équilibre structural, James EARL, Thomas MYERS
- L’homme glial, une révolution dans les sciences du cerveau, Yves AGID, Pierre MAGISTRETTII
C.Q.F.D.
- Évolution de quelques techniques professionnelles : témoignage du temps qui passe. Claude Gaston

Summary


The Star Excursion Balance Test : Up-date, recommendations and practical guidelines
B.Picot, R. Terrier, N. Forestier
Abstract
Introduction : the Star Excursion Balance Test (SEBT) is a functional test described 25 years ago and is commonly used in the literature to quantify the dynamic postural control of the lower limb. However, great disparity exists among studies regarding the methodology of the test as well as results obtained in the literature. This study aims to provide a review of the utilization, description and implementation of the SEBT and to propose guidelines to use it as a reliable and reproducible tool in order to compare the results among studies.
Method : a narrative review of French and English literature was obtained from several scientific databases (MEDLINE, PE-Dro and Google SCHOLAR) for the period 1995 to July 2018. The articles were included if they use the SEBT and provide a precise description of the testing procedure. Moreover, other studies were included if they aimed to assess the reliability and repeatability of the SEBT.
Results : forty-five studies were selected from the 129 initially included. The « modified » SEBT using only three directions (anterior, posteromedial, posterolateral) appears to be a reliable and repeatable test if its procedure follows some strict rules. Four practice trials were needed prior to the three testing trials to avoid fatigue or learning effect. The foot and hand position as well as successful conditions should be carefully controlled to compare results among different populations and this test may be used as a clinical tool to measure dynamic postural control. Moreover, because the performance on the SEBT varies depending on sport, sex and age, researchers need to establish normative data using varied populations in order to permit correct interpretation of this test.
Discussion : results of the SEBT appear to be dependent on many factors such as sport, age and sex. Moreover, the protocol should be carefully detailed in order to understand potential variations of the results among different studies.
Conclusion : future studies using the SEBT should use the same standardized protocol to complete normative data for each sport.
Keywords  : Functional test, SEBT, reliability, testing procedure

The Criteria for Selecting an Osteopath by Patients

Bertrand Guinot, Pierre Cullus, Jennifer Foucart
Abstract
Introduction : the objective of this study is to identify patient motivations to consult an osteopath and the criteria that inform the choice.
Method : the population was recruited from firms located in the Wallonia-Brussels Region (French-speaking part of Belgium). The questionnaire includes a section containing the socio-demographic characteristics and a section that determines the main motivations of the patients to consult an osteopath. Twenty-four criteria were defined and 10 were to be selected and sorted, ranging from the essential to the least sought. Descriptive and factorial correspondence analyses (FCA) were then performed.
Results and discussion : 278 questionnaires were analyzed. Our results highlight that the main criteria for motivation to consult an osteopath are :
– the climate of confidence and the feeling of security established during the consultation.
– the professional rigor, the explanations given regarding the treatment and the pathology, followed by the competence of the osteopath.
More specifically, the FCA highlight the following : the criterion « trust and safety » is most often selected, but patients evaluate the « competence » of the osteopath as the most important element.
The FCA did not identify groups of patients with similar characteristics and similarly selecting the criteria.
The results indicate that the patient who consults an osteopath has the same expectations as patients in other medical disciplines, namely the relational competence of the osteopath through the establishment of a relationship of trust and professional competence related to the explanations given regarding the problem encountered.
Conclusion : word of mouth and reputation are essential elements in patient choice of osteopath. The criteria mentioned – professional trust and competence – seem to be the fundamental benchmarks justifying the choice of osteopath
Keywords : Osteopathy, osteopath, selection, patient, criteria.

An Assessment of Knee Control via Correlation of the Dynamic Valgus of the Knee and a Measure of Isokinetic Strength : a Pilot Study

Guillaume Néron, Etienne Cusin, Brice Picot
Abstract
Introduction : prevention through the assessment of risk factors is a major challenge for health and physical preparation sectors. It is now essential to develop methods capable of assessing these risks factors simply and objectively.
Objective : this study investigates the use of the dynamic valgus with 2D motion analysis to provide a simple method for sport physicians, in daily practice, to offer knee stability evaluation.
Methods : eighteen subjects participated in this study. Measurements of the Frontal Plane Projection Angle (FPPA) were used to determine the dynamic valgus with 2D motion analysis during a drop vertical jump. Furthermore, the Croisier functional ratio (CFR) was calculated using isokinetic strength testing. The muscular strength of quadriceps and hamstrings was evaluated at 240°/s in concentric contraction and at 30°/s in eccentric contraction respectively. All tests and procedures were conducted on both legs.
Results : three groups were formed (all subjects, male and female). There is a correlation between FPPA and CFR that is significant for two groups : all (r=-0.37 ; p=0.03) and female (r=-0.61 ; p=0.034). The male group presents a correlation but it is not significant (r=-0.36 ; p=0.096).
Discussion : the lack of consensus in isokinetic evaluations encourages interest in other parameters that may highlight neuromuscular risk factors. Functional tests such as the dynamic valgus are now widely used to quantify joint stability on its neuromuscular side. The results of the present study suggest that the evaluation of the dynamic valgus using 2D video can be correlated with the CFR.
Conclusion : 2D motion analysis of the dynamic valgus could represent something interesting in daily practice for clinicians who want to objectify knee stability and prevent injury.
Keywords  : Drop vertical jump, isokinetic strength testing, dynamic valgus, 2D motion analysis

Interprofessional Care and Physiotherapy : a Benefit for Patients

Leopoldo Lucarelli, Guillaume Roulet, Serge Gallant, Anne-Claude Allin-Pfister, Nadine Oberhauser, David Gachoud
Abstract
Introduction : with the growing complexity in patient management, a response can be provided by health professionals – and therefore physiotherapists – by demonstrating interpro-fessional collaboration skills. Safety and effectiveness indicators show a correlation between quality of care and quality of collaboration, notably acquired through training by interpro-fessional education.
Aims : to stimulate the physiotherapist’s questioning pertaining to his collaborative practice.
To propose an interprofessional model for collaborative practice.
Development : while clinical situations might not all require interprofessional care, there is benefit in integrating physiotherapists into interprofessional teams. Physiotherapists are an integral part of teams in hospitals, out-patient care or at home. They are also integrated in primary health care teams, in palliative care or spiritual situations. Effective interprofessio-nal care also occurs at the patient’s home. The Lausanne model is proposed as a guide for caregivers and decision makers wishing to establish interprofessional structures to organize a complex environment into a coherent one, in order to understand certain component elements and their relationships.
Conclusion : interprofessional collaboration, which includes physiotherapists, can be implemented for patient care programs and is not limited to the university context. The Lausanne model illustrates elements for consideration when in-terprofessional projects are contemplated.
Keywords : Interprofessional care, collaborative practice, physiotherapy, physical therapy, interprofessional education

Shoulder Rehabilitation

Alexandre Lädermann
Abstract
Introduction : In recent years, progress has been made in understanding the various pathologies that affect the shoulder.
Development : this article aims to summarize the recent progress made in shoulder rehabilitation.
Discussion : the rehabilitation of the shoulder takes place in three distinct phases. The first is to regain the range of motion passively, and then actively. Strengthening is sometimes recommended, although it is preferable to ask the patient to resume « downward » activities such as Nordic walking, rowing, breaststroke, oar, elliptical machine, or cross-country skiing. This rehabilitation does not place stress on the structures of the lower part of the glenoid, and it protects the subacromial space. In the case of repair of massive rotator cuff lesions, premature mobilizations can generate significant stress that may lead to reruptures. Immobilization is therefore encouraged. Rehabilitation in a context of instability must focus more on the « reafferentation » of the shoulder with a neuromuscular and proprioceptive work as well as biofeedback therapy.
Conclusion : the rehabilitation of the shoulder is « à la carte ». It is the result of a close collaboration between all the actors of the health practitioners. Such rehabilitation depends on the type of pathology faced, the type of surgery performed and the characteristics of the patient. New platforms make it possible to link all the actors in a facilitate global support.
Keywords  : Shoulder, rehabilitation, physiotherapy, osteopathy, chiropractic, osteoarthritis, glenohumeral instability, rotator cuff lesion.

Agenda
Lu pour vous
- Libération fasciale & équilibre structural, James EARL, Thomas MYERS
- L’homme glial, une révolution dans les sciences du cerveau, Yves AGID, Pierre MAGISTRETTI
C.Q.F.D.
- Évolution de quelques techniques professionnelles : témoignage du temps qui passe, Claude Gaston


modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.